Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Opel Insignia, de nouveaux atouts

C'est au Salon de l’Automobile de Francfort (du 12 au 22 septembre 2013) que sera présentée en première mondiale la nouvelle Insignia. Et pourtant, le haut de gamme pourra être commandé dès le 17 juin pour les versions quatre portes, cinq portes et Sports Tourer (le tarif démarre à 25.550 euros en Belgique, 24.285 euros au Grand-Duché de Luxembourg). Normal puisqu'il s'agit principalement d'un facelift du modèle né en 2008 et de l'introduction de nouveaux équipements et surtout "moteur".

Les retouches cosmétiques concernent la calandre chromée qui se fait plus large et plus basse qu’auparavant alors que le jonc chromé qui porte le logo Opel est plus fin et se termine par des parties relevées qui emmènent l’œil sur les projecteurs au nouveau dessin. Le logement des phares antibrouillard a lui aussi été redessiné et de redynamiser l'ensemble par un insert chromé.

A l'arrière, l'opération est sensiblement la même puisque le jonc chromé portant le logo de la marque a été positionné plus bas et se prolonge latéralement dans les blocs optiques en courant jusqu’aux feux de recul traités de manière très fine. Les fonctions feux de position et feux stop sont assurées par des diodes sur tous les niveaux de finition et de carrosserie. Toutes bénéficient de la même signature lumineuse caractéristique, en forme d’aile.

L'habitacle se voit épuré surtout au niveau du tableau de bord qui accueille désormais un écran couleur haute résolution 8 pouces pour tout ce qui est info-divertissement. De plus, le panneau de commande aux finitions chrome et laque piano noir a été considérablement simplifié puisqu'il se contente de quelques boutons et de se montrer ainsi à la fois rapide et intuitif.

La nouvelle Opel Insignia offre le choix entre trois types de carburant : essence, gazole ou LPG (gaz de pétrole liquéfié), avec des puissances qui s’échelonnent entre 81 kW/110 ch et 239 kW/325 ch, la fameuse version OPC.

Très intéressant sera le nouveau moteur turbo diesel de 2,0 litres car ses versions 88 kW (120 ch), 320 Nm de couple et 103 kW (140 ch), 370 Nm grâce à une fonction overboost automatique, n’émettent que 99 g/km de CO2 pour 104 à la Sports Tourer (le break). Couplé à la boîte manuelle à 6 rapports et son système Start/Stop, elles ne consomment que 3,7 l/100 km selon le cycle mixte, 3,9 pour la Sports Tourer. Pour celui qui en veut plus, il y a le 2.0 BiTurbo CDTI de 143 kW (195 ch) et ses 400 Nm grâce à sa suralimentation séquentielle à deux étages.

En motorisation essence, la nouveauté est le 1.6 SIDI Turbo (SIDI = Spark Ignition Direct Injection ; moteur à allumage commandé à injection directe). Issu de la nouvelle génération de moteur, il offre une puissance de 125 kW (170 ch) pour un couple de 260 Nm, voire même 280 Nm avec l’overboost. De même veine, le 2.0 SIDI Turbo développe quant à lui 184 kW (250 ch) et 400 Nm de couple. Notez que ce dernier est également disponible avec une transmission intégrale. L'un et l'autre peuvent être couplé à une boîte manuelle à six vitesses avec fonction Start/Stop ou à une nouvelle boîte automatique à six vitesses à faibles frictions.

Alternative extrêmement économique en raison du coût du carburant, la version 1.4 LPG de 103 kW (140 ch) et ses 200 Nm de couple qui répond, comme la version essence, aux conditions sévères imposées par les futures normes d’émissions Euro 6. (source / photos Opel)

Opel Insignia, de nouveaux atoutsOpel Insignia, de nouveaux atoutsOpel Insignia, de nouveaux atouts
Opel Insignia, de nouveaux atoutsOpel Insignia, de nouveaux atouts
Tag(s) : • Opel