Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Muller reste en tête alors qu'il a été au contact d'avec la BMW de Coronel à l'entrée du premier virage. Ils sont suivi de la Honde de Michelisz qui a pris un très bon départ, brûlant la politesse à Huff. Celui-ci a cependant réussit à garder Thompson et sa Lada derrière lui. Premier virage rapide mais déjà fatal à 4 voitures dont 3 BMW. NG, légèrement poussé par Freddy Barth part en travers et se fait harponner par la BMW bleue. Le Suisse escalade la roue avant et de retomber en arrachant la suspension de son comparse. O'Young passant à droite touche de l'avant et casse sa bielette de direction. Surpris, le nouveau venu, Nikolai Karamyshev, voit le train arrière de sa SEAT "modifié" par la même BMW bleue. Strike !

Si ces 2 voitures rentrent par leur propre moyen, pour les BMW, elles commencent à créer un centre de décharge le long du rail. Et alors que l'on croit la course pouvoir se poursuivre sans emcombre, la safety car intervient puisque l'insolite veut que l'engin d'intervention tombe en panne en bord de piste obligeant la Direction de course à présenter le drapeau rouge. C'est ce que l'on croyait, mais il n'en sera rien !
La course est interrompue et les bolides viennent se replacer sur la grille. Tout est à refaire... Même passer ce premier virage.

Tout aussi de façon insolite, la course reprend alors que l'engin est toujours coincé au-delà du vibreur. Le drapeau jaune y sera présenté de façon permanente.
On repart pour 10 tours.

Muller et consorts rempartent dans l'ordre et ce n'est qu'après un tour que l'on voit les premières escarmouches. Coronel revient petit à petit alors que Huff n'a qu'une envie, celle de reprendre sa 3e place. Voilà qui arrange les affaires de Thompson qui est bel et bien là avec sa Lada.

Derrière, Monteiro fait le spectacle en remontant ses adversaires un à un avec sa Honda. Après avoir passé Basseng, il entraîne celui-ci avec lui dans son sillage et de s'offrir le scalp de Nash.

Tarquini se fait plus pressant sur Thompson, lui-même sous pression de Nykjaer. Ce trio se bat pour le top 5. En fait, à tous les étages, il y a une bagarre. Mais c'est à chaque fois trop juste et c'est criant pour Coronel qui voit à chaque ligne droite la Chevrolet de Menu s'envoler progressivement sans qu'il puisse profiter de l'effet d'aspiration. Par contre, dans la partie sinueuse, la BMW est à son avantage. L'équilibre est trouvé, mais pas la faille.

Le podium est acquis et de fait, Muller remporte sa 4e victoire de la saison, la 34e de sa carrière. Il aura été sous la menace constante de Coronel qui aura tout essayé... en vain. Michelisz a lui aussi gardé sa place gagné d'entrée de jeu sur Huff. Le pilote semi-privé de la Honda a fait là une très belle course vu tous les problèmes de ces derniers temps. De plus, il se permet de devancer les deux voitures officielles. Huff aura donc fait illusion le temps d'un instant et à se concentrer à contrer Thompson, il en a perdu le contact. A ce niveau, cela se paie cash.

Que dire de la joie chez Lada qui voit James Thompson s'offrir le top 5. CE qui est en soi déjà une victoire car de plus il s'est offert le luxe de gagner une place au détriment de Tarquini et de résister à tous les assauts du pilote Honda.
dans le Trophée Yokohama des indépendants, c'est un nouveau succès pour la Chevrolet Cruze noir et blanche de Nykjær.

Bonne nouvelle pour les concurrents, l'engin en panne est enfin déplacé derrière le rail. Ce premier virage, pour la course 2, est désormais libre... pour l'instant ! (photos FIA WTCC)

 Pos Cl Pilote Nat Voiture Trs Écart Pts 
 1 12 0 Yvan MULLER FRA Chevrolet Cruze 51:37.955   25 
 2 15 0 Tom CORONEL NLD BMW 320 TC 51:38.466 0.511 18 
 3 5 0 Norbert MICHELISZ HUN Honda Civic WTCC 51:43.282 5.327 15 
 4 1 0 Robert HUFF GBR SEAT Leon WTCC 51:44.640 6.685 12 
 5 10 0 James THOMPSON GBR Lada Granta 51:48.504 10.549 10 
 6 3 0 Gabriele TARQUINI ITA Honda Civic WTCC 51:48.673 10.718
 7 17 I Michel NYKJAER DNK Chevrolet Cruze 51:49.008 11.053
 8 74 0 Pepe ORIOLA ESP SEAT Leon WTCC 51:52.207 14.252
 9 14 I James NASH GBR Chevrolet Cruze 51:53.002 15.047
 10 23 0 Tom CHILTON GBR Chevrolet Cruze 51:53.375 15.420
 11 26 I Stefano D'ASTE ITA BMW 320 TC 51:53.526 15.571
 12 25 I Mehdi BENNANI MAR BMW 320 TC 51:54.066 16.111
 13 18 0 Tiago MONTEIRO PRT Honda Civic WTCC 51:56.212 18.257
 14 38 0 Marc BASSENG DEU SEAT Leon WTCC 51:57.951 19.996
 15 9 I Alex MACDOWALL GBR Chevrolet Cruze 51:58.671 20.716
 16 8 0 Mikhail KOZLOVSKIY RUS Lada Granta 52:07.068 29.113
 17 19 I Fernando MONJE ESP SEAT Leon WTCC 52:07.224 29.269
 18 37 I Rene MUNNICH DEU SEAT Leon WTCC 52:09.628 31.673
 19 6 I Franz ENGSTLER DEU BMW 320 TC 51:45.150 2 trs  0 
 20 55 I Darryl O'YOUNG HKG BMW 320 TC 52:35.382 3 trs  0 
 21 21 I Nikolai KARAMYSHEV RUS SEAT Leon WTCC 52:37.802 3 trs  0 
Ce qu'il gagnait dans la portion sinueuse, Coronel le perdait en ligne droite. Le pilote BMW aurait mérité... Mais il y avait un certain Muller était devant.

Ce qu'il gagnait dans la portion sinueuse, Coronel le perdait en ligne droite. Le pilote BMW aurait mérité... Mais il y avait un certain Muller était devant.

Tag(s) : • WTCC