Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Poleman et vainqueur samedi, Stoffel Vandoorne (Fortec Motorsports) a récidivé ce dimanche sur le Moscow Raceway. En s’imposant devant Kevin Magnussen (DAMS) et Will Stevens (P1 by Strakka Racing), le Belge reprend la tête du championnat à son adversaire danois.

Stoffel Vandoorne signait la pole position ce dimanche matin en 1’20’’025. Sous un ciel menaçant, le Belge s’offrait une prestation similaire à la veille en devançant Will Stevens et Kevin Magnussen lors d’une séance interrompue à deux reprises.

Le poleman conservait la première place au départ tandis que Kevin Magnussen prenait l’avantage sur Will Stevens. Les premiers tours se montraient animés à tous les niveaux. Antonio Félix da Costa (Arden Caterham) s’arrêtait au stand pour changer de museau tandis qu’un contact entre Mihai Marinescu (Zeta Corse) et Yann Cunha (AV Formula) forçait le Brésilien à l’abandon.

Nikolay Martsenko (Pons Racing) et Mikhail Aleshin (Tech 1 Racing) effectuaient en premier l’arrêt obligatoire. Stoffel Vandoorne augmentait l’écart sur Kevin Magnussen au fil des tours. Le Danois passait aux stands au quatorzième tour, une boucle avant le Belge. Pour les trois hommes de tête, les positions restaient identiques au contraire du peloton, toujours aussi animé avec de nombreux dépassements à l’aide du DRS.

Au drapeau à damier, Stoffel Vandoorne devançait de dix secondes Kevin Magnussen et Will Stevens. Nico Müller (International Draco Racing) terminait au pied de podium devant Mikhail Aleshin, meilleur russe du jour. André Negrão (International Draco Racing), Oliver Webb (Fortec Motorsports), Pietro Fantin (Arden Caterham), Norman Nato (DAMS) et Sergey Sirotkin (ISR) se classaient également dans les points après un dernier tour mouvementé.

Ils ont dit

Stoffel Vandoorne : « Ce week-end a été parfait de notre côté. Cela n’aurait pas pu mieux se passer. La course n’était pas aussi facile qu’elle a pu en avoir l’air. Il me fallait attaquer à chaque tour pour creuser l’écart et s’assurer que le pit-stop se déroulerait à merveille. L’écart au championnat est faible. C’est comme si nous recommencions la saison à zéro. »

Kevin Magnussen : « Ce n’est pas le meilleur week-end que nous ayons connu. Nous n’étions pas assez performants pour battre Stoffel. Nous espérions mieux mais nous sommes toujours en course pour le championnat. Nous allons viser le meilleur week-end possible en Autriche. »

Will Stevens : « Nous avons rencontré un problème en qualifications mais nous avons réussi à accrocher la deuxième place sur la grille. Je n’ai pas pris un bon départ. En fin de course, nous revenions sur Kevin mais il était trop loin. Ce sont toutefois des points importants pour le championnat. »

Formula Renault 3.5 Series – Classement général provisoire : 1. S.Vandoorne 136, 2. K.Magnussen 133, 3. A.Da Costa 89, 4. W.Stevens 81, 5. N.Müller 64...

Tag(s) : • FR 3.5