Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Michel Nykjær et le Nika Racing ont remporté leur première victoire en WTCC à l’issue d’une course mouvementée durant laquelle il a dépassé Gabriele Tarquini quelques secondes seulement avant l’entrée en piste de la voiture de sécurité au 6e tour et surtout de garder sa position. Une première donc qui confirme bien le fait que ce 2e meeting allait nous réserver des surprises.

Parti en pole, Tarquini et sa Honda ont mené au départ, résistant jusqu'à mi course à la pression de Nykjær et James Nash au volant de leur Chevrolet Cruze. L’Italien a toutefois ouvert la porte à la fin du 5e tour et Nykjær n’a pas hésité longtemps avant de prendre l’intérieur à l’épingle. Mais c'était sans compter sur le destin qui lui faisait une drôle de farce puisque quelques secondes plus tard, la voiture de sécurité entrait en piste, gelant provisoirement le classement après que son équipier, Tiago Monteiro, percute le mur à la sortie du virage 3 après avoir touché le vibreur. Si au début, on avait pu croire à une erreur de pilotage, c'est en fait l'amortisseur qui s'est cassé et qui envoyé l'Espagnol au tapis.

Il faudra bien du temps avant de pouvoir relancer la course et la victoire se jouera finalement sur 2 tours. A la relance, Nykjær arrive à protéger sa place de leader et signer ainsi sa première victoire. Tarquini termine second dans le pare-chocs alors que la troisième marche du podium s'offre finalement à un James Nash très entreprenant en s'offrant le scalp de Yvan Muller. Le Français sera sans cesse sous la pression de Rob Huff. Un duel fort en émotion entre les deux ex-équipiers qui se soldera par un écart de 0,024 s sur la ligne d’arrivée. Alex MacDowall ne pourra qu'admirer ce fait de course à défaut de pouvoir en profiter.

Décidément pour Honda, c'est une course de contraste puisque le podium acquis trouve son contraire dans l'abandon de Monteiro et de la Civic privée de Michelisz, victime collatérale du crash en ramenant un morceau du disque de frein dans son pare-chocs. C'est pourtant un problème de surchauffe qui provoquait son retrait. Si on tient compte aussi de l'accrochage entre Bennani poussé dans le mur par D'Aste, lui-même poussé par Engstler, le retrait définitif depuis le warm-up de Tom Boardman suite à sa très violente sortie de route, privé de frein, Marrakech est bien le genre de course où on a plus à perdre qu'à gagner ! (source / photos FIAWTCC)

R1
Pos Cl Pilote Nat Voiture Trs Écart  Pts
1 17 Michel NYKJAER  DNK  Chevrolet Cruze 1.6T  13   25
2 3   Gabriele TARQUINI  ITA  Honda Civic  13 0.566  18
3 14 James NASH  GBR  Chevrolet Cruze 1.6T  13 1.612  15
4 12   Yvan MULLER  FRA  Chevrolet Cruze 1.6T  13 2.224  12
5 1   Rob HUFF  GBR  SEAT Leon WTCC  13 2.248  10
6 9 Alex MACDOWALL  GBR  Chevrolet Cruze 1.6T  13 2.476  8
7 38   Marc BASSENG  DEU  SEAT Leon WTCC  13 3.201  6
8 74   Pepe ORIOLA  ESP  SEAT Leon WTCC  13 3.565  4
9 15   Tom CORONEL  NLD  BMW 320 TC  13 5.270  2
10 10   James THOMPSON  GBR  Lada Granta  13 5.881  1
11 19 Fernando MONJE  ESP  SEAT Leon WTCC  13 7.078  0
12 55 Darryl O'YOUNG  HKG  BMW 320 TC  13 7.879  0
13 73 Fredy BARTH  CHE  BMW 320 TC  13 8.485  0
14 7 Charles NG  HKG  BMW 320 TC  13 9.298  0
15 37 Rene MUNNICH  DEU  SEAT Leon WTCC  13 14.192  0
16 8   Mikhail KOZLOVSKIY  RUS  Lada Granta  13 15.333  0
17 6 Franz ENGSTLER  DEU  BMW 320 TC  13 1:03.246  0
18 25 Mehdi BENNANI  MAR  BMW 320 TC  12 1 tr  0
WTCC-Maroc R1 : Première pour Nykjær !
Tag(s) : • WTCC