Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

hebergeur d'imageApparue en 2006, déjà au salon de Genève, la Suzuki SX4 ne laissera pas de souvenirs impérissables dans nos mémoires. Les plus fûtés ou fervents se souviendront tout juste qu'elle fut la représentante officielle du constructeur en WRC en 2008. Une année pleine de déboires et c'en était fini de l'aventure.

Pourtant, ce petit 4x4 fera son chemin, recueillant ici là la faveur de quelques personnes presque bienveillantes. Il faut dire que sur le fond, SX4 de première génération était certes un mélange du genre question design, mais avait ses qualités de robustesse et de bonne à tout faire pour elle. Suzuki l'a d'ailleurs bien compris et d'en reprendre la dénomination alors que le produit dévoilé cette année à Genève est vraiment tout autre. 

hebergeur d'image

Comme le Beaujolais, le nouveau SX4 s'est bonifié et nous arrive avec de nouvelles ambitions et pour cela de se parer d'une toute nouvelle carrosserie. Plus consensuelle, certes, elle a le mérite de permettre un positionnement directement au niveau de la concurrence. Et dieu sait que celle-ci est rude dans le segment des crossovers ! 

Avec 10 cm de plus en empattement, il est de 2,60 m, et surtout 27 cm de plus en longueur, SX4 se la joue bien plus familial, tout en restant compact avec ses 4,30 m de long. Il n'a effectivement plus rien à voir avec la première génération et d'enfoncer le clou avec un volume de chargement de 430 litres, pour 270 précédemment. Le cours d'histoire est terminé et de porter le regard vers l'avenir. 

hebergeur d'image

Il semble plus que raisonnable pour Suzuki qui se contente d'une offre mécanique tant essence que Diesel, limitée à une cylindrée de 1.600 cm3 et 88 kW (120 ch). C'est de fait suffisant. Et de respecter une certaine logique également au niveau des transmissions avec une boîte à 5 rapports pour la moteur essence, à 6 rapports pour le Diesel. Ce dernier fort de ses 320 Nm de couple pour 156 à son homologue essence, peut effectivement tirer plus long et avec plus de douceur. Ce dernier aura de fait la préférence de la clientèle avide de trouver une autre façon de rouler en crossover. Les adeptes de la boîte auto auront le bonheur de compter sur une transmission CVT à 7 rapports et commande via des palettes au volant avec le 1.6 essence. Du coup, on se demande bien pourquoi Suzuki n'a pas offert à celui-ci un 6e rapport pour l'économie d'entrée de jeu. Comprenne qui pourra, mais comme on le voit, la base technique est plus qu'intéressant. De plus, SX4 est disponible en 2 ou 4 roues motrices.  

hebergeur d'image

Puissance, couple, transmission, selon le choix, ce nouveau crossover se permet de revendiquer des valeurs d'émissions de CO2 dans le groupe de tête avec 110 et 115 gr en Diesel, respectivement en 2 ou 4 roues motrices; pour 125 à 136 pour les variantes essence. 

Suzuki SX4 sera commercialisé en automne de cette année. Sans tambours ni trompettes, il pourrait bien être l'outsider du segment. (source / photos Suzuki)

Tag(s) : • Nouveauté • Salon