Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rallye Luxembourg : Lor Sport Events, première difficile

Un team à majorité française, où on y retrouve un copilote belge, parmi les têtes pensantes, un Espagnol, un partenaire majoritaire luxembourgeois... Et une première épreuve à Luxembourg, autant dire que la partie s'annonçait très colorée !

Elle le fut et on ne peut que regretter l'abandon de l'équipage Lor Sport Events ce dimanche suite à une casse de cardan.

Si le résultat cru a mis la chape de plomb et d'engendrer une certaine déception dans le team, il est à remarquer que pour une première participation, Cristopher Blas, le pilote n'avait jamais fait de rallye, a montré une bonne disposition au pilotage de la Citroën DS3 R1 #67.

Départ prudent et somme toute raisonnable dans la spéciale 1, et à raison puisque celle-ci était finalement neutralisée suite à diverses sorties de routes, le chrono dans le suivante donnait comme verdict un 50e temps au général, le 2e de la catégorie de la catégorie DS3 R1. Malgré de gros soucis au niveau des connexions électriques, l'équipage franco-belge confirmait par un 45e temps dans l'ES3, ce qui leur permettait de gagner encore 3 places et de se retrouver 47 au retour au parc d'assistance.

Le temps de comprendre l'origine des stigmates d'un poteau à l'arrière de l'auto et de voir les mécanos plonger sous le véhicule pour changer la ligne d'échappement.

« On est passé près de la correctionnelle » avoue Mario Langer, le copilote. De comprendre le comment du pourquoi puisque la direction s'est montré défaillante et d'envoyer, même en ligne droite, la DS3 dans tous les sens. Les images de la vidéo sont impressionnantes. C'est justement ce poteau qui a pris l'extrémité de l'échappement et de plier la ligne entière.

Le pire restait pourtant à venir car en sortant du parc, l'équipage oubliait tout simplement le pointage, placé non pas en sortie de zone, mais à côté de la zone de ravitaillement carburant... Et comme le plein était déjà fait, ils sont passés tout simplement à côté sans y prêter attention. Un détail qui les renvoie pourtant dans le super rallye car au départ de la spéciale suivante, n'étant pas en ordre, ils sont tout simplement mis hors course !

La journée de ce dimanche reprenait avec la satisfaction de les voir dans le ton avec d'emblée le 55e temps et de se pointer 63e. Visiblement, l'osmose entre pilote et copilote est totale, ce que prouve un probant 40e chrono et de gagner alors 6 places au générale.

Cette première expérience de la course s'arrêtera malheureusement là puisqu'un cardan cédait et immobilisait définitivement la Citroën DS3 R1 # 67.

Le bilan est loin d'être négatif, mais vu de l'extérieur, il faut vite mettre en place une structure cohérente et de définir les responsabilités de l'un et de l'autre car l'avenir leur est ouvert et de les retrouver en haut du classement, pour l'instant... dans leur catégorie !

Que de premières ce week-end pour Blas et Langer, représentant du Lor Sport Events. La « base » est bonne... À revoir !Que de premières ce week-end pour Blas et Langer, représentant du Lor Sport Events. La « base » est bonne... À revoir !Que de premières ce week-end pour Blas et Langer, représentant du Lor Sport Events. La « base » est bonne... À revoir !

Que de premières ce week-end pour Blas et Langer, représentant du Lor Sport Events. La « base » est bonne... À revoir !

Tag(s) : • Rallye be • Reportage