Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trofeo Abarth 500 Selenia Benelux : Corthals et Cencetti aux premières loges

Les caprices de la météo n’épargnant pas l’Eifel, les concurrents du Trofeo Abarth 500 Selenia Benelux ont vu le timing de leur deuxième rendez-vous quelque peu bousculé puisque les deux courses ont été disputées dimanche. Ce changement n’a en rien altéré leur enthousiasme et leur rage de vaincre, les passes d’armes entre les Abarth Assetto Corse recueillant tous les suffrages d’un public allemand conquis par le spectacle.

Comme à Dijon, le peloton du Trofeo Abarth Selenia Europa était également de la partie au Nürburgring. Les cadors de la discipline se sont expliqués pour la victoire absolue au volant de leurs Abarth 695 Assetto Corse, alors que les pilotes « Benelux » disposent de 500 Assetto Corse.

Dans la première manche, Alex Campani l’emporte après avoir très vite pris la mesure de son frère Maurizio qui n’a profité de sa pole-position que durant un tour. La médaille de bronze revient à Gionathan Giacon devant Luca Anselmi et Emanuele Moncini, parvenu à résister in extremis aux assauts portés par… Pierre-Yves Corthals.

Invité par Neri Automotive à prendre le volant de la voiture « guest », l’ancien pilote de WTCC trouve rapidement ses marques pour emmener la meute du Trofeo Abarth 500 Selenia Benelux. Une meute au sein de laquelle les « petits nouveaux » se mettent d’emblée en vedette, le jeune Luxembourgeois Loris Cencetti croisant le fer avec Fabien Jeanblanc, Fabio Marchiafava déjà en vue au Trophée de Bourgogne, et Alberto Fontana qui avait créé la surprise durant les qualifications en s’adjugeant la pole « Benelux » devant Arne Kummelberger. Ce dernier, emporté par sa fougue, connaît moins de réussite en course puisqu’il achève son 7e tour… la tête en bas dans une chicane, entraînant l’intervention de la safety-car. Le restart est donné pour un sprint de deux boucles au terme duquel Alex Campani s’impose donc au classement absolu, Pierre-Yves Corthals l’emportant dans le Trofeo Benelux devant Loris Cencetti, Fabien Jeanblanc, Fabio Marchiafava, Alberto Fontana et Christian Hostert. Pour être complet, on signalera que plusieurs pilotes (James John Brazier, Gerome Glesener, Fabio Elio Keller et Franco Storti) ont jeté le gant dès… le premier tour après avoir confondu vitesse et précipitation !

Le déroulement de la seconde confrontation est plus limpide mais tout aussi excitant. Une fois encore, Maurizio Campani est le plus vite en action mais il doit compter avec un Luca Anselmi survolté qui prend la direction des opérations au 6e passage pour ne plus être rejoint. Le leader ne peut toutefois se permettre la moindre fantaisie tant son avantage sur ses poursuivants reste mince et il garde un tempo élevé jusqu’au bout, précédant les frères Campani (Alex devant Maurizio), Gionathan Giacon et Eric Sclavini.

Derrière ce quintette, Pierre-Yves Corthals fait à nouveau honneur à sa réputation en prenant le meilleur sur Emanuele Moncini, la référence européenne en 500 Assetto Corse. Gérant parfaitement la grosse seconde d’avance dont il dispose depuis le début de course, « Pilou » franchit la ligne en 6e position devant son rival direct tout heureux de rejoindre l’arrivée après un ultime tour difficile. C’est ensuite un quatuor très remuant qui se présente sous le drapeau à damier, Loris Cencetti confirmant sa belle prestation de la manche initiale en gardant l’avantage de peu sur Fabio Marchiafava, Gerome Glesener et Giovanni Ciraso. Preuve de l’intensité de leur explication, les quatre hommes finissent groupés en 2.7 secondes ! Longtemps dans le coup, Fabien Jeanblanc rétrograde en fin de parcours et finit 12e devant Fabio Elio Keller, Michele Monetti et Gil Linster.

Le prochain rendez-vous du Trofeo Abarth 500 Selenia Benelux est fixé dans deux semaines à Zandvoort. (com Neri Copetition / Photo J Letihon)

Course 1 : 1. Alex Campani (695), 10 tours ; 2. Maurizio Campani (695) à 02’’383 ; 3. Gionathan Giacon (695) à 05’’011 ; 4. Luca Anselmi (695) à 05’’729 ; 5. Emanuele Moncini (500) à 11’’390 ; 6. Pierre-Yves Corthals (500) à 11’’759, 1er en Trofeo Benelux ; 6. Loris Cencetti (500) à 13’’927 ; 7. Fabien Jeanblanc (500) à 14’’772 ; 8. Fabio Marchiafava (500) à 15’’655 ; 9. Alberto Fontana (500) à 16’’281 ; 10. Michele Monetti (695) à 18’’036 ; 11. Christian Hostert (500) à 20’’724 ; 12. Eric Scalvini (695) à 28’’651 ; etc.

Course 2 : 1. Luca Anselmi (695), 12 tours ; 2. Alex Campani (695) à 03’’189 ; 3. Maurizio Campani (695) à 04’’040 ; 4. Gionathan Giacon (695) à 10’’106 ; 5. Eric Scalvini (695) à 31’’471 ; 6. Pierre-Yves Corthals (500) à 48’’322, 1er en Trofeo Benelux ; 7. Emanuele Moncini (500) à 1’03’’760 ; 8. Loris Cencetti (500) à 1’07’’168 ; 9. Fabio Marchiafava (500) à 1’07’’827 ; 10. Gerome Glesener (500) à 1’08’’411 ; 11. Giovanni Ciraso (500) à 1’09’’799 ; 12. Fabien Jeanblanc (500) à 1’11’’126 ; 13. Fabio Elio Keller (500) à 1’16’’597 ; 14. Michele Monetti (695) à 1’48’’539 ; 15. Gil Linster (500) à 2’09’’993 ; etc.

Tag(s) : • Abarth