Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

24 H Le  Mans : Audi pour une 12e !

En titrant de la sorte, vous vous dites que c'est une domination totale de la marque aux 4 anneaux sur l'épreuve. Oui dans un certain sens, non cette année car, et on ne le saura jamais, si il n'y avait eu autant d'intervention des drapeaux rouge aux essais, jaune en courses et safety cars, Toyota aurait-il pu enfin remporter cette épreuve.

Car, dés le départ, la surprise est de taille de voir justement la Toyota de prendre les devants et d'imposer son rythme aux Audi alors qu'on pensait déjà le résultat plié tant la différence aux essais était flagrante.

Ce sera de façon la plus tragique et malheureuse que ce duel prendra une autre physionomie puisque à la 9e minute de course, le Danois Allan Simonsen perdait le contrôle de son Aston Martin de taper très violemment le rail de sécurité dans le rapide enchaînement de virages du Tertre Rouge. La cours est neutralisée par les safety cars, 3 tant le circuit est long, le temps de remplacer les rails pliés.

Cette intervention n'est que la première et avec près d'une heure de travail, on sait désormais que cela risque de se reproduire et de changer la donne et les stratégies. C'est ce qui va arriver car à maintes reprises, les voitures rouges bardées de feux lumineux interviendront pour calmer le jeu. Tant et si bien que Toyota ne peut faire valoir sa stratégie basée sur une auto moins performante, mais plus économme et donc de moins de retour aux stands pour le ravitaillement.

Dès lors on est parti pour une course poursuite durant le reste de la course. Tout est bien sûr chamboulé et malgré des chronos de premier plan, Audi ne peut se targuer de creuser l'écart. Voilà déjà une bonne nouvelle, Toyota est donc bien plus proche et Audi moins performant. Et même, fait rarissime avouons-le, moins fiable puisque l'alternateur va céder sur la #1.

Sous la menace constante, et avec un brin de chance en dernière heure de course lors d'une averse qui a envoyé quelques pilotes optimistes au tapis et dans laquelle l'Audi de tête échappe alors qu'un proto part en têt-à-queue à sa hauteur, c'est la triplette Loïc Duval, Tom Kristensen et Allan McNish qui imposait finalement l'Audi #2 avec un tour d'avance sur la Toyota #8 de Stéphane Sarrazin, Anthony Davidson et Sebastien Buemi et dans le même tour l'Audi #3 de Luca Di Grassi, Marc gene et Oliver Jarvis.

Epreuve d'endurance par excellence, les 24 Heures Le Mans 2013 se sont terminées au sprint ! (source ACO / photos Toyota Racing)

Classement final :

1. Kristensen-McNish-Duval (DEN-GBR-FRA/Audi R18 e-tron quattro) 348 tours
2. Davidson-Buemi-Sarrazin (GBR-SUI-FRA/Toyota TS030 Hybrid) à 1 tour
3. Jarvis-di Grassi-Gené (GBR-BRA-ESP/Audi R18 e-tron quattro) 1 tour
4. Wurz-Lapierre-Nakajima (AUT-FRA-JPN/Toyota TS030 Hybrid) 7 tours
5. Tréluyer-Fässler-Lotterer (FRA-SUI-GER/Audi R18 e-tron quattro) 10 tours
6. Leventis-Watts-Kane (GBR/Honda HPD-ARX) 16 tours
7. Baguette-Gonzalez-Plowman (BEL-MEX-GBR/Morgan-Nissan) 19 tours
8. Pla- Heinemeier-Hansson -Brundle (FRA-DEN-GBR/Morgan-Nissan) 20 tours
9. Rusinov-Martin-Conway (RUS-AUS-GBR/Oreca-Nissan) 21 tours
10. Mardenborough-Ordonez-Krumm (GBR-ESP-GER/Zytek-Nissan) 21 tours

Par catégorie :

Classement LMP1 :

1- Audi R18 E-tron Quattro N°2, Loïc Duval / Tom Kristensen / Allan McNish, 348 tours

2- Toyota TS0030 Hybrid N°8, Nicolas Lapierre / Kazuki Nakajima / Alexander Wurz, 347 tours

3- Audi R18 E-tron Quattro N°3, Luca Di Grassi / Marc gene / Oliver Jarvis, 347 tours

Classement LMP2 :

1- Morgan-Nissan (Oak Racing) N°35, Bertrand Baguette / Ricardo Gonzales / Martin Plowman, 329 tours

2- Morgan-Nissan (Oak Racing) N°24, Alex Brundle / David Heinemeier-Hansson / Olivier Pla, 328 tours

3- Oreca 03-Nissan (G-Drive Racing) N°26, Mike Conway / John Martin / Roman Rusinov, 327 tours

Classement LMGTE Pro :

1- Porsche 911 RSR (Porsche AG Team manthey) N°92, Romain Dumas / Marco Lieb / Richard Leitz, 315 tours

2- Porsche 911 RSR (Porsche AG Team Manthey) N°91, Jorg Bergmeister / Timo Bernhard / Patrick Pilet, 315 tours

3- Aston Martin Vantage V8 (Aston Martin Racing) N°97, Peter Dumbreck / Stefan Mucke / Darren Turner, 314 tours

Classement LMGTE Am :

1- Porsche 911 GT3 RSR (Imsa Performance Matmut) N°76, Christophe Bourret / Raymond Narac / Jean-Karl Vernay, 306 tours

2- Ferrari 458 Italia (AF Corse) N°55, Lorenzo case / Darryl O’Young / Piergiuseppe Perazzini, 305 tours

3- Ferrari 458 Italia (AF Corse) N°61, Marci Cioci / Jack Gerber / Matt Griffin, 305 tours

24 H Le  Mans : Audi pour une 12e !24 H Le  Mans : Audi pour une 12e !
Tag(s) : • WEC