Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En un seul dépassement et voilà que la messe est dite ou plutôt que l'on avait déjà le nom du vainqueur.

Pourtant, ce Grand Prix de Belgique, finalement sans une goutte de pluie, a été animé du premier au dernier virage, du premier au dernier tour... Pour peu que l'on soit conciliant et que l'on regarde dans le rétro car si Hamilton vire bien en tête de la meute au virage de la Source et du Raidillon, dès le passage de celui-ci l'Anglais est forcé de baisser pavillon face à un Vettel bien décidé à prendre la poudre d'escampette avant la mise en service du DRS. Il a deux tours de sursis et il en profitera pleinement et de n'être jamais inquiété. Course tranquille pour le pilote Red Bull, course logique pour Hamilton et course au forceps pour tous les autres.

Le seul regret pour le poleman est d'avoir dû aussi abdiquer face à la Ferrari de Alonso. Du top 10, il est le meilleur starter et de venir se mettre dès la sortie de la Source à la 5e place, gagnant déjà 4 duels d'un coup. Tout comme Vettel, il aura à cœur de passer le plus tôt possible les pilotes Mercedes.

Il s'y appliquera, le reste ne sera pour lui qu'une vaine course poursuite. L'Espagnol décroche toutefois et vu sa position sur la grille, 9e, une très belle 2e place.

Hamilton, sans convaincre, mais sans démérité non plus prend la dernière marche du podium belge.

Course discrète pour ne pas dire pratiquement anonyme de Rosberg qui parti 4e, fini sa course au même rang.

C'est à partir de la 5e palce que tout s'emballe en fait puisque Webber, en première ligne et donc un gros avantage, rate totalement son départ. Il retombe en un virage à la 7e place. Etat de fait similaire pour di Resta. A croire que la Red Bull et la Force India soient restées scotchées sur le bitume. Le premier aura fort à faire avec Grosjean et sa Lotus. Le Français pensait saisir l'opportunité de marquer les esprits, il n'en sera rien puisqu'il termine à la 8e place derrière un Massa tout aussi réaliste. Les passes d'armes ont pourtant été chaudes pour arriver à ce résultat, et c'est tant mieux, car cela a mis en valeur l'excellente, vu ce qu'il en est depuis le début de saison, performance de Button. Le pilote McLaren a fait mieux que de se défendre. Une bonne gestion des pneus, une bonne stratégie et il décroche une 6e place amplement méritée.

Il y a malheureusement les 2 absents de ce top 8 qui ont connu des fortunes diverses. Räikkönen ne s'offre pas le départ parfait et de se retrouver coincé au premier virage car il a vu débouler Hulkenberg à sa hauteur. Le pilote Sauber-Ferrari n'a pas hésité et de s'imposer à la corde et à la ré-accélération pour le Raidillon. Entre ces deux-là, le combat ne fait que commencer et le Finlandais use de toutes les stratégies pour trouver la faille. Il arrivera à ses fins et il répétera l'opération grosse attaque pour chaque dépassement qu'il entreprend. Splendide car il ose là où personne ne le fait et de solliciter dès lors ses pneus, freins différemment car il use d'autres trajectoires. Trop sollicité, ses freins sont au rouge même après avoir levé le pied de cette pédale, un peu comme si les pistons de l'étrier ne revenaient pas à leur place. L'ensemble chauffe et à ce rythme, rend l'âme alors qu'il passe à l'attaque à la chicane, tire tout droit et de rentrer directement au box pour y abandonner.

C'est à cet endroit aussi que l'on assiste au clash et crash entre Maldonado et di Resta. Arrivant à 4 à celle-ci, Wiiliams et Force India 2 par 2, c'est à l'audace et en défendant chacun sa place que le quatuor freine et opte pour des trajectoires différentes avec les Force India à l'intérieur de la première corde. On coupe, se recoupe et malheureusement, on se touche. Voyant son appendice nasal amputé d'une partie de son aileron par Sutil qui se rabat, Maldonado coupe pour rentrer directement au stand et ne pas perdre un tour. Grave erreur de jugement puisqu'à ce moment, c'est di Resta qui est à sa droite. Il le percute à hauteur du radiateur gauche, lui arrache la suspension et l'envoie en l'air. Si il retombe bien sur ce qui reste de ses roues, di Resta est out !

Pour son adversaire, la chance est avec lui puisqu'il parvient à rentrer, changer le museau et de finir sa course.

De fait, la fin de saison se fait sentir dans le peloton et la conduite nerveuse de certain a été sanctionnée par des pénalités de 10 s, des drive-throught et plus que certainement par des sanctions qui tomberont à Monza dans 15 jours.

Le prochain rendez-vous promet car c'est le temple de la vitesse qui accueille la F1. A domicile, les Ferrari seront de la fête et la qualification vaudra son pesant d'or. Alonso et Massa sont capable de faire la première ou la seconde ligne. Du coup, et alors que les Red Bull ont démontré qu'elles avaient de la vitesse de pointe ce week-end, les action de Mercedes sont à n'en pas douter dans l'expectative. La pole belge ne devait pas leur revenir, ce sont les conditions météos et l'opportunisme de son pilote qui lui ont offerte. L'outsider est dès lors Lotus et, avec une grosse cote... Force India.

Difficile d'y trouver le vainqueur, mais celui qui ne le gagnera pas sera Vettel qui devrait finir 3e ou 4e. Pari stupide ou juste prédiction ? Allez savoir, mais AIC avait bien nommé Vettel comme vainquer ici-même dès la fin des essais libres 2.

 Résultat (source FIAformula1)
 Pos Pilote Team Trs Écart Gril Pts 
 1 1 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault 44 0 2 25 
 2 3 Fernando Alonso Ferrari 44 +16.8 9 18 
 3 10 Lewis Hamilton Mercedes 44 +27.7 1 15 
 4 9 Nico Rosberg Mercedes 44 +29.8 4 12 
 5 2 Mark Webber Red Bull Racing-Renault 44 +33.8 3 10 
 6 5 Jenson Button McLaren-Mercedes 44 +40.7 6
 7 4 Felipe Massa Ferrari 44 +53.9 10
 8 8 Romain Grosjean Lotus-Renault 44 +55.8 7
 9 15 Adrian Sutil Force India-Mercedes 44 +1:09.5 12
 10 19 Daniel Ricciardo STR-Ferrari 44 +1:13.4 19
 11 6 Sergio Pérez McLaren-Mercedes 44 +1:21.9 13
 12 18 Jean-Eric Vergne STR-Ferrari 44 +1:26.7 18
 13 11 Nico Hulkenberg Sauber-Ferrari 44 +1:28.2 11
 14 12 Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari 44 +1:4.4 21
 15 17 Valtteri Bottas Williams-Renault 44 +1:47.4 20
 16 21 Giedo van der Garde Caterham-Renault 43 +1 tr 14
 17 16 Pastor Maldonado Williams-Renault 43 +1 tr 17
 18 22 Jules Bianchi Marussia-Cosworth 43 +1 tr 15
 19 23 Max Chilton Marussia-Cosworth 42 +2 trs 16
 20 14 Paul di Resta Force India-Mercedes 26 Accident 5
 21 7 Kimi Räikkönen Lotus-Renault 25 Freins 8
 22 20 Charles Pic Caterham-Renault 8 Fuite 22

 

Tag(s) : • F1