Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec la séance d'essais libres de cette fin d'après-midi débutent sur piste les 24 Heures Le Mans. Mais comme la météo s'est mise a faire ses caprices, c'est un festival de sorties en tout genre et aux conséquences diverses qui ont émaillés ces premiers moments.

Avant toute chose, on est déjà aux abois dans le clan du team Lotus qui engage 2 T128 en catégorie LMP2 puisqu'une action judiciaire a été intentée envers celles-ci et ce sur les pièces composants les bolides. Ils sont restés démontées au stand en attente du verdict.

Tout compte fait, hormis le temps perdu, ce n'était pas une mauvaise chose car la piste étant partiellement, au Mans cela se traduit : par endroit, mouillée, les pilotes partis en pneus slick ont connu des fortunes diverses. Même chez Audi, on est parti à la faute et c'est le cas de Oliver Jarvis (#3) qui est parti en tête-à-queue dans la descente vers le "S" de la Forêt et ce après 11 minutes à peine de roulage. Un petit excès de confiance en guise d'avertissement donc.

Idem pour Cong Fu Cheng (Lola Toyota n°13) dans le virage Porsche, de Mark Patterson (Oreca n°48) qui ont pu repartir, Plus sérieux, c'est la sortie de piste de la Caterham n°41 pilotée par Eric Lux qui est venue taper le rail à l'intérieur du 1er gauche de la chicane, arrachant ainsi la roue et d'imposer le drapeau rouge.

La reprise ne semble pas avoir calmé certain puisque le Suisse Neel Jani perd le contrôle de sa Lola-Toyota n°12 à la chicane Dunlop. Heureusement, il ne touche rien. Tant mieux puisque le soleil revient sur le circuit.

On pensait en avoir fini avec les émotions puisque la ronde se déroulait le plus normalement du monde. Sauf qu'à une demi-heure du terme, Tracy Krohn arrive sur une autre voiture au virage du Tertre Rouge. Le différentiel de vitesse est assez étonnant et voir le pilote américain monter sur les freins. La Ferrari verte part en travers, traverse l'heure et ne fait que glisser tant celle-ci est gorgée d'eau et de venir taper la pile de pneus en marche arrière. L'auto vole en l'air et retombe sur le nez avant de s'écraser lourdement sur la roue arrière droite.

Les rails sont si abimés qu'il faut procéder à leur changement, ce qui met un terme suite au drapeau rouge à la séance d'essais libres.

Pour info, c'est Loic Duval qui a signé le meilleur temps en 3:25, respectivement avec 1 et 3 s de boni sur les 2 autres Audi et 4 et 6 s devant les Toyota. (source ACO Le Mans)

Tout semble bien se passer chez Alpine pour leur retour au Mans. Ce n'est pas le cas pour tout le monde !

Tout semble bien se passer chez Alpine pour leur retour au Mans. Ce n'est pas le cas pour tout le monde !

Tag(s) : • WEC