Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec peu de moyen, Isuzu n'étant pas une marque majeure du marché, l'importateur belge nous fait là une démonstration de force des plus convaincantes. D'une part, il y a ce visuel surprenant avec ce D-Max avec cellule complémentaire qui tracte une remorque (non adaptée à cet effet en fait) où trône fièrement un autre D-Max. La scénette démontre à suffisance l'argument choc de ce pick-up puisqu'il est capable de tracter 3,5 tonnes. Et loin d'un aspect de tracteur ou d'un engin agricole aux formes cubiques, D-Max affiche une bouille plutôt sympa. Impressionnante, mais sympa !

L'exposition du châssis l'est tout autant et pas seulement de par sa couleur fluo. Quoi de mieux en fait pour comprendre le comment du pourquoi de cette capacité de traction hors norme. Son concept est certes bien connu puisque les poids lourds utilisent également ce type de construction dite à échellon, mais il fait les beaux jours de D-Max grâce aussi à une liaison au sol qui se veut confortable tout en étant apte à rendre le service pour lequel il a été créé. De ce côté-là, c'est un "bête" de travail.

Assurément, l'outil idéal pour qui doit tracter de lourdes charges en toute quiétude.
L'histoire retiendra aussi que, venu au salon dès le vendredi sur une remorque et non bâché, ce châssis a failli faire le buzz sur la toile. L'importateur a calmé le jeu... Dommage car voilà une sacrée pub... gratuite en plus !

Mais comme Isuzu Belgique voulait en faire la surprise à la presse pour ce salon de Bruxelles... Merci.

Isuzu : Démonstration de forceIsuzu : Démonstration de forceIsuzu : Démonstration de force
Tag(s) : • Isuzu • Bruxelles