Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BGDC-Dijon : Koen De Wit sur sa lancée, van der Straten en D1

Comme on pouvait s’y attendre, la lutte a fait rage sur le superbe circuit de Dijon-Prenois, les concurrents du Belgian Gentlemen Driver’s Club 2013 ayant disputé ces vendredi et samedi deux joutes de 120 minutes. Et sur ce tracé à la fois rapide et technique, les BMW de la Division 3 ont cadenassé le haut du classement… sans nécessairement toutes dominer jusqu’au bout. Mais qu’on ne s’y trompe pas, lors des deux joutes, c’est à un magnifique duel entre les M3 46 de Koen De Wit et E36 de John et Grégory Rasse que l’on a assisté. Si la bavaroise bleue des Rasse dominait la majeure partie de la première joute, la #64 de De Wit surgissait en fin de parcours, pour l’emporter une première fois. La lutte reprenait samedi matin, et le suspense prévalait jusqu’à quelques minutes de la fin de cette seconde course, lorsque Grégory Rasse héritait d’un tour de pénalité pour dépassement sous drapeau jaune. Le classement général final étant déterminé par l’addition des deux manches, Koen De Wit poursuivait sur sa lancée du Trophée des Fagnes à Francorchamps en remportant une nouvelle victoire, avec un avantage de 2 boucles complètes sur la M3 de Rasse-Rasse.

« Quel plaisir de disputer des courses sur un tel circuit, commentait De Wit. Le combat avec la BMW des Rasse a été terrible, et je suis bien sûr ravi de m’imposer. Comme j’ai en plus gagné par tirage au sort l’engagement gratuit pour la manche de Zandvoort, je tenterai d’y réaliser la passe de trois ! »

Pour les autres allemandes de la Division 3, la hiérarchie a souvent évolué durant ces deux fois deux heures, et c’est la E36 #75 de Christian Heck et Gaël Frère qui s’offrait finalement la plus petite marche du podium, en prenant le meilleur sur un trio Huygens-Vervloessem-Vangoidesenhoven, qu’on n’attendait pas à pareille fête, le bolide similaire de Spigeleer-Grysouille et la voiture de Navez et Feraille, en délicatesse avec son équipement pneumatique dès le début de la course initiale, avant de chausser des pneus ‘tourisme’ issus du BMW ClubSport Trophy. Quant aux Luxembourgeois Hoffeld, Linster et Seebach, ils achevaient la première course au 3ème rang absolu, avant d’être victimes d’un bris de goujon de roue samedi matin.

Les Honda aiment la Bourgogne

Qualifiée en première ligne, la Honda Civic Surinx Racing d’Eric Bruynoghe et Hakim Ouassini partait avec les faveurs des pronostics en Division 1, mais un changement de pneus et des ennuis électroniques la faisaient rétrograder au classement. La nipponne allait effectuer une spectaculaire remontée samedi matin, pour finalement accrocher un top 3 général. C’est une autre Civic, la #23 de Raphaël van der Straten, qui allait s’illustrer d’un bout à l’autre du week-end, excellant sur un tracé bourguignon qui lui allait comme un gant. Au cumul des deux joutes, van der Straten devançait la Renault Clio #12 de Claudie Tanghe et Vincent Vandenabeele, les lauréats en D1 des deux premières joutes de la saison, qui répondaient une fois encore présents.

Portant les traces de quelques contacts sur son flanc, la Renault Clio II de François Jeukenne et Michaël Schmetz échouait au pied du podium, précédant de 3 tours un Paul Lejeune qui s’est fourvoyé dans son équipement pneumatique en début de seconde joute, misant sur des pneus rainurés avant d’être contraint de repasser aux slicks. Les places d’honneur en Classe D échouaient aux autres Clio de Buffet-Buffet, Despriet-Van Colen et Vankeirschbilk-Ryheul.

Dans la Classe E de la D1, si Jan De Vocht (BMW 325i) attaquait son week-end par un Drive Through, la suite était nettement plus positive, le pilote néerlandophone profitant notamment des soucis de ses collègues de team Johan Van Loo et Rudi Doms pour remporter la victoire. De Vocht précédaient les meilleures BMW 325i ClubSport Trophy, qui engrangeaient des points au terme de chacune des manches. Vendredi, Thierry De Zan, Romain Paul et Frédéric Ledoux l’emportaient au sprint devant Lorenzo Donniacuo, Johan Lambregs et Jo Smets. Promoteur de ce ClubSport Trophy, Jan Horemans, équipier d’un week-end de Kristof De Neef, achevait la joute… dans un bac à sable ! Il en rit encore. Et il n’est pas le seul…

Samedi, Pedro Bonnet et Guido Werckx prenaient une bien belle revanche, s’imposant devant les trios Donniacuo-Lambregs-Smets et De Zan-Paul-Ledoux.

Reste le cas de la Classe C, placée sous la totale domination de la VW Golf III de Thierry Vanden Abeele, qui avait eu la bonne idée d’engager Grégory Paisse comme équipier. Le bolide a devancé les traditionnels cadors de la catégorie, et c’est la Honda Civic de Rudy Thiroux et Rodrigue Gillion, nantie d’un moteur de série, qui s’offrait le premier accessit, devant la version CRX de Mascaux-Charlier et la meilleure des Suzuki Swift, celle de Lannaux, Huybrechts, Chapel et Peeters.

Parmi les malchanceux de ces joutes dijonnaises, on pointe les ‘Cliotistes’ Servranckx-Crabbe-Longin, Divoy-Asnong et Semoulin-Semoulin, tous victimes de leur mécanique, au même titre que l’Opel Astra Coupé de Katsers-Plennevaux, la Mini Cooper S de Boeykens-Wastiels-Wastiels et la Porsche 944 de Licops-Paque.

Prochaine joute du BGDC 2013 sur le littoral hollandais, à Zandvoort, à la mi-juin. Soit une nouvelle excursion qui pourrait prendre des allures estivales…(source BGDC / photo J. Letihon)

Tag(s) : • BGDC