Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que la météo s’était montrée clémente depuis jeudi, peu avant le départ de la séance qualificative, un léger crachin est venu remettre tout en cause.

Pour Jules Bianchi, le verdict tombe très vite puisqu’il casse son moteur 150 m après le départ en pleine montée du Casino. Le pilote Marussia vient grossir le rang des malchanceux puisque pour Massa le constat est identique. Ils ont eu beau travailler comme des forcenés, les mécanos n’ont pas su remettre la Ferrari en ordre de marche dans le temps imparti. Voilà déjà la dernière ligne du Grand Prix de Monaco remplie.

Ce n’est pour autant facile pour les 20 pilotes restants puisque la pluie a modifié la donne et que Grosjean ne sortira que fort tard de son stand. C’est à moins de 5 minutes qu’il s’élance et de réaliser finalement le chrono suffisant à le faire passer en Q2. Ouf, son honneur est sauf.

De quoi aussi s’étonner de la prestation de son équipier. Räikkönen se qualifie pour la suite, mais c’est de justesse car le pilote Lotus ne signe que le 14e temps. Pour di Resta que l’on attendait à toute autre fête est quant à lui éliminé. Le pilote Force India est le 2e éliminé de marque après Massa.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres et le premier a bénéficié de la situation exceptionnelle est le Néerlandais Giedo van der Garde qui place sa Caterham au dernier accessit.

La Q2 démarre sur les chapeaux de roues car la trajectoire s’étant par endroit bien asséchée et la pluie faisant à nouveau acte de présence, les pilotes roulent sur des « œufs », les temps sont 8 secondes plus lents qu’en essais libres, et c’est presque une loterie. Les places sont chères car la Q3 ne s’offre qu’aux 10 premiers. Et comme la piste évolue, presque tout le monde a le droit de pointer à la première place provisoire.

Il reste 4 minutes et c’est la valse des pneus, tous prenant le risque de partir en pneus « super tendres ».

Le tableau s’affole et change à tout moment. Et à la présentation du drapeau, on ne sait toujours pas qui reste, qui est recalé car certains sont toujours en action.

Au final de cette Q2, le constat est amer pour Grosjean qui se voit pousser hors du top 10 dans les derniers instants ainsi que Hulckenberg. Pour van der Garde, la logique est respectée, mais son 15e temps est une performance en soi, mais aussi un souci pour tous ceux qui sont derrière et bien souvent plus rapides. C’est aussi la belle surprise de voir Vergne y accéder avec sa Toro Rosso.

Après le round d’observation, on voit les pilotes Red Bull se mettre en évidence et de venir enfin vraiment chercher la pole. Le combat est dantesque et en interne, rien que le match Webber / Vettel vaut son pesant d’or. Tous les deux pensaient avoir décroché la timbale, mais il n’en sera rien car la réplique viendra de qui de droit, à savoir les Mercedes. Rosberg est toujours aussi éblouissant et de décrocher sa 3e pole consécutive, de confirmer indirectement celle dont Schumacher n’avait pu profiter l’an dernier (pénalité de 5 places pour conduite dangereuse) et son monopole sur ce circuit. Hamilton complète la première ligne en venant buter à 9/100e de son équipier. Quelle passe d’arme !

Non seulement, on vous donne rendez-vous demain, mais de vous prédire un départ de tous les dangers. En effet, on l’a vu, cette phase de la course n’est pas l’apanage des « flèches d’argent », mais plutôt celui des Red Bull et Ferrari. Alors rififi à Sainte Dévote ou week-end parfait pour Rosberg ? (source formula1.com)

Qualifications (source formula1)
Pos Pilote Team Q1 Q2 Q3 Trs
1 9 Nico Rosberg Mercedes 1:24.620 1:16.135 1:13.876 31
2 10 Lewis Hamilton Mercedes 1:23.779 1:16.265 1:13.967 31
3 1 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault 1:24.243 1:15.988 1:13.980 29
4 2 Mark Webber Red Bull Racing-Renault 1:25.352 1:17.322 1:14.181 30
5 7 Kimi Räikkönen Lotus-Renault 1:25.835 1:16.040 1:14.822 31
6 3 Fernando Alonso Ferrari 1:23.712 1:16.510 1:14.824 32
7 6 Sergio Perez McLaren-Mercedes 1:24.682 1:17.748 1:15.138 31
8 15 Adrian Sutil Force India-Mercedes 1:25.108 1:17.261 1:15.383 29
9 5 Jenson Button McLaren-Mercedes 1:23.744 1:17.420 1:15.647 29
10 18 Jean-Eric Vergne STR-Ferrari 1:23.699 1:17.623 1:15.703 29
11 11 Nico Hulkenberg Sauber-Ferrari 1:25.547 1:18.331   22
12 19 Daniel Ricciardo STR-Ferrari 1:24.852 1:18.344   23
13 8 Romain Grosjean Lotus-Renault 1:23.738 1:18.603   13
14 17 Valtteri Bottas Williams-Renault 1:24.681 1:19.077   22
15 21 Giedo van der Garde Caterham-Renault 1:26.095 1:19.408   21
16 16 Pastor Maldonado Williams-Renault 1:23.452 1:21.688   22
17 14 Paul di Resta Force India-Mercedes 1:26.322     14
18 20 Charles Pic Caterham-Renault 1:26.633     13
19 12 Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari 1:26.917     12
20 23 Max Chilton Marussia-Cosworth 1:27.303     13
DNQ 22 Jules Bianchi Marussia-Cosworth No time     1
DNQ 4 Felipe Massa Ferrari No time     0
En tête à chaque séance des essais libres, Rosberg confirme par une 3e pole consécutive !

En tête à chaque séance des essais libres, Rosberg confirme par une 3e pole consécutive !

Tag(s) : • F1