Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BFO-BRC Wallonie : Objectif atteint pour la Polo GTI

La 30e édition du Rallye de Wallonie a largement animé la région de Namur en ce dernier week-end d’avril. Pour le Belgian VW Club, le succès populaire s’est accompagné d’une satisfaction générale sur les performances affichées par les VW Polo GTI, des voitures proposant un rapport prix/performances très intéressant. Après un superbe parcours, le duo Guillaume Dilley/Geoffrey Brion a terminé à la 24e place, devancé par cinq voitures de la classe R2 seulement. Quant à Peter Hopmans et Nico Weyens, ils ont rejoint l’arrivée à la 53e position du classement final.

Développée par l’équipe RGMI de René Georges, la VW Polo GTI en version "rallye" se veut être une voiture affichant un rapport prix/performances plus qu’intéressant. Pour un tarif de location de 7.000 euros HTVA, toutes charges comprises et assurance incluse, un pilote peut en effet disputer une épreuve du championnat de Belgique dans des conditions idéales et même viser un résultat de choix parmi les voitures à deux roues motrices. C’est en partant de ce constat que le Belgian VW Club a décidé d’engager deux VW Polo GTI dans la compétition nationale pour cette saison 2013.

Grâce à Guillaume Dilley, déjà 25e du TAC Rally, la VW Polo GTI s’est offert une belle 24e place finale lors de la 30e édition du Rallye de Wallonie. « En n’étant devancés que par cinq voitures de la classe R2 alors qu’il y en avait plus de trente au départ, nous avons atteint l’objectif », expliquait le Lasnois, toujours copiloté par Geoffrey Brion. « Le châssis et le moteur de cette Polo GTI sont très efficaces et, quand on analyse les chronos, on peut constater que nous avons souvent été très proches du meilleur temps en R2, notamment dans les spéciales les plus rapides. Nous avons attaqué très fort et terminer à la 24e place du général est vraiment un très bon résultat. Pour une voiture dite low-cost, et en tout cas moins chère à faire rouler qu’une R2, c’est plutôt pas mal… »

Plus encore que la performance, Peter Hopmans et Nico Weyens recherchent le plaisir de prendre le départ de superbes épreuves comme ce Rallye de Wallonie. « Nous nous sommes vraiment régalés », souriait Peter, qui apparaît au 53e rang du classement général. « La voiture a été fantastique et n’a rencontré aucun gros souci. Je ne connaissais pas très bien l’épreuve namuroise, mais j’ai pris de plus en plus confiance et l’ambiance avec Nico, mon copilote, était excellente. Au début du rallye, mes chronos ne correspondaient pas à ce que j’attendais. Mais samedi soir, j’ai eu un déclic et j’ai commencé à attaquer nettement plus fort. Je ne suis pas encore dans les chronos de Guillaume, mais j’en suis moins loin qu’au TAC Rally. Maintenant, je pense que la base est là et que nous devons soigner les détails pour gagner les secondes qui nous manquent. »

Après cette troisième manche du championnat de Belgique, la satisfaction était plutôt au rendez-vous au sein du Belgian VW Club. « Nous sommes ravis », se réjouissait Charles-Henri Bonnet, le Secrétaire Général du Belgian VW Club. « Après la 25e place du TAC Rally, nous terminons 24e ici alors que le plateau était nettement plus relevé. La voiture est encore en phase de développement et tout n’est pas parfait, mais les performances affichées par Guillaume, qui a vraiment tiré le maximum de sa monture, sont plus qu’encourageantes. Cela confirme le résultat de Tielt et nos ambitions. Oui, nous étions bien parmi les R2 avec notre Polo GTI coûtant nettement moins cher ! La prochaine étape, ce sera le Sezoens Rally à Bocholt, avec notamment de nombreux chemins de terre. On verra ce que nous réservent nos pilotes et nos Polo GTI là-bas ! » (source / photo BFO-BRC)

Tag(s) : • Rallye be