Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

167 équipages ont pris part, ce week-end, au 30e rallye de Wallonie. Une édition anniversaire marquée par le retour de François Duval. Mais c'est Freddy Loix qui a dominé l'épreuve de bout en bout, remportant enfin une épreuve qui manquait à son palmarès et signant un 3e succès en autant de manches dans le championnat de Belgique

Freddy Loix, débarrassé de toute opposition, s'impose " facilement ". Il y a ajouté l'art et la manièreSi la météo fut un peu morose en ce dernier week-end d'avril, avec de la pluie le vendredi soir et des températures plutôt fraiches ensuite, la fête a battu son plein dans la région namuroise à l'occasion de la 30e édition du rallye de Wallonie. A commencer par un show le vendredi soir à la Citadelle de Namur où le nombreux public a pu notamment voir Patrick Snijers reprendre le volant de l'authentique Porsche 911 SCRS Gr.B avec laquelle il avait remporté la 1e édition en 1984.

Faute d'avoir pu trouver une Porsche 997, Snijers n'a pu prendre le départ de la 30e édition, pas plus que Pieter Tsjoen (le recordman des victoires à Namur) pas encore vu cette saison, celle-ci était relevée par la participation de François Duval, venu découvrir le pilotage d'une WRC de la nouvelle génération.

Face à Freddy Loix, le leader du championnat, le duel promettait beaucoup. Mais, dans les faits, la Focus WRC 2 litres a toujours eu le dessus sur la Mini WRC 1.6 turbo. Sauf à la faveur d'une petite crevaison du leader dans l'ES5 remportée par « Dudu » mais qu'il allait chèrement payer en crevant, à son tour, dans l'ES... 13 où il perdait une minute pleine ! A la régulière, la messe était dite mais le vainqueur de l'édition 2009 allait boire le calice jusqu'à la lie en étant contraint à l'abandon le dimanche matin, avant même la première spéciale: « Suite à un dysfonctionnement électronique, la bobine a fondu et, à sa suite, une bougie également. Elle a fondu dans le puits du cylindre et il est impossible de l'extraire ici », commentait Willy Collignon, le préparateur de la Mini.

Ce retrait prématuré privait l'épreuve de beaux échanges pour la 2e place finale entre la Mini et l'autre WRC 1.6 turbo, la Ford Fiesta du Néerlandais Dennis Kuipers, auteur d'une très belle prestation pour sa première participation à Namur, un meilleur temps à la clé au premier passage à Arbre (ES18) avant d'y partir en tonneaux la boucle suivante (ES22) et d'y blesser une vache qu'il a fallu euthanasier. Il faut dire aussi que Freddy Loix n'avait plus à prendre de risques pour épingler, enfin, la classique namuroise à son palmarès et signer son 3e succès en 3 marches du BFO-BRC 2013: « C'est marrant mais, en fait, j'ai moins de stress quand je dois me battre avec des adversaires comme François, que lorsque ce n'est pas le cas. Je ne peux pas me permettre de perdre la victoire sur une erreur qui serait, alors, absolument impardonnable. Donc, je reste parfaitement concentré ! ».

Il s'agissait, cette année, de la 6e participation de Loix au rallye de Wallonie, la première datant de 1991 (8e général et 3e du Gr.N au volant d'une Mitsubishi Galant VR4) et son meilleur résultat de 1994 (2e général et 1er F2 avec l'Opel Astra Gr.A).

Hormis la Skoda Fabia d'Allart (turbo cassé dès l'ES2 puis reparti en super-rallye) et la Citroën C4 de Stéveny (peu à l'aise, Philippe a également connu des soucis mécaniques), les autres WRC se sont disputées, ce dimanche, la dernière marche du podium. Au volant de sa toujours monstrueuse Mitsubishi WRC, l'autre Néerlandais Bob De Jong a longtemps tenu la corde mais, sur un rythme crescendo, David Bonjean a enfin vaincu le signe indien à Namur pour hisser brillamment sa Peugeot 307 WRC sur le podium final ! Si Stéphane Lhonnay clôture le top 5 au volant de la WRC la moins performante sur papier, il n'a concédé au final que 30 secondes à Bonjean tout en se mettant hors de portée des S2000 et des meilleures Gr.N qui n'ont jamais chômé et s'est payé le luxe de signer le dernier meilleur temps de l'épreuve ! (source Automobile Club de Namur / photo BFO-BRC)

Classement final (source Automobile Club de Namur / photo BFO-BRC)
Pos Equipage Véhicule Écart
1 2 Loix / Miclotte Ford Focus WRC '08 (1 A8)  
2 1 Kuipers / Buysmans Ford Fiesta WRC (1 A8) +3:05.0
3 5 Bonjean / Geerlandt Peugeot 307 WRC (1 A8) +4:32.6
4 7 De Jong / Hagman Mitsubishi Lancer WRC '05 (1 A8) +4:49.8
5 6 Lhonnay / Denis Skoda Octavia WRC (1 A8) +4:52.0
6 10 Verschueren / Prevot Skoda Octavia WRC (1 A8) +4:52.0
7 17 Princen / Segers Mitsubishi Lancer Evo 10 (3 N4) +7:30.7
8 8 Debackere / Cokelaere Peugeot 207 S2000 (2 S2000) +7:31.3
9 4 Stéveny / Portier Citroën C4 WRC (1 A8) +7:33.6
10 15 Van Parijs / Heyndrickx Porsche 996 GT3 (4 GTP24) +9:34.0
Tag(s) : • Rallye be