Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quel drôle de rallye.Après avoir assisté à la main mise de Ogier, on pensait vraiment que tous ses rivaux allaient devoir subir sa loi. Et il est vrai que ce fut difficile d'aller le déloger de sa place. Un peu de malchance de son côté, de la chance du côté des pilotes Citroën et voilà qu'au 3e jour la tendance s'inversait, basculait dès la 7e spéciale avec la petite sortie de route de Ogier en délicatesse avec son frein à main. Ne pouvant récupérer sa trajectoire, il tirait tout droit et de perdre 40 s. Au terme de la 3e journée, Loeb prenait le leadership non sans avoir mérité d'y croire et de mettre la pression sur le pilote Volkswagen.

Sébastien Ogier assure les points et de consolider ainsi sa place au championnatC'est dire aussi si la reprise des hostilités pour cette dernière journée était attendue. Coup de bluff ou étonnante vérité : Ogier, débarrassé du malheureux Hirvonen, refusait le combat et de gérer sa journée en bon comptable pour le championnat, laissant, mais il ne faut surtout pas croire que ce fut aussi facile que ça pour autant pour chacun d'eux, filer Loeb vers une victoire à l'arraché.

Citroën retrouve le sourire, mais c'est de façade car à nouveau, les sélectionnés par le constructeurs ont accumulé erreurs et bévues. Ils étaient bien proches de réussir et de souligner malgré tout les performances de Sordo et Hirvonen. Très mal récompensés, ils sont respectivement 9e et 6e.

On pourrait dire même topo chez Ford où Novikov ne pourra finalement rien contre le retour de Latvala et de perdre en ce dernier jour de course la dernière marche du podium. Il aura été le meilleur représentant de la marque à l'ovale bleu. Dans son genre, Ostberg fait jeu égal, mais à nouveau, si la performance est là, le résultat n'est pas du tout à la hauteur. Jouant la tête au début, il sortait et faire une course poursuite qu'il clôt à la 7e place du général.

Tiens, on a failli oublier de parler de Thierry Neuville ! Le Belge a débuté prudemment cette épreuve et semble alterner le flamboyant et la discrétion. il nous a gratifié de passages impressionnants, mais de finir le rallye avec la satisfaction d'avoir décroché la 5e place. Après une belle bagarre avec Mikkelsen (Polo R) le vendredi, il n'avait qu'à assurer sa place.

Et le prochain rendez-vous promet car, vu la fragilité des Ford au niveau des éléments de direction et suspensions, le sur-pilotage des hommes de chez Citroën afin de suivre le rythme de Volkswagen Polo rapides et presque à la fiabilité sans failles, la manche grecque (31 mai - 2 juin) à la fin de ce mois sera cruciale. On sera à la mi-championnat et si Ogier et Volkswagen continuent sur ce rythme, les titres pourraient rapidement être attribués. (source WRC / photos Volkswagen Motorsport / Qatar M-Sport)

Pos # Pilote Nat Copilote Nat Véhicule Cl Dif 1e Dif pré
1. 1 S. Loeb FRA D. Elena MCO Citroen DS3 WRC WRC 0.0 0.0
2. 8 S. Ogier FRA J. Ingrassia FRA Volkswagen Polo R WRC WRC +55.0 +55.0
3. 7 J. Latvala FIN M. Anttila FIN Volkswagen Polo R WRC WRC +1:05.8 +2:00.8
4. 5 E. Novikov RUS I. Minor AUT Ford Fiesta RS WRC WRC +35.9 +2:36.7
5. 11 T. Neuville BEL N. Gilsoul BEL Ford Fiesta RS WRC WRC +2:03.8 +4:40.5
6. 2 M. Hirvonen FIN J. Lehtinen FIN Citroen DS3 WRC WRC +1:43.4 +6:23.9
7. 4 M. Ostberg NOR J. Andersson SWE Ford Fiesta RS WRC WRC +4:38.3 +11:02.2
8. 9 A. Mikkelsen NOR M. Markkula FIN Volkswagen Polo R WRC WRC +2:19.9 +13:22.1
9. 10 D. Sordo ESP C. Del Barrio ESP Citroen DS3 WRC WRC +0.2 +13:22.3
10. 21 M. Prokop CZE M. Ernst CZE Ford Fiesta RS WRC WRC +45.3 +14:07.6
Thierry Neuville, c'est presque "LE" spécialiste des sauts... Dommage que le moteur de la Fiesta manque de couple.

Thierry Neuville, c'est presque "LE" spécialiste des sauts... Dommage que le moteur de la Fiesta manque de couple.

Tag(s) : • WRC