Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toujours aussi performante, la Chevrolet Cruze est la voiture à battre. Alors quand Yvan Muller est derrière le volant de l'une d'elle, autant dire que la partie est difficile pour les autres. Ajoutez une météo exécrable et de voir le Français comme un poisson dans l'eau. Il fera de cette première course une simple formalité. Sans dominer toutefois car, en panne d'essuie-glace dès le 2e tour, il n'aura que la chance de son immense expérience de la course et notamment du Trophée Andros pour mener sa course jusqu'au terme. Pour peu qu'il se loupe à un freinage et il en aurait été tout autre.

Tom Chilton y a cru, mais en bon équipier du team Lukoil - AON, il restera blotti dans le pare-chocs de la Cruze de tête. Au fond de sa tête, il est certain qu'il aurait aimé profiter d'une occasion, mais c'est en duo de choc qu'ils passent la ligne d'arrivée sans avoir été trop inquiété.

Difficile vu la météo de se faire vraiment une idée de la concurrence. Vu les essais, disputés eux sur piste sèche, il faut regarder du côté des autres Cruze. De fait, Alex Macdowall se montrera comme le plus dangereux des adversaires en cette course 1, mais point trop n'en faut car à surveiller ses rétros, le Britannique a dû laisser filer le duo. Il faut dire qu'il a eu fort à faire avec la SEAT de Pepe Oriola, lui-même sous l'emprise de la Honda de Tarquini. Même si il a été rétrogradé de 3 places suite à ses poussettes durant les essais. À la régulière, c'est-à-dire en s'imposant presque en force, l'Italien a remonté ses adversaires et surtout joué de son expérience. Nash, au volant de la Cruze l'a appris à ses dépend et de rétrograder petit à petit. Il finira à une 7e place peu en reflet de ce qu'il vaut et est capable de faire.

Avouons toutefois qu'il a eu dans ses « pattes » du gros calibre. Difficile en effet de contrer la remontée de la seconde Honda, celle de Tiago Monteiro, mais surtout celle de Rob Huff. Pour un début en SEAT, le Champion sortant... a sorti le grand jeu. Ayant été écarté des essais après 2 min 15 de roulage suite à un contact d'avec la BMW de Barth, il remontait un à un tous ses adversaires alors qu'il partait des stands !

La chevauchée fantastique de Huff lui permettait de finir 6e du général et surtout de s'annoncer indirectement comme un candidat très sérieux au titre. Et le team All-Ink de René Munnich peut être aux anges car Basleng, novice en WTCC, mais champion du monde en FIA GT1 a montré de très belles dispositions, même si il ne termine que 14e.

Constat identique et ce avec une très belle 8e place pour Michelisz qui découvre la Honda Civic. Course sage presque mais empreinte de régularité et de maturité. Il se permet de devance les BMW dont on sait pertinemment que Monza, temple de la vitesse n'est pas le terrain de jeu idéal de la munichoise. Là aussi, l'expérience a parlé puisque c'est Tom Coronel qui arrachait les 2 points de la 9e place en prenant l'ascendant sur Barth.  En terminant aux portes du top 10, le Français Dayraut a fait bonne impression et ce d'autant qu'il a découvert sa monture il y a 3 semaines à peine.

R1 (source WTCC)
Pos Cl Pilote Nat Voiture Trs Écart  Pts 
1 12   Yvan MULLER  FRA  Chevrolet Cruze 1.6T  12   25 
2 23   Tom CHILTON  GBR  Chevrolet Cruze 1.6T  12 0.923 18 
3 9 Alex MACDOWALL  GBR  Chevrolet Cruze 1.6T  12 5.101 15 
4 3   Gabriele TARQUINI  ITA  Honda Civic  12 8.053 12 
5 18   Tiago MONTEIRO  PRT  Honda Civic  12 15.261 10 
6 1   Rob HUFF  GBR  SEAT Leon WTCC  12 17.349
7 14 James NASH  GBR  Chevrolet Cruze 1.6T  12 19.964
8 5   N MICHELISZ  HUN  Honda Civic  12 20.338
9 15   Tom CORONEL  NLD  BMW 320 TC  12 28.837
10 73 Fredy BARTH  CHE  BMW 320 TC  12 37.740
11 13 Jean-Philippe DAYRAUT  FRA  BMW 320 TC  12 39.226
12 19 Fernando MONJE  ESP  SEAT Leon WTCC  12 41.656
13 55 Daryl O'YOUNG  HKG  BMW 320 TC  12 48.116
14 38   Marc BASSENG  DEU  SEAT Leon WTCC  12 50.920
15 7 Charles NG  HKG  BMW 320 TC  12 54.412
16 37 René MUNNICH  DEU  SEAT Leon WTCC  12 58.733
17 25 Medhi BENNANI  MAR  BMW 320 TC  12 2:05.913
18 22 Tom BOARDMAN  GBR  SEAT Leon WTCC  10 2 trs
19 6 Franck ENGSTLER  DEU  BMW 320 TC  9 3 trs
20 17 Michel NYKJAER  DNK  Chevrolet Cruze 1.6T  9 3 trs
WTCC-Italie R1 : Muller d'entrée de jeu
Tag(s) : • WTCC