Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A chaque printemps, Mercedes nous présente comme annonciatrice de beaux jours sa nouveauté. Un an après Classe S, c'est au tour de Classe S coupé de défrayer la chronique.

Entre audace et individualité, on a de quoi se poser quelques questions quant au style de ce coupé. Une chose est sûre, on ne pourra pas reprocher à Mercedes d'oser la différence puisque de fait, si la face ressemble, Classe S Coupé revendique la beauté de sa puissance à l'état pur en se montrant toutefois plus sobre, plus allégé. Cette notion est même poussée à son paroxisme au niveau du design arrière. Les optiques sont effilées, la malle vient effleurer le bouclier, l'ensemble étant juste surmonté d'une baguette chromée.

Une pureté de ligne qui marque la fin d'un trait presque unique qui part de l'avant à l'arrière. Pureté, mais aussi force de par le pli inférieur bien plus marqué dans le flanc que celui de la luxueuse berline. Autre différence, de taille et c'est le cas de le dire, Classe S Coupé mesure 5,027 m de long pour 1,899 m de large. Et si la hauteur est bien plus basse vu que la forme fait la fonction, elle est haute de 1,411 m, son empattement est réduit de 6 cm. Passant de 3,026 m à 2,945 m, Classe S Coupé devrait jouir d'un caractère très dynamique, pour ne pas dire joueur !

En matière d'équipement, la dotation de base reprend ce que l'on retrouve dans la gamme et chez sa consœur, mais Mercedes lui donne l'exclusivité d'une suspension encore plus évoluée que le système Magic Body Control. Il en reprend le nom alors que dans sa fonction il apporte un plus en permettant à la caisse de s'incliner de 2,5 degrés dans le sens du virage à la manière... d'une moto !

L'effet recherché n'est pas de passer plus vite en courbe, il est actif de 30 à 180 km/h tout de même, ce qui devrait pourtant être le cas dynamiquement parlant, mais d'apporter encore plus de confort et ce surtout sur le réseau routier (routes nationales et régionales).

L'exclusivité également dans les optiques avant qui sont équipées de la technologie LED bien évidemment, mais aussi ornés de 47 cristaux Swarovski (nom d'un grand spécialiste dans la taille de ce matériau), sont en outre disponibles en liaison avec l’Intelligent Light System à LED proposé de série. Les feux de jour en forme de lampe torche comportent 17 brillants rectangulaires, les feux clignotants étant quant à eux sertis de 30 cristaux ronds.

Dans un premier temps, le sommet de gamme sera dévolu à S 500 Coupé dont le V8 biturbo de 4.663 cm3. affichera la puissance de 335 kW (455 ch) et un couple maxi de 700 Nm. Le même que la berline en fait, mais qui sera vite supplanté par la variante AMG. Pour faire sport, Mercedes l'équipe d'un système d’échappement produisant un son émotionnel prêt à vous envoûter et vous immerger dans une ambiance sportive.

La nouvelle Classe S Coupé sera présentée en première mondiale à l’occasion du Salon de l’Auto de Genève (du 6 au 16 mars 2014) et arrivera chez les distributeurs au cours du deuxième semestre 2014. (source / photos Mercedes)

Mercedes Classe S CoupéMercedes Classe S CoupéMercedes Classe S Coupé
Tag(s) : • Mercedes • Genève