Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Autant la journée d'hier a été intense en lutte et tous étaient alors potentiellement capables de monter sur le podium, autant ce

vendredi, la course à l'élimination a fait des dégâts. Et non des moindres !

Dès la première spéciale du jour, la 8ème depuis le départ, c'est le leader, Sébastien Ogier, qui se plantait à faible vitesse dans un mur de neige. Le temps de se dégager et d'être aidé par les spectateurs présents, ce sont plus de 4 minutes 30 de perdues. Tout bénéf bien sûr pour Mikkelsen et Latvala qui n'en demandait pas tant et qui vont tout au long de la journée se battre comme des chiffonniers pour la tête de la course. A la limite, c'est finalement parce qu'il ira se planter dans le fossé à la fin de la spéciale 10 que Mikkelsen perd la tête et de se lancer dans un sprint pour revenir butter à 3,6 s de son équipier. Quant à Ogier, il remonte à la régulière et se retrouve 9e du général. Mais avec 3 min 38 de retard, et encore 7 spéciales à disputer, la victoire semble lui échapper.

Mais cette 8ème spéciale sera fatale à Neuville. Le pilote Belge tape un rocher à basse vitesse et croit à une crevaison. Il repart, mais s'arrête et de constater que la suspensions est touchée. La réparation de fortune va lui coûter près de 40 minutes. Impossible de poursuivre, il abandonne à nouveau pour repartir en super rallye pour la dernière journée de course ce samedi.

Et le malheur n'épargne décidément pas le constructeur coréen qui voit la seconde Hyundai i20 sortir également. Hänninen rejoint son équipier sur la liste des abandons car lui, il a carrément arraché la roue avant droite.

Finalement, tous ceux qui ses ont un peu allumés, l'ont payé au prix fort et conforte en cela la régularité de ceux qui sont toujours en course. Champion de la régularité, Ostberg est virtuellement sur le podium avec sa Citroën DS3 WRC. Son déficit est de 43 s, ce qui dans l'état actuel des choses est trop conséquent pour viser la victoire, à moins que...
Hirvonen, sans faire trop de bruit, est à près de 20 s de ce dernier, et lutte avec Tanak pour la 4e place que 6 s séparent ces deux pilotes en Ford Fiesta WRC. Meeke, Solberg et Tideman sont regroupés en 16 s, mais à plus de 2 min 30 du leader pour le meilleur d'entre eux.

Décidément ce rallye de Suède est plein d'imprévu. Le suspens reste entier et on n'est pas à un retournement de situation près. Mais si la morale doit être sauve, Mikkelsen mériterait un premier podium en WRC et pourquoi la victoire. Latvala n'est pas en reste et de se dire que le staff du VW Motorsport va avoir difficile de calmer le jeu.

Classement général (après ES16)

Pos Equipage Véhicule     Dif pré Dif 1e
1 2 Latvala/Anttila VW Polo R WRC WRC RC1    
2 9 Mikkelsen/Markkula VW Polo R WRC WRC RC1 +3.6  +3.6
3 4 Ostberg/Andersson Citroën DS3 WRC WRC RC1 +39.4  +43.0
4 5 Hirvonen/Lehtinen Ford Fiesta RS WRC WRC RC1 +19.7  +1:02.7
5 11 Tanak/Molder Ford Fiesta RS WRC WRC RC1 +6.0  +1:08.7
6 3 Meeke/Nagle Citroën DS3 WRC WRC RC1 +1:22.5  +2:31.2
7 16 Solberg H/Ilka Ford Fiesta RS WRC WRC RC1 +15.8  +2:47.0
8 15 Tidemand/Fløene Ford Fiesta RS WRC WRC RC1 +1.4  +2:48.4
9 1 Ogier/Ingrassia VW Polo R WRC WRC RC1 +50.0  +3:38.4
10 6 Evans/Barritt Ford Fiesta RS WRC WRC RC1 +3.4  +3:41.8
11 17 Breen/Martin Ford Fiesta RS WRC WRC RC1 +1:13.5  +4:55.3
12 31 Al Rajhi/Orr Ford Fiesta RRC WRC2 RC2 +1:50.9  +6:46.2
13 33 Ketomaa/Lindström Ford Fiesta R5 WRC2 RC2 +1:29.8  +8:16.0
14 21 Prokop/Ernst Ford Fiesta RS WRC WRC RC1 +6.1  +8:22.1
15 41 Kruuda/Järveoja Ford Fiesta S2000 WRC2 RC2 +42.3  +9:04.4

A lire également :

WRC-Suède : vers le doublé...
WRC-Suède : vers le doublé...
WRC-Suède : vers le doublé...
Tag(s) : • WRC