Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BGDC-Dijon-Prenois : Et maintenant, cap sur la Bourgogne !

Après une entrée en matière réussie à Zolder, et un Trophée des Fagnes fidèle au succès du Belgian Gentlemen Driver’s Club sur le circuit de Francorchamps, avec quelque 53 bolides engagés, la compétition nationale belge réservée aux amateurs, gentlemen drivers et jeunes loups du karting s’offre ce week-end sa première excursion internationale de la saison, en mettant le cap sur la Bourgogne. Et le doute n’est pas permis, sur le circuit de Dijon-Prenois, qui résonne encore d’un certain Grand Prix de France 1979, c’est le sport auto dans ce qu’il a de plus intense qui attend la caravane du BGDC.

Ils seront finalement une quarantaine à se laisser tenter par le pays du bien manger et du bien boire, dont les principaux acteurs de la première joute ardennaise de la saison. Et sur la très longue ligne droite de Dijon, les BMW M3 de la Division 3 devraient tirer leur épingle du jeu au classement général. Avec deux joutes de 120 minutes programmées ce vendredi de 14h15 à 16h15 et samedi de 09h10 à 11h10, Koen De Wit sera bien sûr plus seul que jamais, mais on ne peut plus heureux, au volant de sa version E46. Il croisera le fer avec deux M3 E36 en quête d’une première victoire, la #141 des Luxembourgeois Hoffeld, Linster, Linster et Seebach, mais aussi la #142 de John et Grégory Rasse, dont les premiers tours de roues en BGDC ont été tonitruants. Dans leur sillage, on verra certainement bondir les autres M3 E36 de Heck-Frère et Spigeleer-Grysouille, mais aussi celle de Navez et Feraille, en quête d’un bon résultat après un début de saison compliqué, Huybrechts-X ou Huygens-Vervloessem-Vangoidesenhoven. Bref, entre les bavaroises, la moutarde risque de monter !

Au bout de la distance, les meilleures voitures de la Classe D (2 litres) en Division 1 auront comme de coutume leur mot à dire, et sur le toboggan bourguignon, en l’absence de la VW Golf II de Kevers et Paisse, malmenée en ce début de saison, Claudie Tanghe et Vincent Vandenabeele, qui ont déjà frappé deux fois avec leur excellente Renault Clio III, sont candidats au triplé ! Ils croiseront le fer avec d’autres françaises, celles de Schmetz-Lejeune, Divoy-Asnong, Lejeune-Maquet, Buffet-Buffet, Servranckx-Crabbe-Longin Jr, Despriet, Houtten-Van Damme-Debroux et Vankeirschbilk-Ryheul. Attention à l’arrivée de la #25, une autre Clio, confiée à Benoît et François… Semoulin, célèbre patronyme s’il en est ! Pour contrer les Clio, on comptera bien sûr sur les redoutables Honda Civic de Bruynoghe-Ouassini et van der Straten-X, qui trouveront un terrain de jeu à leur convenance. Ajoutez à cela la très belle Ford Fiesta de Verbesselt-Verbesselt, une poignée de Mini Cooper S (Lacroix, Licops-Licops, Henin-Ragonesi-Braekevelt, Neuteleers-Denis-Beeckman-Stassen, Boeykens-Wastiels), mais aussi et surtout le retour de la très efficace Opel Astra Coupé de Guy Katsers et Michel Plennevaux, et la lutte promet d’être totale !

Dans la Classe E, Léonard Licops et Pierre-Yves Paque ont pris goût à la plus haute marche du podium, et ils ont la ferme intention de confirmer, en dépit de la présence des BMW 325i de Rudi Domas et Johan Van Loo. Le gros du contingent sera néanmoins assuré par les concurrents d’un BMW ClubSport Trophy qui se porte comme un charme, avec les présences assurées de De Zan-Romain-Ledoux, Hermans-Convents, Vanneste-Gilson, Donniacuo-Lambrechts-Smets, Fabrizio-Bendib, De Neef-X, Bonnet-Werckx, plus l’une ou l’autre bonne surprise de dernière minute.

Enfin, dans la plus petite des catégories de la D1 (1600cc), la Honda Civic #48 de Thiroux et Gillion tentera de vaincre le signe indien, afin de prendre le meilleur sur les bolides similaires de Van Damme-Van Billoen-Deridder, Mascaux-Eeckhout-Charlier (CRX), mais aussi la VW Golf III de Vanden Abeele et Laloux, accompagnés d’un certain… Grégory Paisse (tiens donc…), ou encore les Suzuki Swift de Lannaux-Peeters-Chapel et Franken-Franken.

Cap donc sur la France profonde, pour un rendez-vous traditionnellement coloré. D’autant qu’à l’initiative du BGDC, une course de karting loisirs aura lieu à un jet de pierre de la piste le vendredi soir, opposant des pilotes du BGDC face à des représentants des autres disciplines nationales présentes à Dijon-Prenois ce week-end. Ambiance assurée… (com BGDC / photos PH)

Tag(s) : • BGDC