Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BGDC : vendredi 13 !

Depuis le retour de Francfort, bien peu de temps pour la rédaction tant les sujets préparatoires sont, si pas nombreux, importants. L'un d'eux a emmené votre rédacteur à faire une visite au circuit de Mettet et ce avant le rendez-vous officiel du BGDC et du Be.Trophy de ce week-end.

C'est sous une météo où le crachin a été omniprésent que débutait celle-ci. Et en ce vendredi, bien peu de pilotes ou team sont présents. Kronos est là pour monter les infrastructures, les commissaires de pistes (des bénévoles de la région de Spa, Malmedy, Liège), merci à eux, aussi et sur le coup de 14h15 de voir les premières évolutions sur une piste plus détrempée que innondée. Le drainage semble en tout cas de qualité et d'assurer un certain grip si pas un grip certain pour les pilotes et leurs autos.

Une Suzuki, une Renault, quatre BMW dont deux 325i berline du BMW Trophy, une Mini et une Mustang cabriolet... Pas de quoi fouetter un chat puisque cette séance est une incentive et non une séance chrono officielle du BGDC.

Ayant pris leurs repères, le rythme s'accélère. Le long de la piste, on apprécie le son mélodieux du 6 en ligne bavarois et notamment de la 172. Le pilote l'a déjà bien en main et la cadence est rapide, aussi régulière qu'un métronome. Du parfait pilotage que fait remarquer que celui de la 17 commence à aller de plus en plus vite.

Une bonne dizaine de tours sont déjà à son actif quand...

Shluuuuuuuuuuu, bang, re-bang et puis... silence total ! Le six en ligne vient de s'éteindre et à raison. Privé de freins, selon les dires du pilote, la BMW tire tout droit à l'amorce du pif paf style Laguna Seca. Elle entre dans la large zone de dégagement sauf... qu'en préparation du Super Motard de Mettet, il y a quelques monticules prévus pour le grand spectacle des deux roues. Bien malgré lui, le pilote va l'assurer à lui tout seul et touchant de face la zone d'appui pour les deux roues, il s'envole à 5 m de haut, sur plus de 10 m avant de retomber lourdement sur le flanc, l'empreinte est profonde de près de 15 cm dans le sol, de basculer sur le toit et de finir sur les roues. La BMW est out et le pilote aussi. Tout penaud, il sort de sa voiture, mais accuse le coup. Selon la procédure classique, le médecin et l'ambulance interviennent. Grosse frayeur pour le pilote qui se souviendra désormais longtemps de son vendredi... 13 !

En réaction à cet incident, le directeur du circuit a fait arrêter les bolides et surtout de réagir promptement et efficacement à la situation en faisant mettre de suite des rangées de pneus devant cet imprévu tremplin. Félicitation aussi aux commissaires qui ont réagit rapidement.

BGDC : vendredi 13 !
BGDC : vendredi 13 !
BGDC : vendredi 13 !
BGDC : vendredi 13 !
BGDC : vendredi 13 !BGDC : vendredi 13 !BGDC : vendredi 13 !
Tag(s) : • BGDC • Reportage