Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans le contexte économique qui est le nôtre, on ne pouvait que si attendre, sauf...

Sauf qu'ici, il ne s'agit heureusement pas d'emploi mais du temps de recharge de ses voitures électriques. Grâce à Volvo, il en serait enfin fini d'attendre toute une nuit, de préférence, avant de voir les batteries de sa voiture électrique rechargée.

En effet, Volvo teste actuellement un nouveau chargeur rapide qui opère en effet six fois plus vite que les dispositifs embarqués actuels.

« Nous avons conscience que des temps de recharges courts et une autonomie étendue sont impératifs pour les acheteurs potentiels de véhicules électriques, explique Lennart Stegland, Vice­président en charge des systèmes de Propulsion Electrique de Volvo Car Corporation. Le module de recharge rapide contribue à remédier au phénomène connu sous le nom d'« angoisse de l'autonomie », car la voiture peut être plus facilement rechargée au cours de la journée. Et même si le temps vous manque pour une recharge de 1h30, une recharge de seulement 30 minutes procurera suffisamment d'énergie pour un parcours supplémentaire de 80 kilomètres ».

Premier chargeur triphasé embarqué au monde

Le nouveau chargeur sera installé et évalué à bord d'un certain nombre de voitures électriques Volvo C30. Le nouveau chargeur rapide de 22 kW est le premier modèle au monde à fonctionner en triphasé. Il est aussi de
dimensions suffisamment réduites pour être monté dans un véhicule électrique. Il propose deux possibilités au
possesseur du véhicule :
- Le raccordement à une prise triphasée 32A procure une autonomie de 80 km en 30 minutes. La charge
complète s'effectue en une heure et demie.
- Sur une prise domestique normale en 230 V monophasé, le temps de charge est de 8 à 10 heures, en
fonction du courant disponible.

« L'utilisateur peut « refaire le niveau » de charge du pack batterie une ou plusieurs fois dans la journée. D'où une autonomie journalière totale considérablement accrue, avec cependant le même coût de fonctionnement que pour un groupe motopropulseur classique, confie Lennart Stegland. Avec, pour les clients, davantage d'heures exploitables au quotidien, les véhicules électriques, en tant que proposition commerciale, gagnent en viabilité à la fois dans les secteurs privé et public ». (source Volvo)

Tag(s) : • Ecologie