Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Partant en pole en raison de la règle d'inversion du top 10 de la Q2, Tom Coronel a mis à profit les circonstances de la course 2. Grâce à la motricité de sa berline allemande, il effectuait le départ parfait et de filer tout droit avec l'espoir de faire le podium. Eh oui, car derrière, on se bouscule au portillon et les places sont chères. Le premier à défendre la sienne est Pepe Oriola. Le Portugais a fort à faire et cède sous les coups de butoir de Huff et d'ouvrir la porte. Elle est grande ouverte et du coup, Muller (Chevrolet Cruze) et Tarquini (Honda Civic) s'engouffrent et la lui claque au nez. Il ne s'en remettra pas et de finir malgré tout 5e mais derrière tous ces vieux briscards de la course.

S'engagent alors un mano à mano à trois entre des pilotes qui ont été partenaires ou toujours de même niveau. La bagarre est intense, mais correcte malgré les petites touches d'intimidations. Et c'est à la régulière et parce que Huff a retardé au maximum son freinage que le podium s'est définitivement fixé pour Muller et Tarquini qui ont saisi l'opportunité de cette trajectoire trop allongée pour le pilote Seat. Il sera mis encore à contribution par la fin de course de Monteiro, mais il lui aurait encore fallu 2 tours pour vraiment pouvoir prendre le meilleur. Dommage qu'il ait raté son départ.

Derrière Oriola aura été le valeureux bouchon du second peloton. Attaqué de toutes parts, à tout moment par les Chevrolet Cruze de Chilton et Macdowall et la BMW de Bennani, O-Young et D'Aste finiront dans leur pare-chocs. Michelisz qui était du nombre va tout perdre en 100 m et de finir la course au ralenti, passant la ligne à la 21e position.

Quoiqu'il en soit, ces diverses luttes intestines ont été à l'avantage d'un seul homme : Tom Coronel !

Parti en tête, il creusera un substantiel avantage et de le gérer intelligemment car le circuit Slovakiaring est très exigeant pour les pneus. La clé de la réussite était là et qui sait si Muller et Tarquini avaient trouver l'ouverture plus tôt... Mais avec des si, on mettrait Paris en bouteille.

En attendant, Honda réalise 4 podiums dont un complet en course 1 et une 3e marche pour Tarquini et ce sont les quinquas qui mènent le jeu et gagnent. Félicitations !

 Classement course 2 (source / photo WTCC)
 Pos Cl Pilote Nat Voiture Écart Trs Pts
 1 15   Tom Coronel NLD BMW 320 TC   10 25
 2 12   Yvan Muller FRA Chevrolet Cruze 1.6T 2.990 10 18
 3 3   Gabriele Tarquini ITA Honda Civic 3.345 10 15
 4 1   Rob Huff GBR SEAT Leon WTCC 4.954 10 12
 5 18   Tiago Monteiro PRT Honda Civic 5.222 10 10
 6 74   Pepe Oriola ESP SEAT Leon WTCC 11.365 10 8
 7 23   Tom Chilton GBR Chevrolet Cruze 1.6T 11.625 10 6
 8 9 I Alex Macdowall GBR Chevrolet Cruze 1.6T 11.816 10 4
 9 25 I Mehdi Bennani MAR BMW 320 TC 12.265 10 2
 10 55 I Darryl O'Young HKG BMW 320 TC 12.498 10 1
 11 26   Stefano D'Aste ITA BMW 320 TC 12.827 10 0
 12 17 I Michel Nykjaer DNK Chevrolet Cruze 1.6T 13.678 10 0
 13 73 I Fredy Barth CHE BMW 320 TC 14.651 10 0
 14 10   James Thompson GBR Lada Granta 18.518 10 0
 15 38   Marc Basseng DEU SEAT Leon WTCC 19.887 10 0
 16 19 I Fernando Monje ESP SEAT Leon WTCC 20.246 10 0
 17 14 I James Nash GBR Chevrolet Cruze 1.6T 22.418 10 0
 18 22 I Tom Boardman GBR SEAT Leon WTCC 31.643 10 0
 19 37 I René Münnich DEU SEAT Leon WTCC 32.076 10 0
 20 8   Mikhail Kozlovskiy RUS Lada Granta 35.472 10 0
 21 5   Norbert Michelisz HUN Honda Civic 54.663 10 0
 22 7 I Charles Ng HKG BMW 320 TC 6 trs 4 0
 23 6 I Franz Engstler DEU BMW 320 TC 8 trs 2 0
WTCC-Slovakiaring R2 : Coronel vous salue bien !
WTCC-Slovakiaring R2 : Coronel vous salue bien !
Tag(s) : • WTCC