Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nouveau dynamisme dans les rangs de Citroën fait de la C5 CrossTourer un modèle des plus sympa. Ses indéniables qualités de break au volume conséquent ayant fait ses preuves, le constructeur français a enfin décidé de sortir des sentiers battus en proposant la version tout-chemin de sa C5 Tourer.

Elle devient CrossTourer de par l'adjonction des extensions d’ailes spécifiques, des barres de toit longitudinales de couleur Gris mat assorties à des jantes alliage 18’’ spécifiques Gris mat diamantées, des coques de rétroviseurs extérieurs chromées et des sabots de protection couleur aluminium brossé sur les boucliers avant et arrière et, surtout, la rehausse de la caisse de 15 mm, jusqu’à 70 km/h sur les versions équipées de la suspension Hydractive III+. Rappelons que cette dernière adapte la hauteur en fonction des conditions de routes et de vitesses. Ainsi, elle se montre pratique pour le chargement en abaissant ou rehaussant la hauteur du seuil de coffre, efficace lors des franchissements à basse vitesse en bénéficiant de deux hauteurs d’assiette (+ 6 cm jusqu’à 10 km/h et + 4 cm jusqu’à 40 km/h) et de favoriser l'aérodynamique, et donc la consommation, en abaissement automatique à haute vitesse.

Citroën C5 CrossTourer se pose en rivale de Audi A6 Allroad, Peugeot 508 RXH, mais aussi de la récente Opel Insignia Country Tourer. (source / photos Citroën)

A lire également :

Citroën C5 CrossTourer
Citroën C5 CrossTourerCitroën C5 CrossTourerCitroën C5 CrossTourer
Tag(s) : • Citroën • Genève