Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Français est insatiable. Pour la 5e fois consécutive, la 6e de l'année et la 20e de sa carrière en WTCC, Yvan Muller s'adjuge sans coup férir la pole, se plaçant ainsi dans les meilleures conditions qui soit pour signer une nouvelle victoire. Tout en augmentant son avance au championnat des 5 points qui vont avec cette pole.

On dit souvent que la place de départ est d'importance, mais ici, elle est presque anecdotique car le tracé de Termas de Rio Hondo est assez large que pour permettre les manoeuvres de dépassement sans problème ou presque car il y va également de la volonté de l'adversaire.

En attendant la première joute, le constat est cruel pour les autres car avec 5/10e dans la vue, au minimum, et ce sur un circuit que les pilotes affrontent pour la première fois... Il y a de quoi s'inquiéter et de voir le Français faire cavalier seul en course 1.

Le seul qui, de façon crédible, aurait pu lui donner la réplique est son équipier Tom Chilton. Le jeu d'équipe prévaut et de signer le 2e chrono, mais à une demi seconde.

Sous l'éteignoir depuis la séance test, les pilotes Honda ont très bien réagis et de voir à nouveau Michelisz, le semi-privé, prendre l'ascendant sur les pilotes officiels. Le Hongrois signe le 3e temps devant Tarquini, mais il est déjà rejeté à près de 1 s !

Après le duo Chevrolet et puis Honda, ce sont à nouveau les Chevrolet qui reprennent le pouvoir avec un Pepe Oriola qui renaît depuis qu'il a opté pour cette monture. L'Espagnol reprend du poil de la bête et nous gratifie d'une fin de saison de haut vol. Il devance cette fois Alex MacDowall, James Nash et Michael Nykjaer. Au milieu de ceux-ci et classé 7e, on devait retrouver la Honda de Monteiro. Devant changer de moteur, il est cependant renvoyé à l'arrière du peloton, sur la dernière ligne en compagnie de la Seat de Huff pour le même motif.

La bonne surprise et il l'a joué intelligemment en Q2, c'est la performance du pilote local José María López qui place sa BMW à la 10e place, s'assurant ainsi du départ en pole pour la course 2 devant son public !

11e sur la grille, Hugo Valente a fait forte impression puisqu'il est le premier pilote Seat et le seul en Q2. Hélas pour lui, il paie ses excès de Porto. Ayant dépassé sous drapeau jaune, il est renvoyé lui aussi en fond de grille purger sa pénalité de 10 places. Il sera rejoint par Mikhail Kozlovskiy – 18e lors de la Q1 - qui a vu tous ses temps annulés en raison d’une infraction dans le parc fermé.

Lada a cependant la satisfaction de voir Thompson passer en Q2, même si il ne partira que 12e.

Rififi dans les sanctions

En Autriche, les pilotes avaient roulé volontairement à un rythme de sénateur, ce qui est contraire à l'esprit sportif du règlement. Sanctionnés, on pensait qu'ils avaient retenus la leçon.

Eh bien non ! Les bougres ont remis ça et malgré cela, les 7 pilotes impliqués (Yvan Muller, Tom Chilton, Alex MacDowall, James Nash, Gabriele Tarquini, Tiago Monteiro et Pepe Oriola) n'ont écopé que d'un avertissement !

C'est incompréhensible car Lopéz qui arrivait à son rythme de qualification a bien failli tamponner le peloton par l'arrière tant la différence de vitesse était grande.

Il s'agit d'une décision "marketing" car si la sanction était tombé comme elle aurait du l'être, c'est Michelisz qui partait en pole devant Nykjaer et... Lopéz !

Et si...

Une BMW et une Lada dans le top 12. Sans quoi, on assiste à la suprématie des Chevrolet et Honda. Visiblement la marque bavaroise est dépassée sur tous les terrains et la 320 est surannée dans ce championnat de haut vol. Quant à la voiture russe, il lui faudra un autre châssis pour envisager les premières places. On verra ça l'année prochaine. Ceci dit, l'usure pneumatique, moindre sur la BMW, pourrait permettre l'exploit de la part de Lopéz, un bleu qui s'impose dès sa première course en WTCC ?, Coronel ou D'Aste.

Pour cela, il faudra faire sauter le verrou des Seat, elles aussi bien en peine sur ce circuit en manque de grip général. (source / photos  FIA WTCC)

A lire également :

WTCC-Argentine : Muller inaugure à sa manière

Rounds 15 & 16 – Termas de Río Hondo (Argentine)
Qualification cumul (source wtcc)
Pos Cl Pilote Nat Voiture Q1 Q2
1 12   Yvan MULLER  FRA  Chevrolet Cruze  1:49.158  1:47.920 
2 23   Tom CHILTON  GBR  Chevrolet Cruze  1:49.690  1:48.423 
3 5   Norbert MICHELISZ  HUN  Honda Civic WTCC  1:49.247  1:48.855 
4 3   Gabriele TARQUINI  ITA  Honda Civic WTCC  1:49.545  1:48.919 
5 74   Pepe ORIOLA  ESP  Chevrolet Cruze  1:49.762  1:48.979 
6 9 Alex MACDOWALL  GBR  Chevrolet Cruze  1:50.132  1:49.039 
7 18   Tiago MONTEIRO  PRT  Honda Civic WTCC  1:49.517  1:49.177 
8 14 James NASH  GBR  Chevrolet Cruze  1:49.938  1:49.236 
9 17 Michel NYKJAER  DNK  Chevrolet Cruze  1:49.252  1:49.406 
10 72 Jose Maria LOPEZ  ARG  BMW 320 TC  1:49.819  1:49.674 
11 20 Hugo VALENTE  FRA  SEAT Leon WTCC  1:50.212  1:50.130 
12 10   James THOMPSON  GBR  Lada Granta  1:49.953  1:50.353 
13 38   Marc BASSENG  DEU  SEAT Leon WTCC  1:50.272   
14 1   Robert HUFF  GBR  SEAT Leon WTCC  1:50.314   
15 19 Fernando MONJE  ESP  SEAT Leon WTCC  1:50.583   
Muller engrange en signant la pole, Michelisz à nouveau meilleur pilote Honda et Lopéz (BMW) en "pole" pour la course 2.Muller engrange en signant la pole, Michelisz à nouveau meilleur pilote Honda et Lopéz (BMW) en "pole" pour la course 2.Muller engrange en signant la pole, Michelisz à nouveau meilleur pilote Honda et Lopéz (BMW) en "pole" pour la course 2.

Muller engrange en signant la pole, Michelisz à nouveau meilleur pilote Honda et Lopéz (BMW) en "pole" pour la course 2.

Tag(s) : • WTCC