Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et si 2013 était l'année Lotus et Kimi Räikkönen ? Certes, il est trop tôt pour le dire et pourtant, mon petit doigt me dit...

Ce belgicisme peut prêter à sourire, mais de fait en voyant le nom du Finlandais à nouveau en haut du tableau, on ne peut s'empêcher de dire que Iceman a le sang chaud et que sa victoire à Melbourne lui a donné l'envie de couper les ailes aux autres. Et il est quasi certain, même si on en le reconnaîtra que par un langage polissé et diplomatique, Red Bull est bien dans la semoule, pour ne pas dire autre chose en voyant celui-ci leur donner une leçon de pilotage et de réglage.

Les monoplaces sont pourtant proches, la différence se joue dans la tête et effectivement, le goût dela victoire a une saveur particulière pour le pilote Lotus car il sait que si il veut conquérir le titre mondial, ce sera cette année ou plus jamais.

Encore faut-il savoir exploiter les impondérables. Et dans le genre, on en a encore une démonstration avec l'arrivée de la pluie peu avant la mi-séance. Crainte dans un premier temps, annoncée dans un second, la pluie a effectivement mis à contribution bien plus tôt que prévu l'ensemble des pilotes et team. Il fallait faire un temps rapidement et  surtout de ne pas tenter le diable.

À ce petit jeu, Räikkönen s'est montré le plus fort et de réaliser le meilleur temps devant Sebastian Vettel. De peu, 19 millièmes, mais la différence est là et quand on sait l'effet que cela peut avoir sur les neurones de certains... Mais de voir aussi d'autres pilotes sortir du bois plus vite que prévu suite à la présence de la pluie alors que la température ambiante est à nouveau bien supérieure aux 27°, 40 sur la piste. C'est le cas de Massa qui se montre très incisif lui aussi et d'échouer à 9 centièmes à peine. Il prend cependant l'ascendant sur son chef de file qu'est Fernando Alonso. Même si on ne connaît pas les quantités de carburant embarquées, le cas Massa est très intéressant. À la ramasse, il n'y a pas d'autre mot il y a 12 mois, il se rappelle aux bons souvenirs de tous et il sait qu'il est dans le même cas de figure que Räikkönen : c'est l'année ou jamais pour le Brésilien de Ferrari. De tous, il est le premier outsider quant à la course au titre 2013.... Pourvu que cela dure pour lui car on sait aussi que le moindre couac psychologique va le coincer à tout jamais et au lieu d'être acteur dynamique, il deviendra spectateur passif.

En signant le 5e chrono, Mark Webber ne rentre pas pour autant dans le rang. Il attend son heure et surtout de se remettre dans le course au titre car le moindre point perdu demandera une énergie et parfois une chance incroyable pour le récupérer. Ce n'est pas que l'on va assister en 2013 à une nouvelle série de 6 vainqueurs différents en autant de Grand Prix... Quoique. C'est que le niveau de performances est bien plus proche que l'an dernier. Année de transition en attendant le V6 1.6 de 2014, cette stabilité a resserré les rangs où même l'équipier est un ennemi.

Pas besoin d'aller au-delà de ce top 5 pour poursuivre l'analyse, Mercdes et McLaren étant déjà sur un mode réglage course. Car il ne faut pas oublier la météo qui pourrait justement être à l'identique de cette seconde partie d'essais et de venir perturber le Grand Prix ce dimanche. D'ailleurs, certains ont voulu défier les lois de l'adhérence et notamment Sergio Pérez qui après avoir titiller les lignes blanches sous la pluie de finir ses essais par une excursion écologique dans les bas-côté du circuit. Grosjean en fera de même, heureusement sans conséquences aucunes pour les monoplaces si ce n'est que leur amour propre.

Bref, avec la pluie, voilà qui promet... Et vu l'attitude des divers responsables la semaine dernière, n'oubliez pas les mots croisés à portée demain dimanche car la course pourrait bien être retardée, à quand les phares en F1, voire interrompue et divisée en 2 sections. Mais on n'y est pas encore. Il reste pour convaincre, la 3e séance d'essais et la qualification.

P2 (source formula1)
Pos  Pilote Team Temps  Ecart Trs
1 7 Kimi Räikkönen  Lotus-Renault  1:36.569    28
2 1 Sebastian Vettel  Red Bull Racing-Renault  1:36.588  0.019 27
3 4 Felipe Massa  Ferrari  1:36.661  0.092 33
4 3 Fernando Alonso  Ferrari  1:36.985  0.416 23
5 2 Mark Webber  Red Bull Racing-Renault  1:37.026  0.457 29
6 8 Romain Grosjean  Lotus-Renault  1:37.206  0.637 26
7 9 Nico Rosberg  Mercedes  1:37.448  0.879 32
8 14 Paul di Resta  Force India-Mercedes  1:37.571  1.002 30
9 10 Lewis Hamilton  Mercedes  1:37.574  1.005 32
10 15 Adrian Sutil  Force India-Mercedes  1:37.788  1.219 10
11 6 Sergio Pérez  McLaren-Mercedes  1:37.838  1.269 21
12 5 Jenson Button  McLaren-Mercedes  1:37.865  1.296 29
13 11 Nico Hulkenberg  Sauber-Ferrari  1:38.068  1.499 31
14 12 Esteban Gutierrez  Sauber-Ferrari  1:38.645  2.076 23
15 18 Jean-Eric Vergne  STR-Ferrari  1:38.738  2.169 31
16 16 Pastor Maldonado  Williams-Renault  1:38.801  2.232 27
17 19 Daniel Ricciardo  STR-Ferrari  1:38.904  2.335 31
18 22 Jules Bianchi  Marussia-Cosworth  1:39.508  2.939 30
19 17 Valtteri Bottas  Williams-Renault  1:39.660  3.091 28
20 20 Charles Pic  Caterham-Renault  1:40.757  4.188 29
21 21 Giedo van der Garde  Caterham-Renault  1:40.768  4.199 32
22 23 Max Chilton  Marussia-Cosworth  1:41.438  4.869 23
Tag(s) : • F1