Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quel rallye ! Pour Ogier, autant dire qu'il fut presque parfait. Si il crie victoire et de s'approcher encore un peu plus du titre dès sa première saison chez Volkswagen, ce ne fut pas pour autant jouer d'avance. Indubitablement, il a eu à craindre les pilotes Ford et la Citroën de Hirvonen le premier jour tant les écarts étaient faibles. Tout s'est joué le 2e jour avec d'une part, sa mise en train bien plus rapide et les aléas de ses rivaux. Le plus malchanceux d'entre eux étant plus que certainement Thierry Neuville.

En effet, si il termine l'épreuve finlandaise à une excellente et très belle 2e place, égalant ainsi son meilleur résultat en carrière après la Sardaigne, il faut constater que l'écart sur le vainqueur est quasi identique à l'arrivée et ce fameux 2e jour. C'est dire, sans ses deux crevaisons, le Belge aurait pu menacer le Français. Mais avec des 'si'...

Pourtant son podium est une très belle opération au championnat, en plus il signe le scratch et empoche les 3 points de la super spéciale, et surtout marqué d'un splendide duel qui l'opposait à son équipier Mads Östberg. Ce dernier monte sur la 3e marche au terme de 3 jours d'un duel acharné,d'abord avec Ogier, Hirvonen et Neuveille, puis face à Neuville tout court. Depuis hier, ils se sont battus à coup de secondes, de dixièmes de secondes... Du tout beau spectacle dont ils peuvent être fiers tant ils nous ont fait vibrer et qui tournera à l'avant du Belge quand Norvégien, évitant une pierre, partira en tête-à-queue et de concéder 20 s... dans la 22e des 23 spéciales du rallye !

Preuve que tout pouvait basculer à tout instant, Hirvonen s'est à nouveau fait une grosse frayeur, il termine néanmoins 4e à 1:21.6 du vainqueur, alors que Meeke a fini sa course par 4 tonneaux au volant de sa Citroën DS3, lui aussi dans la 22e spéciale, alors qu'il était dans le top 5. Décidément ce 22 a porté malheur puis que Nikara, 6e du général au volant de sa Mini JCW WRC, abîmait sa suspension et devait renoncer définitivement. Ces deux malheureux abandons ont fait les affaires d'un Dany Sordo transparant et qui n'a à aucun moment pu prétendre à un quelconque rôle avec sa Citroën DS3 WRC.

Prochain rendez-vous, à la fin de ce mois, en Allemagne pour l'ADAC Deutscland Rally. Une défaite à domicile pour Volkswagen serait un fameux camouflet, mais Ford est en position de force pour réaliser le coup de Trafalgar. Dommage que Citroën en puisse compter que sur Hirvonen... Pour l'instant, car Meeke a démontré tout son potentiel au volant d'une voiture similaire. (source WRC / (photos Citroën Racing / Qatar M Sport / Volkswagen Motorsport)

à lire également :

WRC-Finlande : Neuville leader du sprint

WRC-Finlande : Hirvonen à domicile

WRC-Finlande : Ogier s'échappe

Classement final (après ES23) Écart
Pos Équipage Voiture   pré 1e
1 8 S. Ogier ̸ J. Ingrassia Volkswagen Polo R WRC 0.0 0.0
2 11 T. Neuville ̸ N. Gilsoul Ford Fiesta RS WRC +36.6 +36.6
3 4 M. Östberg ̸ J. Andersson Ford Fiesta RS WRC +21.0 +57.6
4 2 M. Hirvonen ̸ J. Lehtinen Citroën DS3 WRC +24.0 +1:21.6
5 3 D. Sordo ̸ C. Del Barrio Citroën DS3 WRC +4:46.9 +6:08.5
6 5 E. Novikov ̸ I. Minor Ford Fiesta RS WRC +2:31.2 +8:39.7
7 88 J. Ketomaa ̸ M. Sallinen Ford Fiesta R5 WRC2 +2:39.5 +11:19.2
8 23 P. Andersson ̸ E. Axelsson Ford Fiesta RS WRC +22.3 +11:41.5
9 74 R. Kubica ̸ M. Baran Citroën DS3 RRC WRC2 +1:06.6 +12:48.1
10 9 A. Mikkelsen ̸ M. Markkula Volkswagen Polo R WRC +53.9 +13:42.0
Ogier s'envole vers le titre, mais Neuville et Östberg nous ont offert un formidable spectacle durant 3 jours !Ogier s'envole vers le titre, mais Neuville et Östberg nous ont offert un formidable spectacle durant 3 jours !Ogier s'envole vers le titre, mais Neuville et Östberg nous ont offert un formidable spectacle durant 3 jours !

Ogier s'envole vers le titre, mais Neuville et Östberg nous ont offert un formidable spectacle durant 3 jours !

Tag(s) : • WRC