Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Caterham AeroSeven

Il est toujours délicat, si pas difficile, de renouveler un modèle qui est devenu avec le temps une icône. L'exercice l'est encore plus quand on ne vit justement que par ce seul modèle et c'est le cas de Caterham Cars.

La Seven a été mis à toutes les sauces depuis sa mise en production. A chaque fois, elle nous revenait plus étonnante, performante, pétillante et même parfois franchement dévergondée que la version précédente.

Aujourd'hui, le constructeur se lance dans le renouvellement du design et de la technologie embarquée. Osé, périlleux, les avis divergent bien entendu, mais à sa "plastique" des plus réussies vue de haut, on reste dubitatif quant au nouveau style général vue posée sur le tarmac. Sans couper le cordon ombilical qui la relie aux générations de Seven précédentes, ce concept Aero a tout pour montrer le futur de la marque, mais aussi de nous interpeller sur le sujet. Et la réaction est "on / off", on n'aime ou on n'aime pas, mais elle ne laisse certainement pas indifférente.

Toujours sur base de roadster 2 places avec le seyant au ras du bitume, ce concept est plus moderne. Son design est du même canevas et c'est peut-être cet effet "miroir" des flancs, comme si on l'avait coupée en deux puis retournée une des deux coquilles, qui gêne ou que l'on apprécie. Son impressionnante calandre y est aussi pour quelque chose, d'autant qu'en jaune vif, elle ressort très bien et semble même flotter dans un univers dédié à l'écoulement de l'air. Pas Aero pour rien !

Sous le capot, le 2 litres Ford Duratec envoie ses 174 kW (240 ch) aux roues arrière via une boîte à 6 rapports. C'est en fait la configuration de la Seven 485. Le plus étant que ses suspensions sont issues de la F1 avec un système complément indépendant et surtout des amortisseurs "in-board" (à l'intérieur) et double triangles à l'avant, que AeroSeven reçoit également un système électronique favorisant le départ arrêté via un launch control d'où un chrono de 4 s pour passer de 0 à 100 km/h, et grande première, le système ABS signé Bosh pour empêcher les freins à disques ventilés à l'avant et pincés par un étrier à 4 pistons, disques plein à l'arrière, de se bloquer.

Bref, la Seven, Aero Seven a désormais tout d'une grande même si il lui manque un toit et de vraies portes et sera disponible à l'automne 2014.

Sachant qu'une Seven 425 est à un peu plus de 52.000 euros... Mettez déjà de côté ! (source / photos Caterham Cars)

Caterham AeroSevenCaterham AeroSevenCaterham AeroSeven
Caterham AeroSeven
Tag(s) : • Caterham • Concept car