Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Drôle d'impression chez Jaguar, elle m'est personnelle et mitigée, car ce sont finalement trois modèles et non deux qui "explosent" nos mirettes. Tant mieux !

Mais en déboulant dans le hall 6, on tombe immédiatement sur le concept C-X17. Ouvrez une boîte de sorbet framboise et l'effet est le même. On reste scotché devant cette couleur qui sied à merveille à celui qui représente le futur de la marque. Du coup, on oublie bien vite le bleu criard de Francfort et de se demander pourquoi il nous attendre encore plus d'un an avant de le voir en concession et sur nos routes.

Un peu dépité de la situation, on tombe alors sur un drôle de canari qu'est la Type E V12. Pimpante à souhait, superbe, la fibre nostalgie du coupé Jaguar des années 60 vibre à son maximum. D'autant qu'elle fait le lien pour le nouveau coupé qu'est F-Type. Dans sa tenue d'apparat d'un blanc immaculé, il est juste dommage de le savoir dans le fond du stand. Même si; positionné sur le coin, il attire immanquablement les regards.

Jaguar : Entre passé et futur, le présent est bien là.Jaguar : Entre passé et futur, le présent est bien là.Jaguar : Entre passé et futur, le présent est bien là.
Tag(s) : • Bruxelles • Jaguar