Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sans changer de dimensions, la nouvelle C1 s'offre un facelift étonnant. Étonnant en ce sens que Citroën a trouvé les quelques centimètres qui lui manquaient en intégrant dans le design général le rebord de ce qui faisait du bouclier avant et arrière un véritable pare-chocs. Les nouvelles pièces assurent bien évidemment la même fonction, mais ils se fondent dans la masse toute rondouillarde de cette nouvelle évolution de la citadine.

Citroën lui confère l'exclusivité en "isolant" les optiques principales à l'avant, les indicateurs de direction venant au-dessus dans une fine barrette. A l'arrière, les double feux rond disparaissent pour des blocs à effet 3D, comme sur DS3. C'est pimpant, clean et donne pourtant une forte impression de solidité. Une solidité qui ne sera pas remise en question par le toit ouvrant souple qui en fait, non plus une cabriolet comme sur DS3, puisque Citroën a le bon goût de la nommer Airscape.

Bien dans son époque, C1 reçoit une tablette tactile de 7". Via celle-ci, vous pourrez faire doublon avec votre smartphone, mais aussi voir ce qui se passe derrière lors de votre manœuvre de marche arrière puisqu'il est couplé à la caméra de recul. Accueillant toujours 4 personnes, les rangements sont plus nombreux et du coup, le volume de base augmente en passant de 139 à 198 litres. De même, une fois la banquette rabattue, le volume passe de 700 à 780 litres !

La nouvelle C1 dispose de 2 motorisations essence de dernière génération. La e-VTi 68 Airdream en boîte de vitesses à 5 rapports, couplée à la technologie Stop&Start et à un pack aéro spécifique permet d'être des plus économes. La motorisation VTi 68 est également proposée avec une boîte de vitesses pilotée à 5 rapports : ETG (Efficient Tronic Gearbox). Cette boîte bénéficie d’une fonction rampage et d’une cartographie de pédale optimisée permettant un meilleur

dosage, pour des démarrages tout en douceur et un meilleur agrément de conduite. Mais la vedette sera plus que certainement le nouveau 1.2 VTi 82 de la famille PureTech avec sa consommation de 3,7 l/100 km et son taux d’émissions de CO2 de 99 g/km. , tout en offrant de la vivacité et de l’agrément de conduite. Grâce à son couple de 118 Nm, il permet une accélération de 0 à 100 km/h en 11 s, mais offre surtout la capacité de sortir de la ville. (source / photos Citroën)

Citroën C1... presqu'une révolution
Citroën C1... presqu'une révolutionCitroën C1... presqu'une révolutionCitroën C1... presqu'une révolution
Tag(s) : • Citroën • Genève