Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ça y est... La saison 2013 a bel et bien pris son envol ce matin à Melbourne, en Australie. Visiblement, avec un Sebastian Vettel qui se place déjà en tête de la grille, les Ferrari de Massa et Alonso qui suivent de très près et des Mercedes et Lotus en embuscade... On peut juste dire que la hiérarchie de l'an passé est déjà en place.

Coup de bluff pour certains car il s'agit là aussi de la première vraie confrontation avec les armes 2013 et que si Vettel s'est permis de claquer directement le chrono de référence, il n'empêche que tous peuvent mieux faire et qu'il s'agit d'un round d'observation où la psychologie prime sur la performance. Il est quasi certain que les F1 2013 peuvent aller encore plus vite de 2 secondes, mais il est important de marquer les esprits et à ce petit jeu, Vettel a bien compris la portée de celui-ci en se plaçant en « patron ».

Ce qui se passe devant, se reproduit à l'identique à l'arrière du peloton. Surprise cependant dans la mesure où Marussia qui trustait bien malgré elle les dernières places devancent les... Caterham. Jeu de dupes peut-être aussi de la part de ces derniers et partiellement compréhensible puisque les pilotes en sont à leurs premiers tours de roues en live.

Effectivement, Giedo van der Garde (Caterham), Jules Bianchi et Max Chilton (Marussia) participent là à leur premier GP. De 3, ils sont en fait 5 « rookies » à faire leur entrée dans le circus avec en plus Esteban Gutierrez (Sauber) et Valtteri Bottas (Williams).

Si cette arrivée massive de nouveaux décrit une situation financière « limitée » pour le bas du tableau, il faut quand même remarquer que ce n'est plus forcément un choix adapté aux marchés. Ainsi l'Angleterre avec Button, Hamilton, Di Resta et Chilton est aussi bien représentée que l'Allemagne qui peut compter sur Vettel, Rosberg, Hülkenberg et Sutil pour équilibrer le score à 4 unités. Longtemps absente de la grille, la France fait aussi bien avec Romain Grosjean (Lotus), Jean-Eric Vergne (Toro Rosso), Jules Bianchi (Marussia) et Charles Pic (Caterham).

Si on rêve tous d'un début de saison à 6 vainqueurs différents en autant d'épreuves, cela ne semble être qu'un doux rêve pour 2013. En effet, le règlement technique n'a que très peu évolué et on devrait rapidement trouvé la hiérarchie de fin d'année se remettre en place. N'est-ce d'ailleurs pas déjà le cas ? Dans les grandes lignes, le système de double DRS actif, introduit par Mercedes en 2012, a été interdit; la rigidité de l'aileron avant a été augmentée et l'utilisation du DRS a été limitée durant les essais et les qualifications. Il faudra attendre 2014 et l'introduction du nouveau moteur V6 turbo 1.4 pour espérer une redistribution partielle des cartes.

En attendant que 2013 nous offre une belle saison !

P1 (source formula1)
Pos Pilote Team Temps Ecart Trs
1 1 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault 1:27.211   16
2 4 Felipe Massa Ferrari 1:27.289 0.078 17
3 3 Fernando Alonso Ferrari 1:27.547 0.336 16
4 10 Lewis Hamilton Mercedes 1:27.552 0.341 18
5 2 Mark Webber Red Bull Racing-Renault 1:27.668 0.457 18
6 7 Kimi Räikkönen Lotus-Renault 1:27.877 0.666 17
7 9 Nico Rosberg Mercedes 1:28.013 0.802 17
8 15 Adrian Sutil Force India-Mercedes 1:28.426 1.215 19
9 5 Jenson Button McLaren-Mercedes 1:28.440 1.229 19
10 8 Romain Grosjean Lotus-Renault 1:28.520 1.309 15
11 6 Sergio Pérez McLaren-Mercedes 1:28.597 1.386 19
12 11 Nico Hulkenberg Sauber-Ferrari 1:28.786 1.575 19
13 14 Paul di Resta Force India-Mercedes 1:28.910 1.699 18
14 16 Pastor Maldonado Williams-Renault 1:29.443 2.232 20
15 17 Valtteri Bottas Williams-Renault 1:29.928 2.717 19
16 12 Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari 1:30.203 2.992 17
17 18 Jean-Eric Vergne STR-Ferrari 1:30.729 3.518 17
18 19 Daniel Ricciardo STR-Ferrari 1:30.969 3.758 19
19 22 Jules Bianchi Marussia-Cosworth 1:31.263 4.052 24
20 23 Max Chilton Marussia-Cosworth 1:32.176 4.965 23
21 20 Charles Pic Caterham-Renault 1:32.274 5.063 21
22 21 Giedo van der Garde Caterham-Renault 1:32.388 5.177 18
Tag(s) : • F1