Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chiffres sont implacables et parlent d'eux-même et dans le chef de Ford et Citroën, ce qu'aligne Volkswagen est tout simplement cruel : 7 scratch sur 9 spéciales pour le nouveau venu de la saison 2014 !

Que dire ? Rien...

Et ce d'autant qu'un seul homme en est l'auteur en la personne de Sébastien Ogier. Le Français, devancé lors de la première journée, un véritable sprint à l'avantage du Belge Thierry Neuville, a haussé le rythme progressivement, grâce notamment aussi à un parcours enfin plus sec, mais aussi à une Polo R WRC très efficace. Constat que renforce Latvala son équipier qui lui, après sa bévue du premier jour, est venu constamment jouer le top 5... en spéciales et de remonter ainsi au classement général.

« C’était parfait cet après-midi », avouait Ogier. « Je suis très heureux des performances de la voiture. Nous avons pu attaquer et gérer notre rythme. Mais ce n’est pas fini, il reste une longue journée. »

Cependant, il faut aussi remettre les choses à leur place et de souligner que le pilote VW ne doit peut-être sa place de leader qu'au fait des déboires qu'ont connus ses rivaux directs. C'est tout d'abord Hirvonen qui signait le premier scratch du jour, mais le Finlandais tapait un talus et effectuait un tête-à-queue dans l’ES11. Perdant 20 s, endommageant deux roues et la suspension arrière de sa Citroën DS3, il rentrait dans le rang. Il est désormais 4e à plus d’une minute du leader.

Ensuite, il y a Östberg qui avait quant à lui signer le scratch dans la 9e spéciale. Le Norvégien rivalisait avec Ogier jusqu’à l’ES14 où il tapait une pierre et endommagait la roue avant gauche de sa Fiesta RS. Il perdait 25 secondes. il est désormais 3e, mais à moins d’une seconde de Neuville, l'autre malchanceux.

En tête le premier jour, parti un peu trop prudemment le matin de ce 2e jour, il a n'a pu combler le trou que Ogier s'est constitué d'entrée de jeu. Le temps ne se ratrappe plus et, comble de malchance, il crève dans la spéciale 13 et dans la 15, dernière du jour.

2e à 38 s du leader, il sait que ce sera difficile d'aller le chercher et, de plus, il doit contenir les assaut de Östberg. (source WRC / (photos Citroën Racing / Qatar M Sport / Volkswagen Motorsport)

WRC 2

Jari Ketomaa continue de dominer la catégorie WRC 2 avec huit meilleurs temps. Il compte 1 min 10,2 s d’avance avec sa nouvelle Ford Fiesta R5. Le Polonais Robert Kubica est deuxième avec une Citroën DS3 RRC devant le Néo-Zélandais Hayden Paddon avec une Skoda Fabia Super 2000.

WRC 3

Keith Cronin est en tête du WRC 3 avec 1min 34,2sec d’avance sur le leader du championnat Sebastien Chardonnet. Le Finlandais Jussi Vainionpaa est troisième, 26.1sec derrière. Leader hier, Alastair Fisher a fait un tonneau dans l’ES8. Ils pilotent tous des Citroën DS3 R3.

à lire également :

WRC-Finlande : Neuville leader du sprint

WRC-Finlande : Hirvonen à domicile

Classement général J2 (après ES15) Écart
Pos Équipage Voiture   pré 1e
1 8 S. Ogier ̸ J. Ingrassia Volkswagen Polo R WRC 0.0 0.0
2 11 T. Neuville ̸ N. Gilsoul Ford Fiesta RS WRC +38.1 +38.1
3 4 M. Östberg ̸ J. Andersson Ford Fiesta RS WRC +0.9 +39.0
4 2 M. Hirvonen ̸ J. Lehtinen Citroën DS3 WRC +22.4 +1:01.4
5 10 K. Meeke ̸ C. Pattersson Citroën DS3 WRC +8.1 +1:09.5
6 22 J. Nikara ̸ J. Kalliolepo Mini JCW WRC +1:09.1 +2:18.6
7 3 D. Sordo ̸ C. Del Barrio Citroën DS3 WRC +26.4 +2:45.0
8 88 J. Ketomaa ̸ M. Sallinen Ford Fiesta R5 WRC2 +3:28.9 +6:13.9
9 5 E. Novikov ̸ I. Minor Ford Fiesta RS WRC +24.6 +6:38.5
10 9 A. Mikkelsen ̸ M. Markkula Volkswagen Polo R WRC +39.2 +7:17.7
9 top 5 pour Latvala, 2 crevaisons pour Neuville et une grosse frayeur pour Hirvonen. Quelle journée !9 top 5 pour Latvala, 2 crevaisons pour Neuville et une grosse frayeur pour Hirvonen. Quelle journée !9 top 5 pour Latvala, 2 crevaisons pour Neuville et une grosse frayeur pour Hirvonen. Quelle journée !

9 top 5 pour Latvala, 2 crevaisons pour Neuville et une grosse frayeur pour Hirvonen. Quelle journée !

Tag(s) : • WRC