Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trofeo Abarth 500 Benelux : Frédéric Bouvy en invité-surprise à Zandvoort !

Après Dijon-Prenois et le Nürburgring, les concurrents du Trofeo Abarth 500 Benelux Selenia poursuivent leur découverte de circuits prestigieux : ils ont rendez-vous ce week-end à Zandvoort où ils pourront se jauger face à un multiple champion de Belgique !

Que le Trofeo Abarth 500 Benelux Selenia se produise dans le cadre des… Benelux Open Races, voilà qui tombe sous le sens. Lors de ce meeting placé sous le signe de la détente – la mer du Nord est à deux pas… – et de la convivialité, les pilotes du Trofeo Benelux se retrouveront entre eux, l’étape néerlandaise ne figurant pas au menu du Trofeo Europa. C’est donc la victoire absolue qui sera en jeu au terme de deux sprints de 25 minutes + un tour.

Voilà qui ne manquera pas de motiver les ténors de la compétition, notamment les jeunes Loris Cencetti et Fabio Marchiafava, très en vue lors des précédents rendez-vous. Ayant porté haut les couleurs du Grand Duché de Luxembourg en karting, Loris n’a pas mis longtemps pour comprendre le mode d’emploi de l’Abarth 500 Assetto Corse puisqu’au Nürburgring où il disputait sa première course automobile, il s’est permis de signer d’emblée des chronos proches de ceux de Pilou Corthals. Quant à Fabio, porte-drapeau du Renga Racing, il a montré en Bourgogne comme dans l’Eifel qu’un « rookie » doué peut jouer les premiers rôles dans le Trofeo.

Arrivant à Zandvoort avec la ferme intention de confirmer ces bonnes dispositions, ils retrouveront des rivaux bien décidés à leur mener la vie dure. On songe notamment à Fabien Jeanblanc, Jérôme Glesener, Fabio Elio Keller et autres Gil Linster et Christian Hostert. On suivra avec attention les débuts de Peter Bens sur la voiture du team Buga Auto Corse qui se lance dans le Trofeo Abarth 500 Benelux Selenia avec un bel enthousiasme.

Véritable tremplin vers les plus grosses catégories, le Trofeo permet à des passionnés – jeunes et moins jeunes – de faire leurs premiers pas en compétition au volant d’une vraie auto de course sur de vrais circuits, cela pour un budget contenu. Afin qu’ils puissent se situer, rien ne vaut la présence d’un pilote confirmé servant en quelque sorte de référence. Après Christian Menzel et Pierre-Yves Corthals, c’est au tour de Frédéric Bouvy d’endosser ce rôle. Multiple champion de Belgique des circuits, tant en GT qu’en Tourisme, « Fredbull » s’est montré emballé par la proposition. On connaît assez ses exceptionnelles facultés d’adaptation pour savoir qu’il donnera très vite le bon tempo et jouera le jeu à fond. Voilà qui promet de belles passes d’armes dès les qualifications (samedi 13h15-13h55) puis surtout dimanche lors des deux rounds programmés à 09h15 et 14h15. (com Neri competition / photo J Letihon)

Tag(s) : • Abarth