Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

JMDehaye Racing championne de Belgique des Rallyes Historiques

Le week-end dernier, le 40ème Rallye du Condroz-Huy servait aussi de cadre à la dernière manche du Championnat de Belgique des Rallyes Historiques, et au bout des 27 spéciales disputées dans des conditions parfois apocalyptiques, le titre national est tombé dans l’escarcelle de l’équipage composé de Christophe Kerkhove et Jonathan Lemaire, qui se sont imposés à bord d’une Porsche 911 2.5 ST 1972 préparée dans les ateliers de l’équipe JMDehaye Racing, à Thimister-Clermont. Sur l’ensemble de la compétition, c’est la régularité de Christophe et Jonathan qui a fait la différence, pour la plus grande joie de Jean-Marie Dehaye et des siens.

« Cela fait 25 ans que je pratique le sport automobile, et je n’avais jamais eu l’occasion de disputer de championnat complet en rallye, explique Christophe Kerkhove, le nouveau Champion de Belgique. J’ai découvert les rallyes historiques avec Christian Kelders, et un de mes rêves était de disputer une saison avec une Porsche 911 du temps d’avant. Après différents préparateurs, j’ai mis l’auto entre les mains de Jean-Marie Dehaye, et je ne peux que m’en féliciter. On a participé à 7 rallyes, et on les a tous terminés. Chaque fois qu’on revenait à l’assistance, l’équipe contrôlait tout ce qui pouvait l’être, ce qui nous a permis de profiter d’une auto au top de sa forme sur chaque rallye. Ce titre national, totalement inattendu, j’aimerais le dédier à Jean-Marie et tous les membres du JMDehaye Racing, mais aussi à Jonathan Lemaire, mon copilote cette saison. Ensemble, on a fait du très beau boulot, à tel point qu’il nous suffisait de terminer ce Condroz pour être titrés. Mission accomplie…. Champagne ! »

Qu’on se le dise, la Porsche 911 2.5 ST dont disposaient Kerkhove et Lemaire cette année n’était pas la voiture la plus performante du plateau, en dépit de la présence d’un moteur de 3 litres sous le capot. Et pour cause, elle date de 1972, tandis que la concurrence, principalement constituée de Ford Escort MK2, profite de bolides plus récents et souvent plus puissants. « Dans ces conditions, Christophe et Jonathan devaient avant tout miser sur la régularité et une présence à l’arrivée, analyse Jean-Marie Dehaye. Ce qu’ils sont parvenus à faire dès le début de la saison, à l’Haspengouw. Après deux manches, ils étaient en tête du championnat, après les retraits de leurs concurrents principaux. Un avantage qu’ils ont su préserver durant cette longue saison. »

De cette campagne dans le très officiel Historic Belgian Rally Championship, Christophe Kerkhove retient différents moments, dont sa victoire au Rallye de Wallonie… « Je sais que je n’ai pas la pointe de vitesse de certains de mes adversaires, mais à Jambes comme ailleurs, il fallait avant tout éviter les erreurs et ne pas oublier qu’une voiture ancienne, ce n’est pas une WRC ! On a bien roulé là-bas, et les points de cette victoire nous ont permis de faire le break au championnat. Un avantage que nous avons su gérer par la suite. Je me suis contenté de rouler au Condroz, afin de ne pas partir à la faute, et la couronne est pour nous ! »

Pour l’équipe de Jean-Marie Dehaye, pas de répit cependant, puisqu’à peine les coupes de champagne rangées, la préparation de la finale du Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC), programmée ce samedi sur le circuit de Zolder, a débuté. Pour les troupes de Thimister-Clermont, il s’agira de couver deux voitures de pointe de la Division 1, à savoir la VW Golf II de Tony Kevers et Grégory Paisse, et la Renault Clio II de François Jeukenne et Michaël Schmetz. Chaud devant ! (com / photo JMDehaye Racing)

Tag(s) : • Rallye be • Auto - Ancêtre