Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BRCC Endurance - Doublé Aston Martin, les pilotes Audi leaders du championnat

Verbergt-Dupont-Redant vainqueurs avec moins de 6/10es de seconde d’avance sur leurs équipiers Grivegnée-Schmetz : les Aston Martin Vantage GT3 du GPR Racing ont marqué de leur empreinte la course d’Endurance BRCC clôturant les 600 KM de Spa-Belgian Euroseries. Assorti à la 3e place de Kumpen-Longin-Makelberge (Audi), le verdict livré par cette passionnante épreuve de clôture des 600 KM de Spa garantit une dernière explication explosive lors des Belgian Masters.

A l’entame du dernier tour de ces 600 KM, disputés sur une piste sèche, Michael Schmetz (Aston Martin Vantage) compte près de 30 secondes d’avance sur Tim Verbergt (au volant de l’autre Aston Martin Vantage), lequel a creusé un écart déterminant sur Anthony Kumpen (Audi R8 LMS). Mais au moment où elle débouche de Blanchimont, surprise, l’Aston Martin « Art Car » n°9 du leader est presqu’au ralenti ; elle attend sa sœur et s’écarte sagement juste avant la ligne pour lui offrir la victoire. Pas de doute, il y a des « team orders » là-dessous … et personne ne s’en cache au sein du GPR Racing. Pierre Grivegnée, auteur d’un excellent relais sur sa nouvelle auto, s’explique calmement : « Tim, Damien et Bert peuvent toujours coiffer la couronne tandis qu’avec Michael, nous n’avons plus aucune chance. Cette décision apparaît donc logique… »

Conscients du cadeau que viennent de faire leurs équipiers, les vainqueurs – qui signent un quatrième succès consécutif – l’acceptent avec empressement : « On ne m’a prévenu par radio qu’au tout dernier moment et j’ai été un peu surpris de voir l’autre Vantage au ralenti », explique Tim Verbergt. « Michael et Pierre ont fait une superbe course tandis que de notre côté, nous avons perdu du temps à cause d’une étourderie de Bert Redant, rentré au stand par la longue pitlane F1 alors que seule la pitlane endurance était utilisée. Mais il est clair que ce succès est important car il nous permet d’aborder l’ultime confrontation dans des conditions intéressantes.»

Malgré les trois arrêts (plus de 9 minutes au total) imposés par le règlement, les deux Vantage GT3 engagées en classe GT Pro Evo ont dominé ces 180 minutes de ronde, précédant de 22 secondes l’Audi R8 LMS de Kumpen-Longin-Makelberge et de quasi un tour la Porsche 997 GT3 Cup de Koen Wauters-Dirk Van Elslander. Celle-ci s’est imposée en GT Cup au terme d’un superbe duel avec l’autre 997 confiée à Dylan Derdaele-Kenneth Heyer-Chris Mattheus ; pour la petite histoire, on signalera que le second nommé était revenu spécialement à Spa-Francorchamps… après avoir laissé ses autres équipiers du week-end gagner les 24 Heures de Barcelone sur une Mercedes !

Une fois de plus, les concurrents engagés en GT Cup ont largement contribué au spectacle, les frères Frank et Hans Thiers (Ferrari) et le duo Thierry Verstraete-Pieter Dubois (Porsche) terminant aux 6e et 7e places absolues devant Raf Vleugels-Patrick Van Glabeke (Ferrari 430 GT Pro) et Yves Noël-Nico Verdonck (Porsche 997). Ceux-ci s’imposent en GT Challenger, Yves Noël s’offrant ainsi une belle entrée en matière pour sa première course en BRCC !

Au tableau d’honneur, on rangera encore Albert Bloem-Marc Hallaert-Jean-Marc Bourdouche qui complètent le triomphe d’Aston Martin avec les lauriers de la classe GT Light sur leur Vantage GT4, devant la Prime Racing de Jean-Marc Ueberecken-Jean-Pierre Lequeux et Sven Van Laere-Kris Van Kelst-Christoff Corten (SEAT Leon Supercopa) vainqueurs en Tourisme Pro au terme d’une chevauchée juste contrariée par une crevaison.

Parmi les malchanceux, on pointe Nicolas Jussy-Nicolas Lamy (SEAT Leon Supercopa, courroie de distribution), Edouard Mondron-Guillaume Mondron (Ginetta G50, boîte de vitesses) et Nicolas Vandierendonck-Olivier Van Oost (Ferrari 458, sortie en qualifications) mais surtout Fred Bouvy-Damien Coens-Didier Grandjean (Porsche 996 GT3 RS, radiateur crevé après une sortie de route) qui voient leurs chances de conquérir le titre fortement réduites.

Notons encore que plusieurs voitures habituellement de la partie en BRCC Endurance manquaient à l’appel, notamment les Porsche 996 du team Skylimit, la Viper du Brass Racing, la Silhouette BMW e-Race détruite aux essais Sprints, ou encore les GC10 retenues à Barcelone.

Les teams engagés dans le Belgian Racing Car Championship vont maintenant affûter leurs armes en vue du dernier rendez-vous fixé à Zolder dans le cadre des Belgian Masters, les 12 et 13 octobre. A l’heure d’aborder cette ultime confrontation, Anthony Kumpen-Bert Longin-Maarten Makelberge mènent la danse avec 5 longueurs d’avance sur Dylan Derdaele-Kenneth Heyer et 12 sur Tim Verbergt-Bert Redant-Damien Dupont. Les paris sont ouverts, faites vos jeux … et préparez les calculettes ! (com Kronos Events / photos J Letihon)

Championnat Endurance (officieux): 1. Anthony Kumpen-Bert Longin-Maarten Makelberge 208; 2. Dylan Derdaele-Kenneth Heyer 203; 3. Tim Verbergt-Bert Redant-Damien Dupont 196 ; 4. Frédéric Bouvy-Damien Coens-Didier Grandjean 176 ; 5. Chris Mattheus 162; 6. Michael Albert 142 ; 7. Sven Van Laere 141 ; 8. Michael Schmetz & Koen Wauters 140 ; 9. Dirk Van Elslander 132 ; 10. Edouard Mondron & Guillaume Mondron ; Frank Thiers & Hans Thiers ; Albert Bloem & Jean Marc Bourdoch 126 ; 13. Sarah Bovy 123; 8. Nicolas Jussy 117; 9. Martin van Hove 115;

BRCC Junior Championship (officieux): 1. Dylan Derdaele 203; 2. Damien Dupont 196; 3. Guillaume Mondron 157 ; 4. Michael Albert 142 ; 5. Sarah Bovy 123; 6. Martin van Hove 115; 7. Christoff Corten 101; 8. Bart Van Haeren 87 ; 9. Charlotte Maes, Karen Vaes, Sarah Ganser 61; 10. Kevin Caprasse 35; 11. Pierre Brice Mena 16,5

BRCC Endurance - Doublé Aston Martin, les pilotes Audi leaders du championnat
BRCC Endurance - Doublé Aston Martin, les pilotes Audi leaders du championnatBRCC Endurance - Doublé Aston Martin, les pilotes Audi leaders du championnatBRCC Endurance - Doublé Aston Martin, les pilotes Audi leaders du championnat
Tag(s) : • BRCC