Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plus qu'une refont totale, le nouveau Trafic de Renault est surtout influence du design général du constructeur français.

Il s'agit dès lors plus d'un facelift et cela se confirme d'emblée par le logo de la marque qui prend de la hauteur et qui s'impose au sommet de la calandre qui elle-même coiffe le nouveau bouclier avant monobloc épuré. Trop par rapport à ce que laissait pourtant prétendre le teaser.

Frustration également au niveau des optiques qui, c'est personnel, sont plus du canevas d'un Dacia que de Renault. On en regrette franchement le manque d'audace à ce niveau-là également.

Mais peut-être sommes-nous à l'aube de transfert d'image de marque et que l'utilitaire serait badgé dans un certain futur uniquement Dacia, maintenant que l'image est bonne en qualité et admise de tous. Et ce d'autant que la future Mégane aura un autre style à ce niveau, il paraît qu'elle magnifique, et qu'il se déclinera progressivement sur les autres modèles. Fermons la parenthèse.

Le nouveau Trafic perd en haut sa "vague" de flanc après l'espace cabine. Il est de fait plus "cubique", mais il s'agit-là que d'une astuce car le toit est bien plus bas et il est donc camouflé par une hauteur de flanc plus rectangulaire.

Renault beaucoup retouché cette partie car le pare-brise est désormais plus incliné, le pied du montant A étant légèrement avancé.

Bonne nouvelle car il ne perd rien sur le volume de chargement. L'offre est d'ailleurs toujours aussi conséquente avec un catalogue de 270 versions, 2 hauteurs, 2 longueurs, versions fourgon, cabine approfondie, plancher cabine ou transport de personnes, sans oublier les véhicules transformés par nos carrossiers partenaires agréés et Renault Tech.

L'autre nouveauté réside dans la politique moteur qui ne fera appel, qu'au seul 1.6 dCi.

Rassurez-vous, sa conception moderne lui permet de se décliner en 2 variantes : simple turbo à géométrie variable permettant un gain de plus de 1litre/100km et Twin-Turbo descendant sous le seuil des 6l/100km. Ces moteurs offrent des reprises franches et plus de couple à bas régime pour un démarrage efficace y compris en charge.

A lire également :

Renault Trafic... d'influenceRenault Trafic... d'influenceRenault Trafic... d'influence
Tag(s) : • Renault