Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Range Rover Evoque modèle 2014

C'est indéniablement la succes story de ces dernières années et Range Rover ne peut que se frotter les mains vu les ventes de ce modèle désormais devenu emblématique de la marque.

Avec 170.000 exemplaires vendus, en 18 mois, son géniteur peut faire effectivement étalage de son auto-satisfaction. Mais ne se reposant pas pour autant sur ses lauriers, il offre à Evoque pour son nouveau millésime une nouvelle transmission automatique à 9 rapports, de nouvelles technologies de transmission, sept nouvelles fonctions d'aide à la conduite et des améliorations esthétiques à l'intérieur et à l'extérieur.

Au détail, il faut d'abord parler de l'Active Driveline car, c'est l'une des principales nouveautés et ce d'autant qu'on ne la voit pas puisqu'il s'agit d'une aide à la conduite en phase de démarrage, moment où l'on a besoin d'un maximum de transmission et d'en améliorer la consommation puisque la perte d'adhérence est minimale. Il est le premier système de transmission aux quatre roues « sur demande » au monde. Il agit à la fonction inverse d'une transmission permanente puisque le système donne la priorité aux roues avant seulement durant une conduite constante à des vitesses supérieures à 25 km/h. La gestion de celui-ci permet de surveiller la dynamique du véhicule et de reconnecter automatiquement la transmission aux 4 roues (en moins de 300 millisecondes) en cas de besoin. L'Active Driveline se complète aussi de la fonction Active Torque Biasing à technologie de différentiel électronique (e-Diff) qui répartit le couple entre les roues arrière pour optimiser la motricité et la stabilité et de la fonction Torque Vectoring by Braking qui améliorequant à elle l'agilité et donc la sécurité en redirigeant le couple entre les quatre roues afin de compenser le sous-virage.

Combiné à la nouvelle transmission automatique à 9 rapports, l'ensemble améliore l'économie de carburant (pour les véhicules conformes à Euro 5) de 11,4% et les émissions de CO2 de 9,5%. La consommation de carburant en cycle combiné de la gamme 2014 atteint 57,6 mpg, avec des émissions de CO2 d'à peine 129 g/km.

L'électronique embarquée aux niveau des aides à la conduite est impressionnante puisque 7 nouveautés sont proposées. Dans la dotation, on a le Park Exit (pour quitter automatiquement des emplacements de stationnement parallèles à la chaussée), le Perpendicular Park (pour positionner la voiture au centre des emplacements de stationnement), l'Adaptive Cruise Control (avec Queue Assist, Forward Alert et Intelligent Emergency Braking), le Closing Vehicle Sensing et Reverse Traffic Detection (pour avertir les conducteurs de la circulation venant en sens inverse), le Lane Departure Warning (déviation de la trajectoire au-delà de la ligne), le Traffic Sign Recognition (reconnaissance des panneaux routiers) et Wade Sensing (indicateur de la profondeur d'un gué).

On ne peut à proprement parler de facelift, c'est bien trop tôt, mais cette évolution technologique, s'accompagne de quelques modifications de style mineures. Cela concerne de nouvelles options de couleurs pour l'intérieur, quatre nouveaux styles de jantes en alliage et un nouveau style de badge Land Rover sur la calandre, les centres des jantes et le hayon.

Ces nouveautés seront au catalogue dès novembre de cette année. (source / photo Range Rover)

à lire également :

Land Rover : transmission automatique à 9 rapports

ZF présente sa boîte à 9 rapports !

Range Rover Evoque modèle 2014
Tag(s) : • Range Rover