Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BFO-BRC-Wallonie : Duel d’anciens pistards en Citroën Racing Trophy

Après avoir frappé les trois coups de la saison 2013 au Pfalz Westrich Rallye en Allemagne, le CITROËN RACING TROPHY BELUX va prendre son véritable envol ce week-end au Rallye de Wallonie. La C2 n’étant plus commercialisée, les formules de promotion du double chevron se concentrent cette année sur les catégories R3, déjà active l’an dernier, et R1, nouvellement lancée. Des versions spécifiques de la DS3 ont été développées pour fournir des performances de pointe dans chacune de ces catégories.

Les pilotes belges n’ont pas encore découvert les avantages de la catégorie R1, contrairement à la France et l’Allemagne où la DS3 R1 rencontre un beau succès.

« C’est la formule la plus abordable pour les débutants », précise Sandrine Wanson, coordinatrice du CITROËN RACING TROPHY BELUX. « Bien entendu, la course automobile a toujours exigé des budgets plus ou moins importants que les jeunes peuvent avoir des difficultés à trouver. C’est peut-être ce qui explique que nous n’ayons pas encore reçu de demande d’achat de DS3 R1. Or, à ce niveau de compétition, le meilleur moyen de limiter les coûts est de fonctionner avec sa propre voiture. Nous avons reçu des demandes de location mais nous ne pouvons pas comprimer tous les frais car le coût d’un mécano déplacé sur un rallye est le même pour une R1 que pour une R3 ».

Pour l’heure, le CITROËN RACING TROPHY BELUX se concentre donc sur la catégorie R3. Dans le Namurois, on assistera à un duel d’anciens pistards avec la confrontation entre Caren Burton, déjà un "vieil" habitué des formules CITROËN, et Armand Fumal, qui n’aura plus le handicap de découvrir les épreuves comme l’an dernier. Armand a de toute façon l’avantage au classement provisoire, puisqu’il a glané les points de la première place de catégorie en Allemagne.

De nouveaux incitants, dont un essai en DS3 R5 au vainqueur

Notons à ce sujet que Citroën Racing a modifié le système d’attribution des points et des primes de classement, et revalorisé les prix promis aux meilleurs sur l’ensemble de l’année.

« Tout d’abord, il a été décidé que le CITROËN RACING TROPHY BELUX 2013 se déroulera finalement sur les 7 épreuves envisagées en début d’année », poursuit Sandrine Wanson. « Après le Rallye de Wallonie, nous irons donc à Ypres, au Luxembourg (mi-juillet), à Roulers, à l’East Belgian Rallye et dans le Condroz pour clôturer la saison en beauté.

Toutefois, seuls les 5 meilleurs résultats de chaque pilote seront pris en compte pour le classement final.

Par ailleurs, les points et prix de classement seront attribués sur base de la seule catégorie R3T.

Ensuite, nous introduisons un système de coefficient (1,5) pour les deux derniers rendez-vous de la saison, de sorte de fidéliser les concurrents et d’entretenir le suspense pour la victoire finale. Pour pouvoir profiter de ce coefficient, il faudra toutefois avoir participé à 3 des 5 premières manches ».

L’évolution la plus marquante concerne enfin la récompense promise au vainqueur.

« Celui qui totalisera le plus de points en de saison se verra offrir un essai en DS3 R5, la nouvelle version de la DS3 qui vient d’être présentée au Rallye du Portugal et a séduit tous les observateurs », annonce Sandrine Wanson. « Quant au 2ème, pour qui rien n’était prévu jusqu’à présent, il recevra un bon d’achat de 5000 euros à échanger à la boutique Citroën Racing ».

Tous ces aménagements relanceront certainement l’engouement pour cette voiture très performante qu’est la DS3 R3, comme l’a encore montré Kevin Demaerschalk, le pilote du RACB National Team, avec une très belle 12ème place le week-end dernier, au Rallye Lyon-Charbonnières, dans une épreuve très favorable aux grosses cylindrées. (com / photo BFO-BRC)

Tag(s) : • Rallye be