Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quel départ ! Pas que d'un seul, ni sur un seul tour, non et soyons un peu large en prenant les 4 premiers tours. Il y a tout d'abord le départ raté de... Mark Webber. L'autralien s'est vraiment mis en mode escargot au plus mauvais moment. Débordé de toute part, il se fait harponné par Grosjean qui l'éjecte dès le premier virage. Et du fait de sa 2e ligne, il sème le trouble parmi ceux qui suivent. C'est à l'opposé de son équipier par contre que Vettel va prendre immédiatement le meilleur sur Rosberg. Le voilà 2e alors que derrière, ça passe à gauche, à droite, on s'intimide et de voir Sutil dans le top 5 suivi d'un éblouissant Massa. Parti de la 6e ligne, il n'a pas hésité un seul instant et de passer la majorité de ses adversaires par la gauche dès l'extinction des feux. Outre Webber, c'est donc Alonso qui fait la mauvaise opération de ce début de course.

Mais personne n'imaginait la suite, même pas Pirelli, et ce soir, les discussions vont aller bon train quant à la situation vécue et le futur du manufacturier car jamais, si ce n'est la parodie de Grand Prix des Etats-Unis où 4 voitures continuèrent la course après le départ, on aura vécu une telle situation.

Hamilton alors en tête et même bien en tête voit son pneu arrière gauche exploser en pleine ligne droite. Il ne reste qu'un lambeaux et c'est avec un gros retard qu'il arrive malgré tout à revenir au stand. Le malheur des uns... Et c'est donc Vettel qui récupère la place de leader du Grand Prix de Grande-Bretagne. On a à peine le temps de se remettre de nos émotions que c'est Massa qui connaît la même mésaventure et au même endroit ! Des débris ? Toujours est-il que le pilote Ferrari se doit de repasser au stand et de voir son super départ réduit à néant.

Et ce n'est pas fini puisque Jean Eric Vergne sur la Toro Rosso est victime du même incident au même endroit !

Le Français rejoint le garage pour y abandonner car son fond plat n'a pas résisté.

Mais il était dit qu'il n'était pas bon d'être dans le top 5 aujourd'hui car, alors que les luttes sont viriles dans le milieu du peloton, c'est Vettel qui se retrouve au ralenti à une dizaine de tours de l'arrivée !

Les rapports ne passent plus et c'est en roue libre, alors qu'il aurait pu bifurquer vers une zone dégagée, qu'il vient arrêter sa Red Bull près du mur sur la ligne de départ. De fait, la safety car doit entrer pour la 3e fois et de resserrer les candidats à la victoire alors que Rosberg y croyait malgré tout alors qu'il n'était qu'à 1,5 s du leader au moment de sa panne.

C'est aussi un moment stratégique car les écuries informent leur pilote et de tous, seuls Rosberg, le leader, et Raïkkönen alors 2e ne rentrent pas. Pour Webber, Alonso et Hamilton, le moment est d'importance et même capital car en effectuant un dernier changement de roues, les voilà bien chaussés pour le sprint final.

Le temps de dégager la monoplace de Vettel, de bien chauffer les pneus et c'est à 6 tours de la fin que la relance libère le peloton. Webber est déchaîné et revient tout d'abord sur Hamilton qu'il absorbe rapidement. Il entraîne dans son sillage la Ferrari de Alonso. Ce trio va dès lors rouler de concert et selon la résistance de l'adversaire, ils vont revenir au devant. Webber se débarrasse après jonction de Kimi Räikkönen. Le pilote Lotus est plus lent avec ses gommes à bout de souffle. Le DRS fait le reste et il ne peut que constater la hargne de Webber qui se retrouve désormais 2e et en poursuite de Rosberg. Il fond sur l'Allemand, mais celui-ci lui rend une bonne résistance en réalisant encore de très bons chronos.

Pour le Finlandais par contre, c'est la soupe à la grimace et maintenant, il reste 2 tours, alonso qui est dans ses rétros. L'Espagnol a eu un peu plus difficile à se défaire de Suttil et se doit de surveiller aussi le retour de Hamilton qui a profité de son jeu pour revenir dans le top 5.

On a compris que devant, même si ça se rapproche, il n'est plus possible de déloger Rosberg de sa place de leader. Et c'est avec 7/10e que le pilote Mercedes s'offre une 2 victoire cette saison. Webber n'a pas de regrets à avoir si ce n'est d'avoir raté son départ. Et autant dire que vu ce qu'il a démontré aujourd'hui, libre dans sa tête puisqu'il quitte la F1 pour investir le WEC avec Porsche en LMP1 l'an prochain, il sera l'homme de cette seconde partie de saison. Il est certes 5e du championnat pilote, compte 45 points de retard sur Vettel, mais... il sera l'homme de cette fin de championnat.

Déception et fatalisme dans la tête de Räikkönen qui voit un bolide rouge le dépasser à un tour de l'arrivée. Malheureusement, le choix tactique des ingénieurs de chez Lotus le paie mal et de voir Alonso, à la faveur du DRS le dépasser tout comme Webber l'avait déjà fait. L'Espagnol, 10e sur la grille, revient de loin et s'offre la 3e marche du podium au tout dernier moment.

La Grande-Bretagne nous offre un bien beau vainqueur en la personne de Rosberg et deux comparses tout aussi heureux de leur week-end.

Il faudra remettre cela dès la semaine prochaine lors du Grand Prix d'Allemagne. Et devant les siens, Vettel leur donne déjà rendez-vous pour la revanche, Rosberg pour la confirmation ! (source formula1 / photos Mercedes)

à lire également :

 Résultat (source FIAformula1)
 Pos Pilote Team Trs Écart Gril Pts 
 1 9 Nico Rosberg Mercedes 52 0 2 25 
 2 2 Mark Webber Red Bull Racing-Renault 52 +0.7 4 18 
 3 3 Fernando Alonso Ferrari 52 +7.1 9 15 
 4 10 Lewis Hamilton Mercedes 52 +7.7 1 12 
 5 7 Kimi Räikkönen Lotus-Renault 52 +11.2 8 10 
 6 4 Felipe Massa Ferrari 52 +14.5 11
 7 15 Adrian Sutil Force India-Mercedes 52 +16.3 6
 8 19 Daniel Ricciardo STR-Ferrari 52 +16.5 5
 9 14 Paul di Resta Force India-Mercedes 52 +17.9 21
 10 11 Nico Hulkenberg Sauber-Ferrari 52 +19.7 14
 11 16 Pastor Maldonado Williams-Renault 52 +21.1 15
 12 17 Valtteri Bottas Williams-Renault 52 +25.0 16
 13 5 Jenson Button McLaren-Mercedes 52 +25.9 10
 14 12 Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari 52 +26.2 17
 15 20 Charles Pic Caterham-Renault 52 +31.6 18
 16 22 Jules Bianchi Marussia-Cosworth 52 +36.0 19
 17 23 Max Chilton Marussia-Cosworth 52 +1:07.6 20
 18 21 Giedo van der Garde Caterham-Renault 52 +1:07.7 22
 19 8 Romain Grosjean Lotus-Renault 51 +1 tr 7
 20 6 Sergio Pérez McLaren-Mercedes 46 +6 trs 13
 Ret 1 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault 41 +11 trs 3
 Ret 18 Jean-Eric Vergne STR-Ferrari 35 +17 trs 12
F1 Grande-Bretagne : Rosberg signe son 2e succèsF1 Grande-Bretagne : Rosberg signe son 2e succès
Tag(s) : • F1