Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pos  Pilote Team  Temps
1 9 Rosberg Mercedes 1:43.380
2 3 Alonso Ferrari 1:43.850
3 8 Grosjean Lotus 1:44.284
4 6 Pérez McLaren 1:44.300
5 2 Webber Red Bull 1:44.472
6 4 Massa Ferrari 1:44.635
7 1 Vettel Red Bull 1:44.657
8 5 Button McLaren 1:44.688
9 18 Vergne Toro Rosso 1:44.871
10 10 Hamilton Mercedes 1:45.456
11 7 Räikkönen Lotus 1:45.545
12 14 di Resta Force India 1:45.601
13 11 Hulkenberg Sauber 1:45.930
14 19 Ricciardo Toro Rosso 1:46.450
15 17 Bottas Williams 1:47.328
16 15 Sutil Force India 1:47.330
17 16 Maldonado Williams 1:47.614
18 12 Gutierrez Sauber 1:47.776
19 22 Bianchi Marussia 1:48.147
20 23 Chilton Marussia 1:48.909
21 21 van der Garde Caterham 1:49.519
--- 20 Charles Pic Caterham 1:50.626

Flop total pour le départ de cette saison 2013 ! Un peu, beaucoup d'eau en début de séance, bien moins après et pourtant les dirigeants de la F1 et le collège des commissaires sportifs ont décidé de mettre un terme à la qualification. De report en report, on devait s'en douter car avec le décalage de 10 heures par rapport à notre Europe continentale, la nuit commençait déjà à poindre à l'horizon de Melbourne.

Avec un entrée en scène reportée de 20 minutes, la première joute a été fertile en rebondissement. Il faut bien avouer qu'il était bien difficile de garder le cap et tous les teams ont vu un de leur pilote partir à la faute. Entre frayeur et correctionnelle, celle-ci a mis à mal les nerfs des commissaires et des dirigeants. Il est vrai que si le début a engendré figures libres sur figures libres, l'approche du 1er couperet éliminatoire a poussé quelques uns à la faute. De tous les chocs, c'est peut-être bien celui de Massa qui a été le plus violent. Pourtant, preuve aussi de la solidité et le degré de sécurité d'une F1, le Brésilien arrivera à rejoindre le stand pour y faire un tcheck et remettre un nouveau nez et aileron. 

Même cause, mais pas du tout le même effet pour Pic (Marussia) qui n'a pas réalisés les 107% qualificatifs, van der Garde (Caterham) et surtout Guiterrez (Sauber) qui ont planté royalement leur monoplace dans le mur et de devoir s'en tenir à cette déplorable situation. Et de remarquer que ce début de saison est toujours un moment chaud où sous le casque cela chauffe autant qu'un disque de freins pincés par les 6 pistons de l'étrier. D'ailleurs, ce sont les 5 roockies qui se sont faits piéger, le dernier accompagnant des 5 bannis de la Q1 étant Pastor Maldonado (Williams).

Il fallait être audacieux ou téméraire puisque le gros de l'averse passé, Button, alors à des lieues de voir la vie en rose, a osé mettre les pneus intermédiaires. Son audace paie et sert d'exemple aux autres. Améliorant ainsi facilement plus de 2 s au tour, il était évident que c'était l'unique recours de faire un temps pour se qualifier.

Un bien pour un mal en fait car le nombre de sorties de pistes, Webber, Hamilton, de la Rosa assureront le spectacle eux aussi, va refroidir les dirigeants et commissaires. Après tergiversations, reports, la décision est prise de reporter la suite de la qualification à demain 11 h, heure locale, soit 1 h du matin pour nous.

Autant dire aussi que vu d'ici, une telle décision n'a pas l'air de sa justifier tant il est vrai que de nombreux GP, qualifications comprises, se sont déjà disputés sous de telles conditions.

Dès lors la question est de savoir si la F1 est encore capable de rouler dès qu'il y a 3 gouttes de pluie. De se poser aussi la question quant à la composition du collège des commissaires sportifs qui accueille pour l'occasion Anthony Davidson, pilote américain et bien plus enclin à ranger le matériel dès qu'une goutte d'eau touche le sol. Ah oui, l'assureur n'aurait pas aimé délier les cordons de la bourse non plus.

Décidément la F1 est de plus en plus malade d'elle-même, de sa technologie, de sa politique, de ses contrats commerciaux et de ses dérives. Aujourd'hui, il faut sortir les jeux de sociétés pour passer le temps. Un combat naval, ça vous dit ? F1... Coulé !

Tag(s) : • F1