Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décidément, on va de surprise en surprise cette année en F1. Après le succès de Lotus en ouverture de saison, on a eu la période Red Bull et Vettel, et depuis Monaco, celle de Mercedes - Rosberg.

Sauf que Rosberg n'a pas répondu aux attentes ce samedi. Et, sans trop lui chercher des excuses, d'avouer qu'il a été piégé par le vent qui aux derniers instants de la Q2 s'est montré plus favorable pour ceux qui étaient encore en piste. La mort dans l'âme et sans possibilité de réagir, il se voyait éjecté de la Q3 et de se voir claqué ainsi la porte du top au nez.

Et c'est d'autant plus ahurissant comme situation puisque Hamilton a réalisé le tour parfait et de venir déloger dans les derniers instants un Vettel qui s'y voyait déjà. Repoussé à 2/10e, celui-ci rit jaune... comme le casque du Britannique de chez Mercedes. Et de faire la même bobine en regardant dans son rétro puisque Webber n'est qu'à 1/10e. Pas sûr que Rosberg aurait été en pole, mais devant les siens, il savait qu'il pouvait la faire.

Mais le plus important ne réside pas là. Ok, c'est important, mais de constater que cette grille de départ aurait pu être tout autre pour peu que les Lotus et Ferrari aient pris un peu plus de risques.

Pour Lotus, la donne est simple, grâce au soleil et à la température de la piste à près de 40°, les pneumatiques et l'aéro sont plus efficaces. Après Eole, c'est donc Râ qui met sa touche à cette épreuve qui s'annonce déjà indécise quant à son issue car demain, il fera encore plus chaud !

Merci Pirelli

S'étant pris une tempête de réclamations et de remarques à la limite de l'insulte à partir du moment où l'on frôlait l'amateurisme, le manufacturier de pneu a tenu a remettre les pendules à l'heure en publiant via la FIA l'avis de respecter les pressions préconisées, les angles de carrossage maximum admissibles et surtout l'interdiction de permuter les pneus arrière puisqu'ils ont un sens de rotation imposé. Ce communiqué général puisque aucunes écuries n'étaient cités est la nouvelle donne du week-end et même de la suite du championnat.

Autant dire qu'il est relancé car les écart que l'on comptait au minimum en demi-seconde en qualifications, n'a plus lieu d'être. Le top 5 s'est resserré et ce n'est que le prélude. En course également, ces nouvelles balises techniques imposées par Pirelli vont changer la donne. Et si il est un clan où il y a un gros coup à jouer demain, c'est chez Ferrari. On l'a vu en Q3, Alonso était capable de jouer la première ligne. Mais curieusement et c'est là que la stratégie entre en jeu puisqu'au lieu d'aller chercher cette pole, les 2 F138 sont restés en pneus durs au lieu des tendres, bien plus efficaces de 1 seconde au tour. Du coup Massa est devant et 7e.  Et de se voir devancer sur la grille par Ricciardo et sa STR-Ferrari (6e). L'Australien a aussi à cœur de prouver qu'il peut remplacer Mark Webber l'an prochain. (photo Mercedes AMG Petronas)

 Qualifications (source FIAformula1)
 Pos Pilote Team Q1 Q2 Q3 Trs 
 1 10 Lewis Hamilton Mercedes 1:31.131 1:30.152 1:29.398 14 
 2 1 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault 1:31.269 1:29.992 1:29.501 14 
 3 2 Mark Webber Red Bull Racing-Renault 1:31.428 1:30.217 1:29.608 14 
 4 7 Kimi Räikkönen Lotus-Renault 1:30.676 1:29.852 1:29.892 15 
 5 8 Romain Grosjean Lotus-Renault 1:31.242 1:30.005 1:29.959 16 
 6 19 Daniel Ricciardo STR-Ferrari 1:31.081 1:30.223 1:30.528 16 
 7 4 Felipe Massa Ferrari 1:30.547 1:29.825 1:31.126 17 
 8 3 Fernando Alonso Ferrari 1:30.709 1:29.962 1:31.209 15 
 9 5 Jenson Button McLaren-Mercedes 1:31.181 1:30.269 0 16 
 10 11 Nico Hulkenberg Sauber-Ferrari 1:31.132 1:30.231 0 13 
 11 9 Nico Rosberg Mercedes 1:31.322 1:30.326 0 10 
 12 14 Paul di Resta Force India-Mercedes 1:31.322 1:30.697 0 18 
 13 6 Sergio Pérez McLaren-Mercedes 1:31.498 1:30.933 0 16 
 14 12 Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari 1:31.681 1:31.010 0 17 
 15 15 Adrian Sutil Force India-Mercedes 1:31.320 1:31.010 0 15 
 16 18 Jean-Eric Vergne STR-Ferrari 1:31.629 1:31.104 0 12 
 17 17 Valtteri Bottas Williams-Renault 1:31.693 0 0
 18 16 Pastor Maldonado Williams-Renault 1:31.707 0 0
 19 20 Charles Pic Caterham-Renault 1:32.937 0 0
 20 22 Jules Bianchi Marussia-Cosworth 1:33.063 0 0
 21 21 Giedo van der Garde Caterham-Renault 1:33.734 0 0
 22 23 Max Chilton Marussia-Cosworth 1:34.098 0 0
F1 - GER Q : quand Râ et Eole s'en mêlent !
Tag(s) : • F1