Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec 3 victoires de spéciales à leur actif, Ogier et Loeb se neutralisent et cette course-poursuite est belle à voir... à distance. Mais la situation d'aujourd'hui est bien celle dont on vous faisait part lors de la présentation du Monte Carlo (paragraphe 5). Oui, Volkswagen est bien la voiture favorite au championnat.

Comme pour le confirmer, Latvala n'est pas en reste et de placer la seconde Polo R WRC dans le top 4 depuis le début de l'épreuve. Manquant cependant de roulage avec celle-ci, Ogier a fait près de 8.000 km à son volant lors du développement, il a d'abord tenu tête à Loeb avant de lâcher progressivement prise. Même topo vis-à-vis de Mads Østberg avec qui il est à la lutte depuis 2 jours. Mais le pilote Ford est intenable et à la régulière, il a réussit à prendre l'avantage sur son rival en fin de journée. À lui, maintenant d'assurer le podium et finir 1e des pilotes Ford.

hebergeur d'image

Le Russe Novikov fait preuve de régularité et si il est à l'abri d'un retour de Neuville au niveau chrono, seul le fait de s'enflammerer pour finir peut lui faire commettre la faute impardonnable. Comme il ne veut pas reproduire l'épisode monégasque, il devrait assurer.

Le Belge Neuville est dans le même schéma. Le bris de la bielette à Monaco a laissé des traces et c'est un pilote plutôt raisonnable qui a conquis lui aussi à la régulière, cette 6e place au général en contrant Hänninen. Entre les deux pilotes Ford, la bagarre a été somptueuse et si notre compatriote pensait avoir tout perdu suite à un problème de boîte dans la 15e spéciale, dans la suivante et dernière du jour, sous pression, Hänninen se plantait dans un mur de neige et y laissait près d'une minute.

WRC2 : Grøndal résiste

Pour conserver la tête en WRC 2 ce soir, Anders Grøndal a dû contenir les attaques du très déterminé Yazeed Al Rajhi. Parti avec une avance de 32.6s sur Al Rajhi. Après deux boucles de quatre spéciales, le Norvégien ne dispose plus que de 4.5s sur le Saoudien.

« Je suis extrêmement content de ce que nous avons fait aujourd’hui », s’est félicité Grøndal. « J’ai fait tout ce que j’ai pu en exploitant au maximum les possibilités de la voiture. »

« Demain, je serai en Norvège donc j’espère y être un peu plus à l’aise. Je vais attaquer au maximum tout en espérant voir beaucoup de drapeaux norvégiens le long des spéciales pour nous encourager. »

Au volant d’une Ford Fiesta RRC plus légère que la Subaru Impreza de Grøndal, Al Rajhi a remporté six des huit spéciales du jour. C'est dire si le leader de la catégorie a du soucis à sa faire ! (photo Qatar M-Sport)

Général 16 (jour 3 - source wrc)
Pos Pilote Nat Copilote Nat Véhicule Gr/Cl Dif pré Dif 1er
1 8 Ogier S. FRA Ingrassia J. FRA Volkswagen Polo R WRC WRC 0.0 0.0
2 1 Loeb S. FRA Elena D. MON Citroën DS3 WRC  WRC +26.9 +26.9
3 4 Østberg M. NOR Andersson J. SWE Ford Fiesta RS WRC  WRC +30.8 +57.7
4 7 Latvala J-M. FIN Anttila M. FIN Volkswagen Polo R WRC WRC +6.1 +1:03.8
5 5 Novikov E. RUS Minor I. AUS Ford Fiesta RS WRC  WRC +39.7 +1:43.5
6 11 Neuville T. BEL Gilsoul N. BEL Ford Fiesta RS WRC  WRC +1:32.7 +3:16.2
7 15 Hänninen J. FIN Tuominen T. FIN Ford Fiesta RS WRC  WRC +54.3 +4:10.5
8 16 Solberg H. NOR Prevot S. BEL Ford Fiesta RS WRC  WRC +1:06.2 +5:16.7
9 21 Prokop M. CZE Ernst M. CZE Ford Fiesta RS WRC  WRC +2:39.4 +7:56.1
10 14 Sordo D. ESP Del Barrio C. ESP Citroën DS3 WRC  WRC +35.8 +8:31.9
Tag(s) : • Sport