Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

24h Karting de Francorchamps

Ayant participé à la première du genre, il y a bien longtemps, le retour de cette épreuve de karts loisirs faisait chaud au cœur. Disparue alors, le duo Marc Pilloy et Patrick Van Billoen ont eu l'idée de la faire vivre à nouveau. Un défi qui aura mis plus d'un an pour se concrétiser et de leur tirer un fameux coup de chapeau car ce n'était vraiment pas gagné d'avance.

Pourtant, samedi, il était déjà difficile de trouver une place de parking dans l'enceinte et de se rabattre sur la route d'accès à quelques cent mètres de là. Bref, le succès en participants (35 karts au départ) et populaire éclatait au grand jour.

Dès le départ, samedi 16 heures, on savait cependant que la victoire ne concernerait vraiment que les équipages de karts privés, une des catégories admises, puisque un duo se formait rapidement en tête et de faire le trou aisément. Il en sera ainsi tout au long des 24 heures et de devenir vraiment une promenade de santé pour les vainqueurs dans la nuit lorsque Aymerson Schmit sortait de la piste, ce qui obligeait un passage au stand et une grosse séance de mécanique. Perdant près de 20 minutes soit autant de tours, l'espoir de victoire s'envolait, mais le team GP United Belgium 3 entretenait le suspens et se tenait en embuscade... Jusqu'à l'apéro. La fin de matinée du dimanche se soldait par un accrochage avec un concurrent plus lent et de repasser à nouveau au stand. Pour les leaders, Lucas Racing, la ronde se poursuivait sans encombres jusqu'à l'arrivée signant ainsi une victoire sans partage avec 33 tours d'avance.

Pour son rival direct du début de course, le second accident leur faisait perdre également la 2e place provisoire au détriment de leur collègue du GP United Belgium 2. Reparti le couteau entre les dents, le team 3 arrivera à inverser la tendance et le classement pour 2 minutes à peine, soit 2 tours.

Avec 21 équipages au départ, la catégorie Biz Twin (bi-moteur) promettait beaucoup et la lutte pour la victoire de catégorie a été effectivement des plus âprement disputée. Décrochant la 4e place du général, et la victoire de catégorie, c'est finalement woww with boys qui prenait l'ascendant sur les équipes Delfim Vieira Traiteur (Felipe Vieira – Giovanni Baccellieri – Navric De Laet – Arnaud Teuwen – Andy Dejardin) et de Mévius Adventure 1 (Ghislain de Mévius – Edouard Mondron – Jonathan Verhoeft – Antoine Del Marmol –Jérôme Farinaux), ces 3 équipes terminant se tenant en 2 minutes au baisser du drapeau. Les deux premiers étant séparés de 39 secondes seulement !

Dans la petite catégorie, la RT8, tout comme en karts privés, la victoire a été celle d'une domination totale du team GP United Belgium 4 (Lionel Bourdouxhe, Julien Vanhove, Olivier Montulet, Yoann Mathurin et Vincent Heusch).

Cette première édition demande, certes, beaucoup de recadrage au niveau des stands notamment, des catégories (moins de disparités), de sanctionner de façon convaincante ceux qui ont grillé les feux et donc le temps de changement de kart (une excellente idée) et ravitaillement et surtout de canaliser les coûts car il était effarant de voir des karts équipés de pneus de qualif que l'on utilise en championnat du monde karting ! Saluons toutefois cette organisation qui ne demande qu'à remettre le couvert l'an prochain a eu le mérite d'y croire. Il faudrait cependant un peu plus de "bras" et surtout plus de rigueur...

La critique est aisée, j'en sais quelque chose avec l'organisation de la course des Trôs Marets à sa renaissance, et l'art est difficile. Il suffit pourtant de bien s'entourer et surtout de retirer à profit toutes les critiques et volées de bois vert qui ont fusé durant ce week-end. Rien n'est négatif et je suis convaincu qu'il y aura une édition 2014 et avec plus de karts encore au départ !

Classement final :

1. Lucas Racing (Paoleschi-Caprasse-Bollen-Franssen) - 1e karts privés, 1505 trs

2. GP United Belgium 3 (de Meurers-Schmit-Mertens-Palmaers-Van Hove) à 33 trs

3. GP United Belgium 2 (Dejardin-P. Gavage-Genicq-D. Gavage-Simon-Leso-Demooz) à 35trs

4. Woww with Boys (Bailly-de Vilder-Grooten-Chevremont-Raymaeckers) - 1e Biz Twin, à 65trs

5. GP United Belgium 5 (Muraille-De Cecco-Vandenhoek-Tahere-Derdul) à 65trs

6. I-Logics (Visnovsky-Redant-Bever-Vanhamme) à 69 trs

7. Delfim Vieira Traiteur (Vieira-Baccellieri-De Laet-Teuwen-Dejardin) à 70 trs

8. de Mévius Adventure 1 (G. de Mévius-E. Mondron-Verhoeft-Del Marmol-Farinaux) à 71 trs

9. Julien Lefort (Lefort-Paul-Stasse-De Dryver-Costa Paz) à 76 trs

10. British United (Spinnael-Philpot-Delvenne-Breckpot-Lamarque) à 78trs

...

25. GP United Belgium 4 (Bourdouxhe-Vanhove-Montulet-Heusch-Mathurin), 1ers RT8, à 130 trs

Tendinite au genou droit, Régis Gossellin (43) a pourtant assuré ses relais. Exténué, grognon, il s'est finalement beaucoup amusé !Tendinite au genou droit, Régis Gossellin (43) a pourtant assuré ses relais. Exténué, grognon, il s'est finalement beaucoup amusé !Tendinite au genou droit, Régis Gossellin (43) a pourtant assuré ses relais. Exténué, grognon, il s'est finalement beaucoup amusé !
Tendinite au genou droit, Régis Gossellin (43) a pourtant assuré ses relais. Exténué, grognon, il s'est finalement beaucoup amusé !

Tendinite au genou droit, Régis Gossellin (43) a pourtant assuré ses relais. Exténué, grognon, il s'est finalement beaucoup amusé !

Tag(s) : • Karting