Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En ces temps difficiles, on tente de rogner sur tous les budgets ou de les gérer autrement. Une économie n'étant jamais à dénigrer, si petite soit-elle, il est pourtant un « poste » où il serait bien facile de gagner de l'argent. Car il s'agit bien de cela car, aux résultats annoncés par Vincent Radermecker (pilote belge confirmé - BTCC avec Volvo, WTCC et champion ADAC avec Chevrolet,  Mosler en championnat belge des circuits, pilote Nissan NRG aux 24H de Francorchamps...) sont plus que probants.

Le principe est simple et Rodolphe Koentges le prodigue depuis 5 ans via « Go for Safe Driving ». Dans un premier temps, le parcours est effectué par le conducteur sans autre forme de procès, c'est-à-dire qu'il conduit comme il le fait au quotidien. Dans un second temps, l'instructeur lui explique les points à améliorer et d'entendre parfois des choses étonnantes comme par exemple accélérer franchement sur les premiers rapports afin de se retrouver à la vitesse autorisée et de s'y stabiliser. Il est évident que dans notre tête, qui dit accélération dit consommation. Mais c'est, dans le cas présent, le laps de temps qui fait la différence. Après, tout est anticipation de la circulation ou de l'évènement qui se déroule devant, autour de vous.

C'est si simple et pourtant on ne s'applique pas. Comme quoi la conduite d'une voiture est comme son choix... très, très subjective. Alors si vous voulez économiser du carburant, attention, il y a une limite aux miracles aussi, roulez intelligemment... Et en plus, vous gagnez du temps. Que demander de plus ! (à découvrir : éco-conduite)

Tag(s) : • Actualité • Ecologie