Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

WTCC-Hongrie : Michelisz est confiant pour son week-end à domicile

Norbert Michelisz est l'un des sportifs les plus populaires de Hongrie et le pilote automobile magyar ayant remporté le plus de succès de l'histoire. Ses résultats en WTCC ont éclipsé l'ex-pilote F1 2003 et 2004, Zsolt Baumgartner.

A 29 ans et sans expérience préalable en karting ou en monoplace, Michelisz est rapidement devenu un pilote de pointe en WTCC. Après deux apparitions occasionnelles en 2008 et 2009, il a participé à sa première saison complète en 2010, remportant sa première victoire à Macau.

Trois podiums – dont une victoire à domicile sur le Hungaroring – une pole position et la sixième place finale au championnat l'ont véritablement sacré.

Après avoir être passé de BMW à Honda, quels sont vos objectifs pour la saison ?

« Je n'en ai pas de précis pour cette première partie de saison. Nous avons reçu notre voiture la veille de la première course à Monza, nous sommes donc encore en phase d'apprentissage. Je ne sais pas combien de temps cela va me prendre de m'adapter à 100% à la Civic. »

Pourtant après le triplé Honda sur le Slovakia Ring et votre troisième place derrière Tarquini et Monteiro, vous devez aborder les courses sur le Hungaroring avec beaucoup de confiance ?

« C'était un sentiment très agréable de terminer sur le podium la semaine dernière. Désormais c'est peut-être une nouvelle saison qui a débuté pour nous et nous partons d'une bonne base pour nos courses à domicile. »

Pour la première fois en WTCC vous bénéficiez d'un soutien important de la part d'un constructeur. En quoi est-ce que cela a changé votre approche et celle de votre équipe en terme de travail ?

« Je pense que c'est une très bonne opportunité pour moi d'apprendre de pilotes comme Gabriele Tarquini et Tiago Monteiro. Mais c'est aussi le cas pour Zengö Motorsport qui peut profiter du savoir-faire d'une équipe expérimentée comme JAS Motorsport. Nous avons véritablement dû changer notre approche car nous devions adapter beaucoup de choses, et nous le devons encore, nous sommes en période d'apprentissage de la voiture, nous nous améliorons afin de devenir plus professionnels. »

Budapest est un endroit spécial pour vous : c'est votre course à domicile, beaucoup de gens ne viennent que pour vous. C'est beaucoup de pression et pourtant vous avez réussi à vous imposer lors de la seconde course l'année dernière. Est-ce que vous aimez piloter avec tant de pression ?

« La première année que le WTCC a roulé sur le Hungaroring en 2011 était très difficile pour moi, c'était la première fois que je comprenais le nombre de supporters que j'avais. Je n'étais pas préparé à subir tant de pression. En 2012 c'était plus facile car j'ai eu du temps pour me préparer à ce challenge et à la pression supplémentaire. Tout le soutien et l'amour des fans m'a beaucoup aidé l'année dernière et je crois que cela m'a donné l'impulsion dont j'avais besoin pour remporter la course. » (com fiawtcc.fr)

Tag(s) : • WTCC