Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Parti de la pole position, Nico Müller (International Draco Racing) a réalisé une course parfaite dans les rues de Monaco. Le Suisse remporte sa toute première victoire en Formula Renault 3.5 Series devant Marco Sørensen (Lotus), qui a pris l’avantage sur Jazeman Jaafar (Carlin) dès le premier virage. Quatrième, Kevin Magnussen (DAMS) conserve la tête du classement général avec 14 points d’avance sur Stoffel Vandoorne (Fortec Motorsports).

Disputée en lever de rideau du 71e Grand Prix F1, la course de Formula Renault 3.5 Series attirait du beau monde sur la grille de départ. Sous un soleil radieux, on croisait Jacky Ickx, Jean Alesi, Tom Kristensen, Jean Ragnotti ou Paul Belmondo, arrivé au volant de Mégane R.S. Red Bull Racing RB8.

Placé en pole position, Nico Müller réalisait un départ parfait. De l’autre côté de la piste, Jazeman Jaafar patinait un peu trop et Marco Sorensen en profitait pour s’infiltrer au freinage de Sainte-Dévote. Ce premier virage était en revanche fatal à Marlon Stockinger : l’équipier de Sorensen chez Lotus partait en tête-à-queue après avoir été touché et il ouvrait la liste des abandons.

Nico Müller bouclait donc le premier tour en tête devant Marco Sorensen, Jazeman Jaafar, Carlos Sainz Jr. (Zeta Corse), Kevin Magnussen, Antonio Félix da Costa (Arden Caterham), Will Stevens (P1 by Strakka Racing), Mikhail Aleshin (Tech 1 Racing), Stoffel Vandoorne et Arthur Pic (AV Formula). Les dix premiers représentaient donc autant d’équipes différentes !

Contrôlant la course, Nico Müller et Marco Sorensen se détachaient peu à peu du reste du peloton. Derrière, le groupe composé de Jaafar, Sainz, Magnussen et Da Costa restait très compact. En dans la deuxième moitié du peloton, Christopher Zanella (ISR) passait tout près de la sortie de piste en touchant le rail à la sortie du tunnel. Le Suisse passait par les stands pour changer sa roue arrière.
Après une dizaine de tours, les quatre premiers étaient bien détachés les uns des autres. Kevin Magnussen, en revanche, restait sous la menace directe d’Antonio Félix da Costa.

Il fallait attendre pour 14e tour pour voir la hiérarchie évoluer. En ratant son freinage à la Rascasse, Carlos Sainz Jr. laissait passer Kevin Magnussen et Antonio Félix da Costa. Christopher Zanella abandonnait dans ce même virage après être parti à la faute. Grâce à l’efficacité des commissaires de l’ACM, la monoplace était dégagée sans qu’il soit nécessaire de recourir à la voiture de sécurité.

A deux tours de la fin, les attaques d’Antonio Félix da Costa sur Kevin Magnussen se faisaient plus pressantes. Bien décidé à marquer un maximum de points pour conserver la tête du championnat, le Danois fermait toutes les portes et il conservait la quatrième place jusqu’au drapeau à damiers.

Nico Müller : « J’étais dans une position qui me permettait de contrôler la course. La voiture était très bonne et je voudrais justement remercier l’équipe pour son travail. J’ai cherché à comprendre quel était le niveau de performance de Marco pour pouvoir adapter mon propre rythme. Gagner à Monaco est forcément spécial, mais c’est aussi une course à part. Il faudra tout recommencer à Spa ! »

Marco Sørensen : « J’ai vraiment pris un bon départ et Jazeman a essayé de me bloquer, mais j’étais déjà là et il n’a rien pu faire ! Ensuite il fallait garder la voiture sur la piste et maintenir la pression sur le leader, cependant Nico n’est pas du genre à commettre des erreurs stupides. »

Jazeman Jaafar : « Mon départ était loin d’être parfait, contrairement à celui de Marco qui était splendide. J’ai essayé de résister mais je suis passé en troisième position. J’ai attaqué pour ne pas être sous la menace de Kevin Magnussen. Ce premier podium est un bon résultat pour moi ! » (com / photo Renault World Series)

Monaco - course 1 (source WSR)
Pos Pilote Nat Team Écart Pts
1 18 Müller Nico SUI International Draco Racing   25
2 9 Sorensen Marco DEN Lotus +3.484 18
3 12 Jaafar Jazeman MAL Carlin +7.184 15
4 20 Magnussen Kevin DEN Dams +14.549 12
5 3 Da Costa Antonio Felix POR Arden Caterham +15.378 10
6 23 Sainz Carlos ESP Zeta Corse +21.230 8
7 21 Stevens Will GBR P1 By Strakka Racing +22.135 6
8 1 Aleshin Mikhail RUS Tech 1 Racing +22.555 4
9 5 Vandoorne Stoffel BEL Fortec Motorsports +23.403 2
10 27 Pic Arthur FRA AV Formula +32.031 1
11 6 Webb Oliver GBR Fortec Motorsports +33.746 0
12 17 Negrao Andre BRA International Draco Racing +34.283 0
13 15 Move Daniil RUS SMP Racing By Comtec +34.936 0
14 24 Yelloly Nick GBR Zeta Corse +41.652 0
15 11 Huertas Carlos COL Carlin +50.278 0
16 16 Foresti Lucas BRA SMP Racing By Comtec +1:17.314 0
17 2 Melker Nigel NED Tech 1 Racing +1:19.965 0
18 28 Cunha Yann BRA AV Formula +1:28.176 0
19 22 Laine Matias FIN P1 By Strakka Racing +1 tr 0
20 25 Amberg Zoel SUI Pons Racing +1 tr 0
21 26 Martsenko Nikolay RUS Pons Racing +2 trs 0
22 7 Sirotkin Sergey RUS ISR +2 trs 0
NC 4 Fantin Pietro BRA Arden Caterham +5 trs 0
NC 19 Nato Norman FRA Dams +15 trs 0
NC 8 Zanella Christopher SUI ISR +20 trs 0
NC 10 Stockinger Marlon PHI Lotus 0 0
Müller a mené de bout en bout la course de Monaco et réalise la bonne opération au championnat en gagnant 7 places. Il est désormais 3e !

Müller a mené de bout en bout la course de Monaco et réalise la bonne opération au championnat en gagnant 7 places. Il est désormais 3e !

Tag(s) : • FR 3.5