Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brume, pluie et portions glissantes, voilà ce a quoi les pilotes ont eu affaire en début de journée. Pas de quoi pavoiser, mais de composer avec ses conditions délicates.

Cela n’a pas empêché Sébastien Ogier de faire d’entrée le scratch avec 5s d’avance sur son équipier Jari-Matti Latvala. Départ en force des Volkswagen et les autres n’ont qu’à suivre… Si ils le peuvent. Quoiqu’il s’en est fallu de peu de voir Latvala au tapis puisqu’il abimait sa jante arrière gauche après avoir heurté une pierre. Tout heureux d’en finir, Hirvonen a lui aussi touché une pierre et de ne rien casser non plus. Ne retrouvant pas le rythme, Loeb se classe 4e. Même raison pour Sordo qui lâche prise. Et que dire des Ford qui rencontrent des problèmes d’essuie-glace. En sont victimes, Østberg et Neuville.

La spéciale 3 va être le chant du cygne pour Sordo puisqu’il part en tonneau et perd 7 minutes. Citroën a cependant le plaisir de voir Hirvonen et Loeb truster les 2 premières places de celle-ci. Pour Ogier, c’est mi-figue, mi-raisin puisqu’il a été bloqué par Sordo qui venait de repartir juste devant lui et trop préoccupé par l’état de sa voiture de se relancer sans trop regarder. Il est certain que le pilote Volkswagen, furieux en arrivant à l’assistance, a perdu du temps.

5ème au moment des faits, Mads Ostberg a tristement ouvert la liste des abandons. Lors du deuxième passage de la spéciale Santa Catalina, le Norvégien, qui pilote pour le Qatar M-Sport Team, a cassé un bras de direction au bout de 15km dans l’ES4. Dans la suivante et dernière du jour, Michal Kosciuszko était arrêté après avoir arraché une roue de sa Mini John Cooper Works alors que Gabriel Pozzo (Ford Fiesta WRC) a perdu 5 minutes après avoir cassé sa direction assistée. Quant à Martin Prokop, il a envoyé sa Fiesta RS en tonneau dans un virage lent et doit son salut, pour l’instant, à l’aide des spectateurs présents.

Pour Latvala, il n’en est pas à ça, mais son problème de frein à main lui coûte pour l’instant le podium puisque Loeb et Hirvonen qui ont pourtant opté pour un mauvais choix de pneus, durs en lieu et place des tendres, lui sont passés devant. Les deux pilotes Citroën ne peuvent que suivre le leader qu’est Sébastien Ogier qui réalise une bonne journée en signant 3 des 4 scratchs du jour. Il compte respectivement 16 et 18 s sur ses rivaux directs et 40 sur Latvala.

À 1 :37, Novikov est le meilleur représentant Ford et de reprendre la 5e place à Mikkelssen (Volkswagen Polo R WRC). Thierry Neuville quant à lui est toujours 7e, à 2 :12 du leader, mais avec près de 4 minutes d’avance sur Prokop.

Aujourd’hui, 5 spéciales au menu dont les 40 km de Santa Rosa - Villa del Dique (2x) sont servis d’entrée. (source / photo Volkswagen Motorsport)

Classement général (après ES5)
Pos # Pilote Nat Copilote Nat Véhicule Cl Dif 1e Dif pré
1. 8 S. Ogier FRA J. Ingrassia FRA Volkswagen Polo R WRC WRC 0.0 0.0
2. 1 S. Loeb FRA D. Elena MCO Citroen DS3 WRC WRC +16.3 +16.3
3. 2 M. Hirvonen FIN J. Lehtinen FIN Citroen DS3 WRC WRC +1.8 +18.1
4. 7 J. Latvala FIN M. Anttila FIN Volkswagen Polo R WRC WRC +22.6 +40.7
5. 5 E. Novikov RUS I. Minor AUT Ford Fiesta RS WRC WRC +57.0 +1:37.7
6. 9 A. Mikkelsen NOR M. Markkula FIN Volkswagen Polo R WRC WRC +17.4 +1:55.1
7. 11 T. Neuville BEL N. Gilsoul BEL Ford Fiesta RS WRC WRC +17.4 +2:12.5
8. 21 M. Prokop CZE M. Ernst CZE Ford Fiesta RS WRC WRC +4:28.9 +6:41.4
9. 23 G. Pozzo ARG D. Stillo ARG Ford Fiesta RS WRC WRC +3:28.9 +10:10.3
10. 10 D. Sordo ESP C. Del Barrio ESP Citroen DS3 WRC WRC +22.3 +10:32.6
Ogier, toujours leader, mais Loeb et Hirvonen sont en embuscade

Ogier, toujours leader, mais Loeb et Hirvonen sont en embuscade

Tag(s) : • WRC