Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Be Trophy : Rebelote dans le second round

Au terme d’une nuit réparatrice pour certains équipages, plus… fun – dans la lignée du barbecue organisé dans le paddock samedi soir – pour d’autres, le peloton revient dans les starting-blocks en vue d’une nouvelle confrontation de 180 minutes. S’il prend le meilleur départ, Michel Simul (Colson Racing) baisse pavillon face à Benoît Visnovsky (Delahaye-Racing4All) qui prend la poudre d’escampette, laissant l’ancien motard en découdre avec Edouard Mondron (Kronos) pour la 2e place.

Comme la veille, une neutralisation va donner une nouvelle physionomie aux débats : peu après la mi-course, Gilles Hauwaerts (e-Race) part à la faute et laisse une Be Twin en piteux état en bordure de piste. La safety-car monte en piste et le camion-plateau chargé d’évacuer l’épave l’imite, ce qui incite la direction de course à allumer le feu rouge en bout de pitlane durant quelques instants afin d’éviter tout risque de collision avec une voiture quittant son stand. Tel est précisément le cas de la Be Cox Evo3 des leaders, pilotée alors par Didier Van Dalen qui franchit le feu ; une étourderie immédiatement sanctionnée d’un stog and go d’une minute.

L’espoir change de camp : Michel Simul, Eric Gressens et Philippe Crosset (Colson Racing) héritent d’un leadership qu’ils vont parfaitement gérer jusqu’au drapeau à damier, concluant leur week-end en beauté. La médaille d’argent revient à la famille Mondron, soutenue par Thierry Van Dalen, devant les héros malheureux de ces Benelux Open Races Visnovsky-Tanghe-Van Dalen (Delahaye Racing4All), Bouillon-Thewissen-Van Oppens (McDonald’s Racing), Viron-Bordet-Engisch (Rétrodor-Delahaye) à nouveau couronnés en Evo2, et Abrams-Hoogaars (AC Motorsport 2) qui confirment leur belle performance de la manche initiale. Viennent ensuite Ouassini-Willems-Gérard-Feron (Leader Racing Events), Debersaques-Debersaques-Mouton (DDS Racing) qui fêtent leurs premiers lauriers en Evo1, les Italiens Cappelli-Zorza-Sordini (8ks Corse Team) et De Liedekerke-Jadot-De Liedekerke (TML Racing), auteurs du doublé en Be Twin. (com Kronos / photos Letihon)

Course 2 : 1. Simul-Crosset-Gressens (Simil Racing) 82 tours ; 2. E.Mondron-G. Mondron-Th. Van Dalen-JP Mondron (Kronos) à 35’’596, transparents au championnat ; 3. Visnovsky-Tanghe-D. Van Dalen (Delahaye-Racing 4 All) à 51’’799 ; 4. Bouillon-Thewissen-Van Oppens (McDonalnd’s Racing) à 1’44’’019 ; 5. Viron-Bordet-Engisch (Retrodor-Delahaye) à 1 tour, vainqueurs en Evo2 ; 6. Abrams-Hoogaars (AC Motorsport 2) ; 7. Ouassini-Willems-Gérard-Feron (Leader Racing Events) à 2 tours ; 8. Debersaques-Debersaques-Mouton (DDS Racing), vainqueurs en Evo1 ; 9. Cappelli-Zorza-Sordini (8ks Corse Team) ; 10. De Liedekerke-Jadot-De Liedekerke (TML Racing), vainqueurs en BeTwin ; etc.

Championnat : 1. Simul-Crosset-Gressens (Colson Racing) 136 pts ; 2. Visnovsky-Tanghe-D. Van Dalen (Delahaye-Racing4All) 128 ; 3. Viron-Bordet-Chatin-Engisch (Rétrodor-Delahaye) 111,5 ; 4. Bouillon-Thewissen-Van Oppens-Vervisch (McDonald’s Racing) 103,5 ; 5. De Liedekerke-Jadot-De Liedekerke (TML Racing) 99,5 ; etc.

Be Trophy : Rebelote dans le second round
Tag(s) : • Be Trophy