Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les ondées passagères de la nuit et du petit matin ont quelque peu chamboulé la hiérarchie de ce rallye d'Allemagne puisque Ogier est parti à la faute dès la première spéciale du jour. Coupant les cordes selon le mode d'emploi d'une WRC moderne qui se veut pilotée à la limite façon circuit et non plus bousculée à outrance comme une propulsion, le Français s'est fait surprendre sur son point de freinage et se loupant, de se prendre pour un vigneron en fauchant quelques pieds de vignes qui lui ont bien rendu en cassant sa suspension. Il tentera bien de poursuivre, de réparer avec des sangles tant bien que mal, mais l'abandon a été inéluctable.

C'est que le leader du rallye et du championnat se voyait bien remettre le couvert et de commencer sa journée en atomisant la concurrence. Piégé... il n'a plus qu'à se reprendre en rallye 2 pour venir chercher quelques points pour le championnat.

En digne successeur, Latvala se retrouve désormais seul à porter le flambeau de Volkswagen et si il a assuré tout au long de la journée, il aura eu fort à faire pour contrer un Thierry Neuville flamboyant qui s'est offert au volant de sa Ford Fiesta pas moins que les 4 premiers scratch du jour.

Prestation parfaite pour le Belge, mais qui n'aboutit pas pour autant à la prise du commandement de l'épreuve. Le duel avec Latvala est de toute beauté et au jeu du "à toi, à moi", les deux protagonistes n'ont jamais été séparé de plus de 2 s dans les spéciales.

En embuscade, Sordo vogue entre les 3e (à 4 reprises), 4e et 5e chrono. Il concède cependant du terrain à la régulière et le voilà repoussé à près de 27 s au général. Citroën peut être satisfait en tout cas de la prestation d'ensemble de ses pilotes puisque Hirvonen est 4e. Repoussé par le leader à près de 48 s, il n'a pour ainsi dire plus voix au chapitre pour la victoire, si ce n'est sur un fait de course.

Östberg n'a plus qu'à se contenter d'attendre car si il est bel et bien 5e du général, il pointe à 2 min 12 de Latvala et en compte presque autant d'avance sur Prokop.

Belle bagarre de chiffonniers pour la 6e place entre Al-Attiyah (Ford Fiesta WRC) Kubica (Citroën DS3 RRC) et Evans (Ford Fiesta R5). Ces derniers jouent en plus le gain de la catégorie WRC2 ! Ils sont tous trois rassemblés en 18 s.

à lire également :

WRC-Deutschland : la paire de 2

Classement général Jour 2 Écart
Pos Équipage Voiture   pré 1e
1 7 J. Latvala ̸ M. Anttila Volkswagen Polo WRC WRC 0.0 0.0
2 11 T. Neuville ̸ N. Gilsoul Ford Fiesta RS WRC WRC +7.3 +7.3
3 3 D. Sordo ̸ C. Del Barrio Citroën DS3 WRC WRC +19.0 +26.3
4 2 M. Hirvonen ̸ J. Lehtinen Citroën DS3 WRC WRC +21.3 +47.6
5 4 M. Östberg ̸ J. Andersson Ford Fiesta RS WRC WRC +1:24.7 +2:12.3
6 21 M. Prokop ̸ M. Ernst Ford Fiesta RS WRC WRC +2:05.3 +4:17.6
7 6 N. Al-Attiyah ̸ G. Bernacchini Ford Fiesta RS WRC WRC +34.5 +4:52.1
8 74 R. Kubica ̸ M. Baran Citroën DS3 RRC WRC2 +7.4 +4:59.5
9 75 E. Evans ̸ D. Barritt Ford Fiesta R5 WRC2 +12.4 +5:11.9
10 32 S. Wiegand ̸ F. Christian Skoda Fabia S2000 WRC2 +1:41.8 +6:53.7
Prestation 5 étoiles pour le Belge Thierry Neuville

Prestation 5 étoiles pour le Belge Thierry Neuville

Tag(s) : • WRC