Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sébastien Ogier est bien le pilote qui domine le Championnat du Monde des Rallyes FIA cette année. Mais il n’est pas encore champion. Pourtant, le Français a fait ce qu’il fallait. Pour avoir les meilleures chances, il lui fallait s’imposer et remporter les trois points de la Power Stage. Il l’a fait. Et, au départ de la Power Stage, les signaux étaient au vert. Thierry Neuville, troisième du classement général, n’était pas en mesure de l’empêcher de combler l’écart de points nécessaire pour être assuré mathématiquement du titre. Coup de théâtre, Mikko Hirvonen, alors deuxième du général, a crevé. Il a perdu une minute et sa deuxième place. Thierry Neuville, deuxième de la Power Stage, est alors grimpé au deuxième rang. A son arrivée sur la ligne d’arrivée, Sébastien Ogier a compris la situation mais s‘est montré tout de même très heureux.

« On a fait le job. C'est de nouveau un rallye parfait. On est un peu surpris à l'arrivée de la dernière spéciale. Mikko a eu un problème, du coup Thierry récupère la deuxième place et il nous manque un point pour assurer le titre. Mais on a fait ce qu’il fallait et on est contents pour le team, c’est une bonne performance qui nous rapproche du titre des constructeurs », a-t-il déclaré avec le sourire, congratulé par ses proches. Tant pis, ce sera pour le Rallye de France, en Alsace, sur les terres de Sébastien Loeb, à qui il devrait succéder.

Mikko Hirvonen, loin de ces considérations mathématiques, était surtout dans le flou le plus total, tout en sachant que cette contre-performance pénalise un peu plus Citroën Racing dans la défense de son titre mondial des constructeurs. « Je ne sais pas du tout ce qu’il s’est passé. J’ai roulé au milieu de la route durant toute la spéciale. Je ne comprends pas comment on a pu crever », a-t-il confié.

Jari-Matti Latvala, bien revenu de ses problèmes du premier jour, termine quatrième et apporte de précieux points à Volkswagen. Lui aussi a connu un problème de pneu dans cette dernière spéciale mais ça ne lui a couté aucune place au classement. Il termine devant la Ford Fiesta RS WRC de Mads Östberg. Malgré ses déboires tout au long du rallye, il se classe devant le troisième pilote Volkswagen, Andreas Mikkelsen. Ce dernier avait remporté la première spéciale et avait mené le rallye jeudi soir, après le passage dans les deux spéciales urbaines de Coffs Harbour.

Suivent Evgeny Novikov, le local Nathan Quinn, Khalid Al Qassimi en DS3 WRC et Abdulaziz Al Kuwari en Fiesta RRC, vainqueur en WRC 2.

Prochain rendez-vous : la France et son rallye Alsace avec en point d'orgue la dernière confrontation direct entre les "Sébastien" puisque Loeb quittera alors de façon effective le WRC pour se consacrer au WTCC. (com WRC / photos : Qatar-M-Sport / Volkswagen Motorsport / Citroën Racing)

Classement général Écart
Pos Équipage Voiture   pré 1e
1. 8 S. Ogier ̸ J. Ingrassia Volkswagen Polo WRC 0.0 0.0
2. 11 T. Neuville ̸ N. Gilsoul Ford Fiesta RS WRC +1:32.1 +1:32.1
3. 2 M. Hirvonen ̸ J. Lehtinen Citroën DS3 WRC +30.0 +2:02.1
4. 7 J. Latvala ̸ M. Anttila Volkswagen Polo WRC +55.3 +2:57.4
5. 4 M. Östberg ̸ J. Andersson Ford Fiesta RS WRC +19.8 +3:17.2
6. 9 A. Mikkelsen / P. Nagle Volkswagen Polo WRC +20.4 +3:37.6
7. 5 E. Novikov ̸ I. Minor Ford Fiesta RS WRC +3:53.6 +7:31.2
8. 22 N. Quinn / G. MacNeall Mini JCW WRC +5:39.0 +13:10.2
9. 10 K. Al Qassimi ̸ S. Martin Citroën DS3 WRC +2:07.4 +15:17.6
10. 48 A. Al-Kuwari / K. Duffy Ford Fiesta RRC WRC2 +2:10.1 +17:27.7
Pour 1 point, Ogier ne se voit pas couronner. La faute à la malchance de Hirvonen qui crève dans la dernière spéciale. Tout profit pour Neuville !Pour 1 point, Ogier ne se voit pas couronner. La faute à la malchance de Hirvonen qui crève dans la dernière spéciale. Tout profit pour Neuville !Pour 1 point, Ogier ne se voit pas couronner. La faute à la malchance de Hirvonen qui crève dans la dernière spéciale. Tout profit pour Neuville !

Pour 1 point, Ogier ne se voit pas couronner. La faute à la malchance de Hirvonen qui crève dans la dernière spéciale. Tout profit pour Neuville !

Tag(s) : • WRC